iciHaïti - Humanitaire : L’ONU envisage une distribution d’aide par hélicoptère

iciHaïti - Santé : La Population invitée à se soumettre à des tests de dépistage du diabète

iciHaïti - Petit-Goâve : Démantèlement d'un gang à Vialet

iciHaïti - Éducation : Reconstruction du Lycée du Cent Cinquantenaire

iciHaïti - Michaëlle Jean : Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : Séisme au large de Saint-Marc

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - FLASH : L’ex-marine Duroseau, affirme être venu en Haïti aider la formation des FAd’H

Haïti - Économie : Une délégation haïtienne d’hommes d’affaires à Taïwan

Haïti - Massacre de La Saline : Les États-Unis exhorte Haïti à traduire les coupables en justice


+ de nouvelles



Haïti - Crise : 8ème semaine de manifestations anti-gouvernementales
05/11/2019 08:26:42

Haïti - Crise : 8ème semaine de manifestations anti-gouvernementales
Lundi, 8ème semaine de mobilisations pour exiger la démission de Jovenel Moïse, des barricades ont été remarquées entre autres au niveau du carrefour, de la route de l’aéroport international, de Delmas, ainsi que sur la RN#1 en provenance et en direction du Nord et de la RN#2 en provenance et en direction du Sud…

Depuis dimanche dans plusieurs zone métropolitaine mais aussi dans plusieurs villes en province des tirs d’armes automatique ont été rapportés.

Plusieurs unités de la Police ont appuyé des équipes du Ministère des travaux publics pour libérer avec des équipements lourds des voies routes bloquées par des barricades renforcées...

Des échanges de tirs, de pierres et de grenades lacrymogènes ont eu lieu entre policiers et manifestants dans certains quartiers.

De l’huile usagée a été déversée sur la route de Delmas 48…

Dans la zone métropolitaine, quelques entreprises et commerces ont ouvert timidement leurs portes, prêtes à les refermer en cas d’aggravation de la situation… Quelques rares véhicules de transport en commun ont été vu à certains endroits. Les écoles sont demeurées fermées pour des millions d’élèves…

Devant la passivité des autorités, la population non manifestante, prise en otage se demande jusqu’où les autorités concernées comptent laisser la situation se détériorer avant de prendre des mesures sérieuses qui s’imposent pour rétablir l’ordre et la Paix au pays…

De fortes fortes tensions ont été signalées dans plusieurs villes de province du pays, entre autres à Jérémie (Dépt. Grand Anse), St-Marc (Dépt. Artibonite) où des barricades de pneus enflammés ont été érigées dans plusieurs rues. Des affrontements violents et des actes de vandalismes ont été rapportés.

TB/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Cesar
Posté le 05/11/2019 14:10:30
Ce sont de bandits, des malfaiteurs qui détruisent le pays pour défendre leur intérêt mesquin. Beaucoup d'haitiens sont aveuglés et suivent allègrement ces malfaiteurs de grand chemin. Jovenel Moïse est un président élu, il doit finir son mandat. Ce n'est pas lui qui a conduit le pays là où est. Ce sont ces malfaiteurs, ces imbéciles, ces sans vergogne .Comment peut il travailler dans ces conditions?
Homme-de-Jacmel
Posté le 05/11/2019 11:45:39
4 erreurs de l'opposition antidémocratique et destructrice Tomber dans la grave erreur d'utiliser des gangs comme force d'intimidation. Ne voulant pas dialoguer pleinement avec les premiers qu'ils devraient discuter, alors ... Méthodologie destructive et démontrant qu’elles ne sont ni crédibles ni cultivées pour l’international. Manque de vision, de cohérence et de bon sens Voilla
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n