iciHaïti - «Terminator 1» : Tournée d’inspection surprise du du Commandant Normil

iciHaïti - Sécurité : Un ancien Commissaire de police criblé de balles

iciHaïti - Éducation : Fructueuse réunion avec le nouveau représentant de l’UNICEF

iciHaïti - Sécurité : Plan National de Gestion des Risques de désastre (2019-2030)

iciHaïti - Guyane : Mort de deux citoyens haïtiens


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien 25 septembre 2020

Haïti - Économie : Une grande Première au pays

Haïti - Social : Note de sympathies du Ministre de l’Économie

Haïti - ONU : Moïse réclame une aide internationale adaptée aux besoins d’Haïti


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Le Ministre de la Défense uruguayen minimise les abus sexuels de ses militaires en Haïti
27/12/2019 08:17:50

Haïti - FLASH : Le Ministre de la Défense uruguayen minimise les abus sexuels de ses militaires en Haïti
José Bayardim le Ministre uruguayen de la Défense, réagissant à une nouvelle étude sur le comportement sexuel des Casque bleus de l’ex mission de l’ONU (Minustah), qui pointe notamment du doigts les militaires de l’Uruguay et du Brésil, accusés d'avoir commis des abus contre des filles et des mineurs https://www.haitilibre.com/article-29576-haiti-flash-des-centaines-d-enfants-nes-en-haiti-suite-aux-abus-des-casques-bleus.html a déclaré « Il est clair que toute situation d'abus et d'exploitation sexuels est absolument condamnable, mais le nombre de cas de militaires affectés à des missions de maintien de la Paix qui ont franchi cette ligne est très mineur; en effet, sur les 47,500 Uruguayens déployés dans les missions depuis les années 1990, il y a à peine 36 plaintes pour des actes présumés de ce type, dont 24 ont été enregistrés en Haïti, avec quatre cas de paternité avérés, ils sont très peu nombreux ».

Notons que si la présentation des chiffres sur près de 40 ans relativise ces actes, il faut se rappeler que 12,000 Casques bleus uruguayens (25%) ont participé au total (en rotation) à la mission onusienne depuis 2004 en Haïti et que la plupart de ces avis se produit entre 2008 et 2009...

S’il Bayardi condamne ces actes il estime que « ces situations ne constituent pas des abus, car il n'y a pas eu de violences physiques » demandant de regarder ces actes dans le contexte humain nécessaire rappelant « Ces contingents militaires ont été déployés par période de 6 mois de mission et quelques-uns sont tombés dans ces actes regrettable qui peuvent malheureusement se produire en partie à cause de la nature humaine elle-même […] »

Il n’en reste pas moins que ces militaires ont profité de l’état de pauvreté extrème en Haïti et qu’il s’agit bien là d’un abus, certains responsables militaires uruguayens et brésiliens ont déclaré avoir payé des mineurs pour avoir des rapports sexuels.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-29576-haiti-flash-des-centaines-d-enfants-nes-en-haiti-suite-aux-abus-des-casques-bleus.html

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Jaguar
Posté le 27/12/2019 08:27:00
Ce qu'ont fait ces militaires a nos nobles compatriotes, est le produit de l'occupation, ce qui rappelle le comportement des anciens maitres d'esclaves pour qui les gens de couleurs n'étaient rien que des objets et des animaux. Mon voeu le plus cher, c'est de voir la fin de cette occupation humiliante a un digne peuple qui a lutter avec determination et de toutes ses forces, pour accoucher ce beau bebe auquel il a donne le nom d'Haiti. C'est a nous de dire haut et fort, plus jamais cela! Vive un libre Haiti!
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n