iciHaïti - Bahamas : 42 migrants haïtiens expulsés et rapatriés à Port-au-Prince

iciHaïti - PNH : 13ème cohorte de la police maritime

iciHaïti - Japon : Haïti à l’Exposition universelle d’Osaka 2025 ?

iciHaïti - PNH : Démantèlement du gang «Bel ekip»

iciHaïti - Santé : 60 infirmières formées en urgences obstétricales


+ de nouvelles


Haïti - RD : Réunion bilatérale autour des bornes frontières

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien 25 octobre 2020

Haïti - Politique : Promesses du PM au Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire

Haïti - Belgique : Bourses de master et stages, inscriptions ouvertes


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Haïti devient membre du Groupe de Lima contre le régime de Nicolás Maduro
29/01/2020 11:31:55

Haïti - FLASH : Haïti devient membre du Groupe de Lima contre le régime de Nicolás Maduro
« Suite à la demande du Ministre des affaires étrangères de la République d'Haïti [Bocchit Edmond] et d'une lettre du Ministre des affaires étrangères du Pérou, Gustavo Meza-Cuadra, en sa qualité de coordonnateur [du Groupe de Lima], Haïti été officiellement accepté comme membre du Groupe de Lima, » a confirmé le Gouvernement péruvien.

Haïti rejoint le Groupe de Lima pour unir ses efforts afin de parvenir à une solution pacifique, démocratique et constitutionnelle au Venezuela, dirigée par les Vénézuéliens eux-mêmes, à travers des élections générales libres, équitables et transparentes.

Un diplomate latino-américain à Washington a expliqué sur la Voix de l’Amérique dans une entrevue téléphonique que « l’entrée d'Haïti vient ajouter un vote de plus, aux pays contre le régime de Nicolás Maduro. »

Note que le Groupe Lima a été créé le 8 août 2017 au Pérou est composé de 14 pays membres, afin de trouver une solution pacifique et négociée à la situation au Venezuela. Les pays membre du Groupe de Lima sont : la Bolivie, le Brésil, le Canada, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, le Guatemala, la Guyane, le Honduras, le Panama, le Paraguay, le Pérou, Sainte-Lucie, le Venezuela et maintenant Haïti, ce qui porte à 15 le nombre de pays membres.

Rappelons qu’en septembre dernier, le Groupe de Lima a déclaré que ses pays membres « rejetaient les blocages répétés et successifs du régime illégitime et dictatorial de Nicolás Maduro aux processus de négociation avec les forces démocratiques et l'Assemblée nationale du Venezuela, pour parvenir à une sortie politique de la une grave crise dans ce pays, par la tenue d'élections générales libres, justes et transparentes, sous observation internationale ».

Les membres du Groupe de Lima de pays ont réitéré « leur soutien au Président en charge Juan Guaidó et à l'Assemblée Nationale, en tant qu'autorités légitimes et démocratiquement élues, et ont souligné leur volonté de parvenir à une sortie pacifique menée par les Vénézuéliens eux-mêmes. Ils restent déterminés à travailler en étroite collaboration avec la communauté internationale et exhortent les autres pays à unir leurs efforts pour atteindre cet objectif. »

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-28733-haiti-flash-12-pays-dont-haiti-invoque-le-traite-tiar-contre-le-regime-de-nicolas-maduro.html
https://www.haitilibre.com/article-26642-haiti-venezuela-nicolas-maduro-menace-de-represailles-les-pays-du-groupe-de-lima.html
https://www.haitilibre.com/article-26627-haiti-flash-haiti-vote-contre-la-legitimite-du-regime-du-president-nicolas-maduro.html

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Jaguar
Posté le 31/01/2020 05:02:31
Quelle honte pour notre pays d'entrer dans le groupe de Lima, où se trouvent certains pays d'Amérique du Sud dont le rôle anti-peuple est de défendre les intérêts des impérialistes. Cette entrée dans ce Groupe de Lima fait vraiment une tâche noire à la lutte pour notre indépendance et les libertés gagnées par Dessalines, le premier des socialistes mondiaux.
Espoir
Posté le 29/01/2020 18:43:03
Où sont les Haïtiens dignes de ce nom? Il y a tellement de ménage à faire en Haïti, pourquoi se mêler des affaires des autres? Les États-Unis ne peuvent et ne pourront pas sauver Haïti? 2 millions, 4 milliards...quel a été le prix? Le peuple haïtien a-t-il été consulté lors de la prise de cette décision? Haïti a fait, Haïti a dit, Haïti a voté... De quelle Haïti parle-t-on? Où sont les conseillers d'Haïti? Haiti est-il obligé de suivre les autres ou a-t-il le droit de voter selon sa conscience? On place un peuple sur l'échiquier international et on le déplace à volonté. Il ne le sait même pas.
Fladj
Posté le 29/01/2020 12:21:36
L’ironie du siècle: un gouvernement corrompu et grandement rejeté par sa population qui demande le renvoi d’un gouvernement légitime d’un autre pays. On aura tout vu dans ce pays.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n