iciHaïti - Digicel : 3 nouvelles écoles construites et de nouveaux projets

iciHaïti - Bilan routier : 21 accidents au moins 59 victimes

iciHaïti - AVIS : Opportunités de stages internationaux rémunérés

iciHaïti - Covid-19 : 31 leaders haïtiens subventionnés

iciHaïti - Sécurité : Nouveaux renforts dominicains à la frontière


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien 22 septembre 2020

Haïti - Politique : Message de Paix et d’union à tous les secteurs de la vie nationale

Haïti - Politique : «Si et seulement Si nous étions patriotes et raisonnables»

Haïti - Tennis : 3ème visite au pays de la japonaise Naomi Osaka d’origine haïtienne


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Des policiers rebelles, agressent le personnel et détruisent des équipements à l’IGPNH
10/02/2020 08:00:05

Haïti - FLASH : Des policiers rebelles, agressent le personnel et détruisent des équipements à l’IGPNH
Suite à la manifestation vendredi de policiers https://www.haitilibre.com/article-29977-haiti-actualite-zapping.html et à l’audition le même jour par l’Inspection Général de la PNH (IGPNH), de la policière Yanick Joseph coordonnatrice du mouvement qui prône un syndicat au sein de la police, Rameau Normil, le Directeur Général a.i. de la PNH, dans une note dit avoir appris avec stupéfaction l’attaque d’un groupe d’individus, dont certains encagoulés et des policiers se réclamant d'un mouvement syndical non reconnu par la loi et interdit par les règlements de la PNH, qui ont pénétré de force vendredi dans l'enceinte de l’IGPNH.

Ces individus ont agressé verbalement et physiquement le personnel et détruit des matériels et des équipements de l’Institution, ils ont également vandalisé les véhicules se trouvant dans les parages de l'IGPNH.

Rameau Normil « […] condamne sans réserve de tels agissements et tient à souligner que ces violences n'ont pas leur place dans un État de Droit et encore moins dans une Institution policière. Elles entachent la dignité, l'image et le travail travail qui sont attendus de chaque policier et policière en ces périodes difficiles que traverse le pays.

En conséquence, dans le souci de préserver l’intégralité morale de l'Institution policière, la discipline de sa marche et la cohésion inconstitutionnelle et de maintenir l'ordre public, tous les auteurs et complice de ces actes de violence et de vandalisme qui constituent de graves infractions pénales, outre les sanctions administratives seront poursuivis et amenés devant les tribunaux compétents pour répondre de leurs forfaits. »

Rappelons que l’interdiction de négociations collectives dans le cadre d’un syndicats, inscrit dans les règlements de discipline générale de la PNH que les policiers signent au moment de leur intégration, est conforme aux Conventions internationales qui autorisent les États à imposer des restrictions sur l'exercice notamment du droit de grève au sein des forces militaires et de police pour des raisons de sécurité nationale. Dans la PNH les revendications et négociations se font par la voie hiérarchique.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-29977-haiti-actualite-zapping.html

HL/ SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Didi
Posté le 10/02/2020 21:40:53
Salut messieurs dames la pnh ! Sur vous voulez comporter de cette manière, vous devriez être candidat pour être sénateur .
lg
Posté le 10/02/2020 18:57:30
C'est malheureusenent ce genre de comportements violents que pronent par l'exemple les soi-disant leaders politiques ainsi que certains parlementaires de l 'actuelle generation.
BabyHaiti
Posté le 10/02/2020 16:06:17
Mes amis Jusqu'à quand aurons nous a divorcer avec ces attitude arriérées et irresponsables qui ne font que détruire leur pays. Nous sommes au XXIe siècle et nous conservons toujours des manières barbares du passé. C'est vraiment malheureux de constater que depuis notre indépendance c'est là que nous en sommes., une autre forme d' esclavagiste créée par les Haïtiens . Que Dieu aie pitié de nous...
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n