iciHaïti - PNH : Distribution de masques au QG du CIMO

iciHaïti - Culture : Fermeture du Parc national historique

iciHaïti - Petit-Goâve : La police municipale ferme les portes de la Mairie

iciHaïti - Covid-19 : Les transports en communs «une bombe sanitaire à retardement»

iciHaïti - Covid-19 : Mesures sanitaires dans le transport en commun


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 3 avril 2020

Haïti - Politique : Les opérateurs de télécoms face à la crise du Covid-19

Haïti - Éducation : Enseignement à distance pour tous, clarification...

Haïti - Économie : Lutte contre le Covid-19, la Banque Mondiale aux côtés d'Haïti


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : 5 policiers révoqués pour indiscipline, atteinte à l’honneur de la PNH et actes de vandalisme
19/02/2020 09:08:16

Haïti - FLASH : 5 policiers révoqués pour indiscipline, atteinte à l’honneur de la PNH et actes de vandalisme
Suite aux regrettable dérives qui se sont produites lundi 17 février, lors de la manifestation de policiers à Pétion-ville et sur le Champ-de-mars où des cocktails Molotov ont été lancés sur plusieurs stands destinés aux festivités du Carnaval National 2020, comme annoncé dans la déclaration du Premier Ministre Lapin https://www.haitilibre.com/article-30060-haiti-politique-incidents-du-champ-de-mars-declaration-du-premier-ministre-ai-lapin.html les sanctions ont commencé a tomber sur les policiers

Rameau Normil Directeur Général a.i. de la Police Nationale d’Haïti (PNH) a confirmé en conférence de presse mardi, que des sanctions ont été prises à l’encontre de policiers concernés par les évènements. Il s’agit de la révocation de 5 policiers : trois Agents II : Yanick Joseph, leader qui prônait un syndicat au sein de la PNH, belson Gros-Nègre et Gédéon Mombrun, un Agent I Yens Lamarre et d’un inspecteur Jean Elder Lundi.

Rameau Normil a expliqué « La Police Nationale est régie par le règlement intérieur. Selon les dispositions de ce dernier, tout comportement qui porte atteinte à l’honneur de l’institution est soumis à une enquête de l’Inspection générale, qui, par la suite, fera des recommandations au directeur général. Dans ce cas précis, nous avons pris des dispositions pour approuver les recommandations de l’IGPNH. Les révocations sont confirmées » précisant « Ces policiers ne sont pas révoqués parce qu’ils réclamaient un syndicat, ils ont le droit de réclamer de meilleures conditions de travail. Ils ont été révoqués pour indiscipline, atteinte à l’honneur de l’institution et acte de vandalisme ».

Selon des responsables de la PNH d’autres policiers pourraient subir le même sort suite aux enquêtes en cours

Selon le Premier Ministre Lapin, ces policiers étaient sous enquête de l’Inspection Générale de la PNH et c’est suite aux conclusion de ces enquêtes que la décision de les révoquer a été prise, ils sont accusés notamment d'avoir porté atteinte à l'honneur de l'institution policière, d’indscipline et de violation du règlement internes de la PNH.

De son côté, Jean Roudy Aly le Ministre de la Justice a indiqué que les charges retenu contre ces policiers étaient notamment « comportement irrévérencieux et séditieux », ajoutant que ces personnes risques aussi des « sanctions pénales » puisqu’il y a eu entre autres «violence et incendie de biens publics… ».

TB/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Rey
Posté le 19/02/2020 11:11:51
La revocation de ces policiers ne suffit, ils meritent quelques annees en prison pour leurs actes, ils ne respectent pas la loi, quand ils doivent proteger la loi, ils sont des mauvais exemples pour les haitiens.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n