Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Social : Pascale Belony élue Miss Haïti 2021

iciHaïti - PNH : Jean Gardy Muscadin nouveau Chef de Cabinet du DG Frantz Elbé

iciHaïti - Social : La capitale paralysée par la grève et les manifestations

iciHaïti - Justice : Revue «La Magistrature» appel a contribution

iciHaïti - Religion : Le Cardinal Chibly Langlois ouvre le Synode (2021- 2023)


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #585

Haïti - FLASH : Des experts de l'ONU condamnent les expulsions d’haïtiens par Washington

Haïti - RD : Le Gouvernement dominicain qualifie de processus de «somalisation» la situation en Haïti

Haïti - FLASH : Privé de carburants par les gangs, le pays aux portes de l’enfer


+ de nouvelles



Haïti - Actualité : Zapping...
18/06/2020 11:30:49

Haïti - Actualité : Zapping...
Fausse rareté de carburant :
Jonas Coffy, le Ministre du Commerce et de l’Industrie prend acte des informations « faisant croire à une prétendue rareté de gazoline sur le marché ». Cette situation a donné lieu à la spéculation illicite (marché noir). « En vertu de la Loi du 20 décembre 1946 le Ministère a déjà pris toutes les dispositions légales en vue de mettre fin à cet état de fait ». Lire aussi : https://www.haitilibre.com/article-31052-haiti-actualite-zapping.html

Publication de 3 décrets :
Dans le journal offciel « Le Moniteur special » #9 ont été publié 3 décrets :
- Décret portant sur le Numéro d'Identification Nationale Unique (NINU) ;
- Décret fixant le nombre des Ministères à 18 ;
- Décret modificant certaines disposition du décret du 6 juillet 1989 sur les maison de transfert.

Plusieurs pharmacies populaire détruites par le feu :
Plusieurs petites pharmacies populaire à proximité de l’Hôpital Général au niveau des rues St Honoré et Monseigneur Guilloux, ont été détruites dans un incendie dans la nuit de mardi à mercredi. Un court circuit pourrait être à l’origine du sinistre.

UDMO : promesse du Premier Ministre
« J’ai visité les agents de l’Unité Départementale de Maintien de l’Ordre (UDMO) pour écouter leurs doléances, notamment en matériels roulants, en équipements de protection et la régularisation de la date de paiement des salaires. Je m'engage à me pencher sans délai sur ces problèmes afin d'y apporter des réponses nécessaires. Je suis solidaire de la cause des policiers et leurs problèmes sont les miens. Sur instruction du Président, le Gouvernement a ordonné un inventaire et un audit qui doit couvrir les 25 ans de la PNH. Nous sommes plus que déterminés à améliorer la situation de la PNH. » a déclaré le Premier Ministre Joseph Jouthe.

Système judiciaire paralysé :
Depuis le 2 juin 2020 , les 183 Tribunaux de Paix des 18 juridictions judiciaires du pays sont fermées. Devant l’absence de réactions et de dialogue de l’Exécutif, les magistrats ont durci le ton et ont lancé un mot d'ordre de grève illimitée. Le syndicat des Greffiers et les associations de Magistrats réclament entre autres : un budget de fonctionnement raisonnable pour le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ), le renouvellement automatique du mandat des magistrats qui ont bénéficié d'un avis favorable du CSPJ et de meilleures conditions de travail pour la magistrature dans toutes les 18 juridictions.

Réforme de la Constitution, Moïse cherche des appuis :
Le Président Jovenel Moïse a déjà reçu l’appui du Bureau intégré des Nations unies pour Haïti (BINUH) pour la réforme de la Consitution. Maintenant, le Président souhaite obtenir l’appui d’autres personnalités et secteurs de la Société Civile pour la formation d’une Assemblée constituante avant l’organisation des élections.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Eagleview
Posté le 19/06/2020 12:16:10
C'est du n'importe quoi de dire "Que viendra faire ce bureau dans la reforme de notre constitution qui doit etre une affaire nationale" Si ce n'est pas le President de la Republique garant de l'execution de la constitution du pays, qui doit le faire?, Vous? Ou les mercenaires, terroristes, anti-democrates et anti-Haiti de lavalasses et la classe politique illetree du pays qui opposent au bon fonctionnement d'Haiti? Soyons serieux? Arretez de parler comme les sans cervelles qui sont des opposants du developpement du pays. Vous vivez dans un pays developpe et vous pouvez voir comment les choses se passent. L'ordre, discipline et le desire de voir leur pays developpe et le respecte de leur constitution sont la norme. Mais pas en Haiti. Vous devez apprendre a respecter votre President elu et le mandat qui lui a donne pour travailler pour le developpement du pays.
Grandin
Posté le 19/06/2020 08:40:03
Pendant longtemps, cette constitution aurait dû expirer et ne pas être partiellement réformée car elle a affaibli la survie du pays. Le pays n'est pas une démocratie et les politiciens sont loin d'y croire. C'est une République de Transisomocratie parce que c'est le seul moyen pour les politiciens incompétents de séparer le butin. les postes ministériels, s'enrichissent et tout le reste et c'est pourquoi il invente des crises à tout moment pour qu'ils survivent à ce déclin du pays. Quelques un comme l'ancien sénateur du Nord semble etre sincère, mais il a été endoctriné au debut par la philosophie qui a détruit ce pays pendant près de 20 ans avec une tendance anti-militaire, Anti-National Security, nationalisant toutes les ressources du pays au secteur privé. S'il n'y avait pas ces tendances a priori, il pourrait peut-être utile. C'est une classe politique expirée, oui et complètement.
Homme-de-Jacmel
Posté le 18/06/2020 18:36:34
Il ne fait aucun doute que cette constitution est un problème majeur car elle enlève un pouvoir présidentiel et le place ainsi dans un système de gangs parlementaires où, sans travailler, on vit copieusement. Mais l'un des plus gros problèmes dans ce pays, ce sont les politiciens qui veulent être président pendant les transitions. Le débat sur la fin du mandat présidentiel montre un manque de logique intellectuelle, de bon sens également de logiciel mental ... Savoir établir une distinction entre le président élu et la fin de son mandat présidentiel est un peu plus élémentaire en tant que norme universelle prioritaire. Quelque chose de très simple ... un mandat commence lorsque le président prête serment et cela est valable dans tous les pays du monde. Dire le contraire est vraiment une banalité politique et certainement du n'importe quoi Nous avons du mal à respecter les lois que nous co-écrivons nous-mêmes voilla!
Jaguar
Posté le 18/06/2020 16:57:24
Que viendra faire ce bureau dans la reforme de notre constitution qui doit etre une affaire nationale? Il est a noter que nous avons une constitution a reformer pour haiti, par et pour les Haitiens. J'espere que que toute decouverte de toute griffe etrangere a notre constitution reformee conduira le peuple a la considerer nulle et non avenue, et moi aussi, je serai de ceux qui ne la cautionneront pas. Tant qu'on n'aura pas un nouveau gouvernement dote de ses trois pouvoirs au complet, cette reforme ne devra pas se faire, par respect pour nos citoyens, car notre pays n'est pas un jouet de Noel...
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n