Téléchargez le Calendrier scolaire 2023-2024 (Officiel)





iciHaïti - Cap-Haïtien : Jumelage avec la ville d’Allada au Bénin

iciHaïti - Nécrologie : L’AFC en deuil après le décès d’Olnick Alézy

iciHaïti - AVIS : Appel à candidatures, 27e Festival PhotoESPAÑA

iciHaïti - Nécrologie : Décès de l’Ingénieur Agronome Pierre Léger

iciHaïti - Futsal : Échange technique avant la détection


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - «BID Invest» : Prêt de 5 millions US à Barbancourt pour le climat

Haïti - Diaspora : Possibilités d'investissements avec les PME haïtiennes

Haïti - FLASH : Le pénitencier National pris d’assaut, de nombreux prisonniers s’évadent, chaos dans la capitale (Vidéo)

Haïti - Actualité : Zapping


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Confusion autour de la publication de l’amendement constitutionnel
06/06/2011 14:48:12

Haïti - Politique : Confusion autour de la publication de l’amendement constitutionnel
Tout le monde voudrait bien savoir quand, le texte authentique de l’amendement de la Constitution de 1987, voté le 9 mai par le Parlement sera publié... Sur ce sujet, les informations sont contradictoires et entretiennent la confusion...

Ainsi, Sorel Jacinthe, le Président de la chambre des députés a laisser savoir que le Président Michel Joseph Martelly aurait déjà autorisé les Presses nationales de publier la version corrigée de la constitution amendée...

De son côté, Me Gervais Charles, a voulu rassurer les parlementaires sur les engagements du Président de publier le texte authentique tel que promis. Il a annoncé, samedi dernier, qu’un arrêté Présidentielle de mise en vigueur de l’amendement constitutionnel est imminent... Concernant le reproche fait par des membres du Parlement au Chef d’État, de ne pas avoir dans son premier arrêté, publié l’amendement « authentique » du 9 mai et en même temps annuler le texte erroné, publié le 13 mai, Me Charles a précisé « Il n’y a aucun problème à ce que les deux décisions soient prises l’une après l’autre... » soulignant qu’en attendant la nouvelle publication, c’est la Constitution de 1987 dans sa version initiale qui s’applique.

Toutefois, une autre personne, proche du Président Martelly, sous le couvert de l’anonymat, s’est dite étonnée des déclarations de Me Charles. D’après cette source, le texte à publier, soumis au Chef de l’Etat, ne correspondrait pas en tout point [d’après des experts de la Présidence] à la bande vidéo du débat et du vote du 9 mai. Cette source précise que certains points de droit restent à éclaircir, avant que ne soit prise la décision de la date de publication...

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Janus
Posté le 09/06/2011 13:01:34
Je suis assez perdu dans ce qui se passe, finalement, pour un débat intellectuel portant sur l'amendement de la constitution. En effet, du point de vue de la procédure, l'amendement a eu lieu et les dés sont jetés. Toutefois, des voix autorisées s'élèvent pour dire qu'il y a eu fraude et, donc, que l'entrée en vigueur dudit amendement est compromise. On en discute, mais jamais de la bonne façon. Personne ne pose la question du crime qui aurait été commis contre cette Nation meurtrie. Pourquoi se refuse-t-on a montrer la nécessite de juger le criminel, si criminel il y a? Parce qu'il s'agit d'un complot, il n'y a hélas pas d'autres explications. On ne va pas poursuivre qui que ce soit, de manière d'arranger ses arrières, car d'autres crimes du même genre sont en préparation, d'autres faux sont attendus! Ce sera probablement, malheureusement, de vrais faux. Je veux dire des faux qui passent pour légitimes. Nous sommes donc très loin de la solution. Deux choses me paraissent nécessaires:1- abandonner la question et nous en tenir a 29 Mars 1987; 2 - Enquêter sur le fait, l'instruire de manière à offrir a la Nation sur un plateau les tetes coupables de crime contre la nation et l'Etat. C'est aussi une bonne facon de montrer la position du Gouvernement quant a l'impunité, chose historiquement garantie chez nous.
Bebelala
Posté le 07/06/2011 13:20:44
Voila les conséquences quand sont élus des coquins démagogues, [modération] et des prédateurs à la magistrature de l'Etat. Président Martelly, ne vous compromettez pas avec ces moins que ... qui ignorent le rôle d'un Chef d'Etat et les attibutions d'un Parlementaire. Afin d'éviter toute confusion, ne rationnaliser pas l'anormal comme vos prédécesseurs pour ne pas tomber dans l'inconstitutionnalité [hors sujet]
Roldy
Posté le 07/06/2011 07:34:42
@Kool Groove -- Kòd pa lwen! Gade sou tèt chak gwo kasik INITE yo wap wèl. Se antre sèlman li poko antre nan tèt yo. C'est une honte pour ces messieurs! J'aurais demandé à Mr Lambert Joseph quelle serait la réaction de Préval au Pouvoir s'il se trouvait dans la même situation que Matelly? Quelle serait la position des Parlementaires du CPP?
Aimable
Posté le 07/06/2011 00:28:30
Amendement annulé, que d'autres consultations soient faites pour arriver a un amendement par la Nation haïtienne et non l'amendement de Préval, pour qui il se prend celui-là?
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n