iciHaïti - Covid-19 : La population négligente

iciHaïti - Social : Lancement du Projet pilote «Jardin garde manger de l’abondance»

iciHaïti - Football : Deux de nos Grenadières ont laissé le pays pour la France

iciHaïti - Sécurité routière : 28 accidents, 11 morts dont 6 en motos

iciHaïti - Jacmel : Vers la réhabilitation du Centre de Formation de Tuff


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 15 juillet 2020

Haïti - Politique : 13 diplomates haïtiens rappelés à Port-au-Prince

Haïti - Justice : Menaces sur les initiateurs de «Car Wash Party»

Haïti - FLASH : Les règles d’immigration sur le point de changer au Québec


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Le Conseil de sécurité des Nations Unies préoccupé par la situation en Haïti
21/06/2020 10:24:56

Haïti - Politique : Le Conseil de sécurité des Nations Unies préoccupé par la situation en Haïti
Vendredi, le Conseil de sécurité des Nations Unies a exprimé sa préoccupation face à la crise prolongée en Haïti et a demandé aux parties prenantes de travailler ensemble pour lutter contre les moteurs sous-jacents de l’instabilité « Les membres du Conseil ont noté avec préoccupation la crise prolongée en Haïti ainsi que l'impact de la pandémie de Covid-19. Ils ont réaffirmé leur soutien au peuple haïtien et exhorté le Gouvernement d'Haïti à assurer une réponse coordonnée à la pandémie » Selon le communiqué de presse lu par Anne Gueguen, représentante permanente adjointe de la France auprès des Nations unies, qui a présidé la réunion à huis clos en visioconférence.

Le Conseil a en outre réitéré la nécessité pour les parties prenantes d'Haïti de travailler ensemble pour lutter contre les facteurs sous-jacents d’instabilité et pour le Gouvernement d'Haïti de poursuivre les travaux sur les réformes politiques, économiques et sociales nécessaires et de poursuivre les préparatifs pour des élections opportunes, a ajouté le communiqué.

Avant la réunion à huis clos, le Conseil de sécurité a tenu une séance publique pour entendre un exposé d'Helen La Lime, la représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour Haïti.

Extraits de l’intervention d’Helen La Lime :

« […] Comme la plupart des pays du monde, Haïti est actuellement en proie à la pandémie de Covid-19 […[ qui met à rude épreuve son système de santé déjà fragile et son maigre filet de sécurité sociale.

Trois mois, jour pour jour après que le Président Jovenel Moïse a déclaré l’urgence sanitaire suite à la confirmation des premiers cas de coronavirus, les autorités ont encore grand peine à ouvrir des centres médicaux dédiés au traitement des patients infectés. Pays de plus de 11 millions d’habitants, Haïti n’a actuellement la capacité de traiter que quelques centaines de patients à la fois […] Cette situation est en partie due à une coordination moins qu’optimale au sein de l’appareil d’État, tant au niveau national qu’à celui des collectivités, ainsi qu’à un financement insuffisant du plan national de riposte. C’est aussi le résultat de l’opposition farouche des populations locales à l’ouverture de tels centres à proximité de leurs domiciles, expression du climat de déni, de stigmatisation et de discrimination qui persiste dans le pays.

La pandémie, dont la propagation s’est accélérée au cours du mois dernier, a jusqu’à présent officiellement touché plus de 4,900 personnes et fait 84 morts. Même si son bilan réel est probablement beaucoup plus lourd, ses effets commencent seulement à être ressentis par les citoyens d’Haïti […] En raison des multiples crises interconnectées qui ont touché le pays ces dernières années, l’économie haïtienne s’est contractée de 1,2 % en 2019 et devrait encore se contracter encore de 4 % cette année. […] Le spectre d’une nouvelle augmentation du chômage se profile à l’horizon, la Gourde continue de se dévaluer par rapport au dollar des États-Unis et l’inflation est constamment supérieure à 20 %. En l’absence de ressources suffisantes pour soutenir la sortie d’Haïti de la récession dans laquelle il est plongé, les gains durement acquis en matière de sécurité et de développement au cours des quinze dernières années risquent d’être réduits à néant, et un problème initialement interne pourrait devenir un problème régional, si la situation humanitaire déjà alarmante continue de s’aggraver et si un nombre croissant d’haïtiens sont tentés de chercher meilleure fortune à l’étrange […] »

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Neto
Posté le 21/06/2020 21:42:10
Les nations unies ont contribué à plonger le pays dans la merde où il se trouve en refusant d'entendre le cri du peuple haïtien. Nous sommes arrivés au stade de l'étranglement; nous ne pouvons plus crier : " Nou pa ka respire".
Homme-de-Jacmel
Posté le 21/06/2020 10:53:18
Bonne nouvelle pour ces politiciens anti-Haïti Ceux qui ont inventé un nouveau système d'obscurancisme, c'est-à-dire: Transitocratie: pour ainsi dire; au lieu d'une armée professionnelle et d'une police apolitique, utiliser les gangs comme sécurité nationale Privatiser tout pour de sales profits et la contrebande d'armes dans les ports privés. Dans les relations internationales, vouloir s'asseoir quand les Blancs le disent avec véhémence. Le pire, c'est que même ceux qui semblaient vraiment crédibles ont pris goût à cette culture dégradante et misérable. Notre pays n'a jamais été aussi bas depuis avant 1801 L'université nationale a été réduite pour bénéficier des avantages des universités privées peu crédibles. La nouveauté est d'infiltrer la police Un parlement, qui est douloureux et fait référence à des atrocités pires que les militants. Tous les pays ont été victimes d'une crise mais pas perpétuelle On se moque de nous
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n