iciHaïti - Phantom 509 : Le FAES condamne l’attaque de ses locaux

iciHaïti - PNH : Nouveau patron à la Direction de la Police Administrative

iciHaïti - Phantom 509 : Un véhicule de la DINEPA incendié

iciHaïti - Universités : Vers une coopération universitaire Haïti - Andorre

iciHaïti - Nord : Lancement de 5 projets


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien 18 septembre 2020

Haïti - Justice : 4 individus incarcérés dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de Me. Dorval

Haïti - Trafic d’armes : L’identités de trafiquants révélées

Haïti - Religion : 9 nouvelles nominations dans l’archidiocèse de Port-au-Prince


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : L’ancien chef du FRAP déporté par les USA, arrêté dès son arrivée à Port-au-Prince
24/06/2020 10:35:07

Haïti - FLASH : L’ancien chef du FRAP déporté par les USA, arrêté dès son arrivée à Port-au-Prince
Malgré les efforts du Premier Ministre et de la Chancellerie, l’expulsion d’Emmanuel « Toto » Constant (déjà reporté 2 fois), l’ancien chef paramilitaire du Front révolutionnaire armé pour le progrès d’Haïti, devenu par la suite le « Front pour l’avancement et le progrès haïtien » FRAPH, condamné par contumace par la justice haïtienne pour ses nombreux crimes https://www.haitilibre.com/article-30845-haiti-flash-les-usa-vont-expulser-78-haitiens-dont-l-ex-chef-du-fraph-emmanuel-toto-constant.html a finalement eu lieu mardi 23 juin en Haïti où il a atterri à l'aéroport International Toussaint Louverture à 11h25 a.m. sur le vol N-418 de la « U.S. Immigration and Customs Air. » avec 24 autres compatriotes a confirmé Jean Négot Bonheur Delva, le Coordonnateur de l’Office National des Migrations.

Rappelons qu’Emmanuel Constant (63 ans) vient de purger une peine de 12 ans dans une prison pour divers délits. Par ailleurs, il avait été condamné par contumace en Haïti avec 14 autres personnes pour le massacre de Raboteau en 1994 et son implication dans les escadrons de la mort, rendu responsable de plus de 3,000 assassinats, d'innombrables viols et de tortures sur les partisans du Président déchu, Jean-Bertrand Aristide.

Dès son arrivée il a été arrêté et pris en charge par des agents de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) et devrait être conduit au pénitencier national en attendant d’être rejugé en vertu des lois haïtiennes, comme l’avait annoncé Lucmane Délile, le Ministre de la justice.

Les 24 autres compatriotes rapatriés pour avoir été en situation migratoire irrégulière sur le territoire dominicain, ont été pris en charge par le Ministère de la Santé Publique avant de subir des tests de Covid-19 et être mis en quarantaine.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-31100-haiti-justice-emmanuel-toto-constant-pourrait-etre-expulse-par-les-usa-ce-mardi.html
https://www.haitilibre.com/article-30845-haiti-flash-les-usa-vont-expulser-78-haitiens-dont-l-ex-chef-du-fraph-emmanuel-toto-constant.html
https://www.haitilibre.com/article-30751-haiti-usa-50-haitiens-dont-14-criminels-a-bord-du-3e-vol-de-deportation-des-etats-unis.html

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n