iciHaïti - Sécurité : De la parole aux actes, la PNH en action

iciHaïti - PNH : Arrestations de 4 trafiquants dont 2 policiers

iciHaïti - Éducation : Coopération haïtiano-mexicaine

iciHaïti - PNH Nord : Arrestations de 5 dangereux criminels

iciHaïti - Nécrologie : L’ex-Ministre de l’intérieur Anick François Joseph est décédé


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien 29 octobre 2020

Haïti - RD : Une plainte contre Haïti pourrait être déposée à l’OMC

Haïti - Politique : Intervention du Président Moïse au symposium sur la corruption

Haïti - Politique : L’Office de la Protection du Citoyen favorable à une nouvelle Constitution


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Discours de Martelly, bilan des 30 premiers jours
16/06/2011 09:33:09

Haïti - Politique : Discours de Martelly, bilan des 30 premiers jours
30 jours depuis que le Président Michel Martelly a été élu, dans un discours à la Nation, Le Chef de l’État a fait le bilan de ces 30 premiers jour, malgré l’absence d’un Premier Ministre ratifié, sans les ressources financières de l’État, sans cabinet ministériel... Malgré tout les obstacles politiques, qui retardent la mise sur pied d’un Gouvernement, le Président Martelly se dit fier de présenter à la population son bilan en 15 points, de ses 30 premiers jours.

« Peuple haïtien,

Cela fait seulement un mois depuis que j'ai prêté serment comme Président du pays, mais faites moi confiance, j'ai eu le temps de voir des problèmes et de les résoudre comme il se doit.

30 jours sans Premier Ministre, un premier Ministre qui est sensé m'aider à mettre sur pied le programme politique que je lui ai proposé, le programme qui a fait que vous avez voté pour moi... Pendant ce temps, il y a eu des barricades qui ont été érigées sur la route, pour barrer le Premier Ministre que j'ai choisi pour vous, mais je ne me décourage pas pour ça. Depuis que j'ai commencé le travail, je l’ai fait sans reprendre mon souffle, je me sens fier, je suis fier aujourd'hui de vous présenter le bilan de ce que j'ai fait pendant ces 30 premiers jours.

1- Sur le marché des Gonaïves qui avait brûlé, nous avons identifié des bailleurs de fonds qui ont déjà sécurisé l'argent et le marché va être reconstruit.

2- À Savane Pistache, sur la situation d'insécurité dans cette zone, la population m'avait demandé personnellement de construire un commissariat pour eux et je suis arrivé, avec le secteur privé, à leur donner satisfaction. Actuellement le commissariat est en train de se construire sans l'argent de l'État.

3- Comme vous le savez, j'ai lancé le Fond National pour l'Éducation, un fonds qui va permettre a une partie des enfants, qui ne vont pas encore à l'école, d'aller à l'école gratuitement dans les écoles publiques. Depuis 3 mois, nous avons des personnes qui identifient les enfants qui sont dans la rue, qui ne vont pas à l'école pour les mettre à l'école.

4- Grâce à mon initiative, la réparation de la route Peguy Ville-Frères, va permettre de réduire le trafic. Actuellement, la route est en construction.

5- J'ai également demandé la réparation de la route de Drouillard, ce qui va permettre aux véhicules de rouler sans problème sur une bonne asphalte, actuellement la route est en construction.

6- J'ai rapporté le texte d'amendement de la Constitution, qui n'était pas la version qui avait été votée au Parlement.

7- Nous avons réparé 8 maisons et nous allons continuer de construire dans le marché de Furcy avec des citoyens conséquents dans le secteur privé, pour permettre aux marchandes, de vendre dans d'autres conditions d'hygiène et de propreté. Sans l'argent de l'État.

8- Je vais remettre sur pied le Gymnasium Vincent, avec l'aide des amis d'Haïti, avec le secteur privé, pour permettre aux jeunes et aux enfants d'avoir un endroit où ils pourront jouer. Sans l'argent de l'État.

9- Après les pluies de la semaine dernières, j'ai fait nettoyer la ravine Bois-de-Chêne, pour empêcher les inondation dans la saison cyclonique, sous la supervision de l'équipe de la présidence.

10- À Malpasse, il y avait le niveau du Lac Azueï qui montait, j'ai commencé le travail, pour que la circulation au niveau de la frontière, puisse reprendre et que les marchandises traversent sans problème.

11- Pour la diaspora, j'ai réussi a obtenir une prolongation du statut TPS, comme j'en avais fait la promesse.

12- Le Projet « Kay Pa m » était un projet que j'avais monté avec Monsieur Guiteau Toussaint, le Président de la BNC, assassiné dimanche soir. Ce projet aurait permis aux employés du secteur public et privé, d'avoir une possibilité d'avoir des prêts à un taux d'intérêt fixe de 8% sur 10 ans, pour acheter un terrain ou construire sa petite maison sans problème. Je vous promet que ce programme va continuer Tet Kale, je me courbe bien bas, pour saluer la dépouille du Directeur Guiteau Toussaint et je salue sa famille avec respect. Je promet également, que nous n'allons pas oublier tous les efforts qu'il avait fait pour que programme existe et devienne une réalité.

13- Je suis déjà en train de négocier avec des gouvernements amis, pour solutionner le problème de la crise alimentaire dans le pays.

14- L'affaire des salaires des policiers, pour qu’ils reçoivent leur salaire à chaque mois au lieu de chaque deux mois a déjà été résolu avec le Directeur Guiteau Toussaint dans la BNC, je suis sûr que la banque va tenir ses engagements et même si la mort du Directeur peut donner un petit retard, je vais retourner sur le dossier quand même avec les membres du conseil de la BNC.

15- Dans l'idée de renforcer les convictions de nos citoyens, j'ai invité quelques classes d'écoles, une quantité d'écoliers au Palais Nationale, le lundi 14, pour monter le drapeau ensemble, pour lui redonner une dignité, une fierté, le respect de notre drapeau, la valeur de notre citoyenneté pour avoir l'union avec la Paix dans le pays. J'encourage toutes les écoles et administration publique de le faire tous les jours.

Je ne vais pas vous parler de toutes les inaugurations d'écoles que j'ai fait presque chaque jour, parce que ce n'est pas moi-même qui les aient construites, mais ma présence aux Côteaux dans le Sud à Ouanaminthe dans le Nord-Est en passant par Carrefour, Saint-Marc, Pont Sondé, Zoranger, Croix-des-Bouquets... ma présence était pour renouveler l'engagement que j'ai pris, de donner à l'éducation de l'importance et une priorité pour permettre qu'elle devienne gratuite dans toutes les écoles publiques et obligatoire dans tous le pays.

Voici ce que j'ai déjà fait peuple haïtien, sans avoir même de Premier-Ministre, sans avoir le contrôle de l'argent de l'État, vous voyez la qualité de vie que je veux vous apporter.

Je reviens vous dire, que l'affaire Guiteau Toussaint, ne passera pas dans « l'enquête se poursuit » la justice va faire son travail et j'en profite pour vous dire que la justice a déjà arrêté plusieurs individus qui sont impliqués, nous avons commencé a donné des résultats dans cette affaire et nous allons combattre l'insécurité.

Je crois dans la participation de tous les haïtiens dans les affaires du pays et il faut que nous fassions ça, dans chaque action que nous posons, il faut que nous aidions la police à faire son travail, il faut que nous dénoncions les bandits, il ne faut pas que nous tolérions les kidnappeurs dans nos zones, il ne faut pas laisser les gens couper les arbres pour faire du charbon, ne pas les laisser construire dans les ravines de n'importe quel façon, qui apporte la mort dans les familles, il ne faut pas tolérer les actes de vagabondage, les abus sur les femmes, sur les enfants, il faut que nous aidions notre propre tête, il faut que nous veillons sur nous, il faut que nous veillons sur les autres. Il ne faut pas rester assit à attendre que l'État fasse toutes les choses pour vous, il faut que vous pensiez que l'État c’est vous, Oui, l'État c'est vous, nous c'est l'État, c'est ça qui fait qu'aujourd'hui, il faut que vous envoyez le message à vos Députés et Sénateurs, pour que vous puissiez avoir plus, ils faut qu'ils ratifient le choix du Premier Ministre, pour qu'il puisse avec moi, travailler pour que la vie change. »


Écoutez l’intégralité du discours de Michel Martelly :



HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Demo
Posté le 02/08/2011 11:07:23
Bonjour a toute l'équipe, concernant le crédit Kay pam, j'ai entendu une rumeur stipulant que les employés ayant un salaire supérieur ou égal a 25,000 gourdes en bénéficieront... À mon avis 40% des employés ont un salaire inférieur a 25,000 gourdes, si c'est vrai, attendez-vous chers collègues a une impopularité massive.
Demo
Posté le 04/07/2011 11:57:00
Depuis votre accession au pouvoir, des gens sensés attendent beaucoup de vous et encouragent votre réussite. Et tandis que d'autres, agissent inversement. Je vous félicite son Excellence pour tous les efforts en moins de 90 jours que vous avez déployé et hormis l'argent de l'État. Nous sommes avec vous et nous vous appuyons. Concernant la coupe d'arbres, je vous encourage à prendre toutes les mesures nécessaires pour palier a ce problème et que dans 15-20 ans, nos fils et filles revivent L'Haiti d'autrefois.
Jean Louis
Posté le 04/07/2011 09:24:29
Tous les paroles du Président étaient magnifiques, je dis bravo avec le Président, le peuple vous attend pour le reste du travail.
Le paysan
Posté le 03/07/2011 12:00:40
Je comprends que le Président Martelly soit confronté à tous ces problèmes. Je lui souhaite du courage. Cependant, étant l'un des planteurs du Plateau Central, qui a beaucoup misé sur le programme du Président dans l'espoir que nous autres planteurs de l'arrière pays finiraient par pousser un ouf d'espoir en constatant de nouvelles mises en place pour une agriculture plus moderne et mieux adaptée à cette globalisation qui a tendance a nous bouffer tout cru... Une structure qui nous permettrait de voir surgir dans tous les recoins des banques d'outils... Des banques de credit agricole accessibles a tous les planteurs... Il etait une fois Ayti cherie...
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n