iciHaïti - UEH : Création d’une Commission sur les décrets relatifs à l'enseignement supérieur

iciHaïti - Justice : 11 mois après la mort de Charlot Jeudy l’enquête «se poursuit»

iciHaïti - Éducation : Fins des travaux additionnels à l’École nationale «Argentine Bellegarde»

iciHaïti - Social : Remise de chèques de subventions à des personnes handicapées

iciHaïti - Littérature : Un haïtien remporte le «Prix des Jeunes écritures RFI - AUF 2020»


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien 31 octobre 2020

Haïti - Initiative Spotlight : 14 millions de dollars pour protéger les femmes et les filles contre les violences familiales

Haïti - Justice : Vers la formation d’un Comité de réexamen du nouveau Code pénal

Haïti - Économie : Négociation bilatérale sur la réouverture du Marché de Dajabón


+ de nouvelles



Haïti - Actualité : Zapping...
24/09/2020 12:21:36

Haïti - Actualité : Zapping...
Incident à la CSC/CA :
Mercredi, un incident s’est produit à la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA), lorsque Nader Joiséus le Ministre des Travaux Publics, accompagné de personnes armées et d’un cameraman a fait irruption dans l’enceinte de la Cour, filmant des endroits sensibles. Ce qui a provoqué la colère du Président de la Cour, Rogavil Boisguéné qui a fait appel au Premier Ministre, Joseph Jouthe. Le Ministre Nader Joiséus et le Premier Ministre à l’issue de cet incident, ont quitté séparément les locaux de la CSC/CA, sans que l’on sache le pourquoi de cette intrusion des lieux…

Référendum sur la Constitution légal ou non ?
Réagissant aux contestations du mandat du CEP chargé d’organiser un référendum, dont les contestataires affirment que ce mandat viole la Constitution, Guichard Doré, le Conseiller spécial du président Moïse a expliqué « il ne s’agit pas de modifier la Constitution mais de doter Haïti d’une nouvelle Constitution » rappelant aux opposants « Aucun texte, aucun document, aucune norme ne peut empêcher le peuple haïtien de se doter d’une nouvelle Constitution. C’est un droit imprescriptible et inaliénable ».

CEP : assermentation pas d’obligation :
Stanley Lucas sur les ondes d’une radio de la capitale a dénoncé l'hypocrisie de l'opposition radicale qui bloque toute tentative d'organiser des élections au pays. Concernant le report sine die de l’assermentation des membres du CEP devant la Cour de cassationm Lucas souligne que la Constitution de 1987 amendée fait obligation aux membres d'un Conseil Électoral Permanent de prêter serment devant les juges de la cour de cassation et non aux membres d'une structure électorale Provisoire Déplorant que cette tradition qui repose sur une erreur initiale, se répète chaque fois.

Assemblée constituante inexistante :
Guichard Doré, Conseiller spécial du chef de l’État a fait une mise au point sur les ondes d’une radio de la capitale affirmant « Mackenson Cangé est un militant, pas un membre du bureau de communication du Palais national […] » et a démenti ces déclarations « il n’existe pas d’Assemblée constituante qui travaille sur la rédaction de la Constitution. »

Le CEP est légal selon Renald Lubérice :
Renald Lubérice, Secrétaire général du Conseil des Ministres a expliqué a ceux qui affirme quue le CEP nommé par le Président Moïse est illégal et inconstitutionnel « Le Président de la République a la responsabilité de s’assurer que les élections se tiennent. En absence de Conseil électoral permanent, il invite des secteurs prévus par la Constitution à participer à la formation du CEP provisoire. En cas de défaillance, pour motif qui les regarde, des secteurs prévus par la constitution, l’Exécutif les remplace. La mission du CEP ainsi formé s’achève avec l’investiture du nouveau Président élu. Il n’est donné provision constitutionnelle à aucun secteur, à aucune institution de pouvoir bloquer un processus électoral. Sinon, la démocratie aurait été prise en otage par un ou plusieurs groupes d’intérêts »

CEP : La diaspora ne veut pas d’Espérancia César comme représentante
Près d’une centaine de responsables d’organisations de la diaspora haïtienne des États-Unis, du Canada, de France, de République Dominicaine entre autres, affirme ne pas reconnaître Espérancia César membre du Conseil électoral Provisoire (CEP) comme leur représentante https://www.haitilibre.com/article-31868-haiti-elections-installation-des-membres-du-conseil-electoral-provisoire.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n