Cliquez pour télécharger l'Avant-projet de Constitution





iciHaïti - Insécurité : Le maire de Dajabón demande aux dominicains de ne pas se rendre en Haïti

iciHaïti - Petit-Goâve : Répression policière lors du 2e jour de manifestation des avocats

iciHaïti - Petit-Goâve : Paralysie totale des activités judiciaires

iciHaïti - Bulletin routier : 23 accidents, au moins 51 victimes

iciHaïti - AVIS : Démenti de la Ministre de la Santé Publique


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #341

Haïti - ONU : Intervention des États-Unis au Conseil de Sécurité sur la situation en Haïti

Haïti - FLASH : Le Référendum reporté de 2 mois (officiel)

Haïti - USA : 1,9 million de dollars pour aider 3.000 jeunes haïtiens à risque


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Intervention du Président Moïse devant le Conseil de sécurité de l’ONU
23/02/2021 07:42:18

Haïti - FLASH : Intervention du Président Moïse devant le Conseil de sécurité de l’ONU
Lundi 22 février 2021, Jovenel Moïse s'est adressé en visioconférence au Conseil de Sécurité des Nations Unies où il a présenté un bilan de la situation en Haïti depuis son accession à la tête de l’État, que nous vous proposons de partager.

Extraits de l’intervention du Président Jovenel Moïse :
« […] Je félicite le Secrétaire général pour ce rapport exhaustif et équilibré qu'il a présenté au Conseil sur la situation en Haïti et dans lequel il donne la mesure de la crise politique qui continue d'handicaper le bon fonctionnement des institutions et mine la stabilité du pays. […]

[…] Mon Administration a trouvé un système économique qui permettait le pillage systématique de l'État par des oligarques puissants et l'appauvrissement de la population. Pour corriger cet état de fait, nous avons proposé le dialogue aux secteurs concernés pour trouver un consensus opérationnel. Ils ne voulaient pas que le système change. Nous avons donc opéré des réformes dans l'énergie particulièrement l'électricité et l'acquisition des produits pétroliers, la gestion et la construction des infrastructures routiers. Nous avons mis fin aux manipulations de la monnaie et changé la politique agricole. Nous avons mis fin aux contrats entachés de corruption […]

Comme réponse, les oligarques corrompus associés aux mauvais perdants ont bloqué par la violence, ce pendant près de trois ans, le fonctionnement régulier du Sénat de la République empêchant la ratification de Gouvernements, le vote du budget et de la loi électorale devant faciliter l'organisation des élections pour le renouvellement du personnel politique. Ajouté à cela, l'opération « peyi lòk » de l'opposition radicale et violente […] a causé des dégâts économiques sérieux avec près de 2.4 milliards de dollars et près de 80,000 emplois perdus […]

En quatre ans, mon Administration a dû faire face à sept tentatives d'interruption de l'ordre constitutionnelle par la violence. L'attaque violente contre le Sénat de notre pays le 11 Septembre 2019 par des gangs de l'opposition radicale […] La création de nombreux gangs et d'un groupe terroriste fantôme 509 formé de nombreux policiers révoqués pour trafic de drogue et autres crimes qui se sont attaqués à la police nationale, la primature, plusieurs ministères et autres institutions étatiques fait partie des dangers que notre démocratie a dû affronter ces derniers mois.

Le dernier en date est la tentative de coup d'état le 7 Février 2021. […]

[…] Ce refus systématique de l'alternance politique par la voie des urnes constitue une source de tensions permanentes […] Nous faisons face à une opposition politique qui est dépourvue d'alternatives démocratique et de tout projet de société crédible pour la population des villes et des campagnes. Elle rejette la voie électorale pour accéder au pouvoir. Si nous avons tourné le dos à la dictature pour embrasser la démocratie comme régime politique, nous nous devons de nous en soumettre à toutes ses exigences. L'élection est l'une des règles fondamentales de la démocratie. Un élu doit être replacé par un autre élu. […]

Dans le strict respect du mandat constitutionnel de cinq ans qui m'a été accordé par le peuple Haïtiens et depuis ma prestation de serment le 7 Février 2017 […] je poursuis les réformes structurelles et institutionnelles indispensables à la consolidation des acquis démocratiques, à la préservation de l'État de droit et la réforme en profondeur de l'État afin que celui-ci soit enfin au service de la population toute entière et non d'un petit groupe. Le processus de réforme constitutionnelle en cours et l'organisation des élections à tous les niveaux au cours de l'année 2021 en vue du renouvellement du personnel politique et d'assurer l'alternance démocratique le 7 février 2022 participent de cette démarche.

Les élections d'avril et de septembre prochain seront en effet l'occasion de faire avancer de manière décisive le processus de démocratisation en cours dans le pays.

De même, la réforme constitutionnelle que l'ensemble du pays réclame, est en train de devenir une réalité […] La nécessité d'une nouvelle Constitution s'est fait sentir depuis très longtemps […] C’est un projet du peuple haïtien qui aspire à un changement véritable. Plus de 86 % de la population aspire à une nouvelle constitution selon les deux derniers sondages d'opinion réalisés dans le pays à la fin de l'année 2020.

[…] Il faudra du temps et de la patience pour instaurer une Paix et une sécurité durable qui a subi depuis des décennies des traumatismes et des chocs. Avec l'appui constant du Conseil de Sécurité et de la communauté internationale dans son ensemble, nous sommes persuadés que nous pouvons avancer dans la marche vers un avenir pacifique et prospère pour tous. »


Téléchargez le discours intégrale du Président Moïse : https://www.haitilibre.com/docs/jovenel-moise-onu-22-02-2021.pdf

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Black
Posté le 23/02/2021 09:43:56
L’important ce n’est pas de croire ou de ne pas croire, il a beau parler mais des résultats se font sentir principalement dans les villes de province éloignées, il n’a pas menti sur certaines points et je peux le prouver. Comme je le dis toujours le gouvernement n’est pas sans tâche. Le pays n’étant pas décentralisé, ceux qui vivent à Port-au-prince ne voient pas encore les résultats du gouvernement hormis quelques travaux réalisés. [hors sujet]
Jaguar
Posté le 23/02/2021 08:34:42
Qu'il avale ses mensonges qui ne valent que deux centimes, car non seulement le peuple haitien qui en est le temoin du quotidien d'Haiti, le monde entier n'y est non sans savoir. Apprenez monsieur, que le monde ne croit plus au pere Noel, car les enfants d'hier ont grandi aujourd'hui et sont capables de percevoir ce qui se passe autour d'eux et c'est ce qui fait leur force.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n