Cliquez pour télécharger l'Avant-projet de Constitution





iciHaïti - Campus Henry Christophe : Restructuration et réorganisation du Conseil de Gestion

iciHaïti - UNESCO : Vers l'inscription du Rara sur la «liste du Patrimoine Culturel Immatériel nécessitant une sauvegarde urgente»

iciHaïti - Jérémie : Lancement de la table de concertation contre les violences de genre

iciHaïti - PNH : Échange de tirs, 3 arrestations, 1 blessé

iciHaïti - Concours : 46ème Édition du Prix littéraire Henri Deschamps est lancé


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #388

Haïti - Politique : Plus de 230,000 nouveaux électeurs inscrits en 1 mois

Haïti - Enseignement supérieur : Barbancourt s’engage à soutenir le programme HELP de bourses universitaires

Haïti - Santé : L'USAID forme 2,500 agents de santé


+ de nouvelles



Haïti - Insécurité : «Fantôme 509» libère par la force 4 policiers emprisonnés au commissariat de Delmas 33
18/03/2021 11:15:15

Haïti - Insécurité : «Fantôme 509» libère par la force 4 policiers emprisonnés au commissariat de Delmas 33
Mercredi en marge de la manifestation de Port-au-Prince, https://www.haitilibre.com/article-33264-haiti-flash-violence-vandalisme-et-pillage-a-port-au-prince.html plus d’une centaine d’individus se réclamant du groupe « Fantôme 509 » certains cagoulés et lourdement armés accompagnés de « policiers » en uniforme et de membres du syndicats e la PNH, de militants de l’opposition radicale et de sympathisants, se sont rendus au commissariat de Delmas 33 pour exiger la libération de 4 policiers arrêtés, selon eux injustement, en marge d’une manifestation à Miragoâne en janvier 2021.

Les manifestants visiblement prêt à tout, ont lancé un ultimatum pour la libération de leur collègues, entretenant une tension pendant près d’une heure entre les manifestants et les policiers retranchés dans le commissariat…laissant entendre aux médias qu’ils pouvaient devenir violent s'ils n'obtenaient pas leurs libérations… Ils ont brûlé des pneus sur la cour du commissariat et vandalisé un véhicule de l’État

Finalement des individus armés du groupe « Fantôme 509 » accompagnés de «policiers» en uniforme, sont entrés de force dans le commissariat et ont libéré leur 4 collègues sans rencontrer la moindre résistance de la part des policiers du commissariat. Une libération applaudit par les manifestants et par de nombreux tirs en l’air.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-33264-haiti-flash-violence-vandalisme-et-pillage-a-port-au-prince.html

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Homme-de-Jacmel
Posté le 19/03/2021 06:51:26
Il est triste de voir comment une vieille république s'effondre en raison de l'irresponsabilité d'une classe politique et d'un leadership très passifs et ne fait rien de préventif et de dissuasif. [hors sujet]
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n