iciHaïti - Covid-19 : Détérioration attendue de la situation de la sécurité alimentaire

iciHaïti - Environnement : «Nos solutions sont dans la nature»

iciHaïti - Politique : Visioconférence entre Jovenel Moïse et Danilo Medina

iciHaïti - OIM : Formation sur la gestion des cas de migrants vulnérables face au Covid-19

iciHaïti - Covid-19 : 20,000 masques pour les associations culturelles


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 24 mai 2020

Haïti - Abus sexuel : Le journal «The Guardian» récidive, la Fédération de Football dénonce

Haïti - Petit-Goâve : Arrestation de 18 membres du Foyer Spirituel des Consciences Unies

Haïti - FLASH : 53 nouveaux cas et 136 cas suspects en 24 heures


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Edwin Zenny dénonce la vague de nominations de l’ex-Président Préval
10/07/2011 10:52:50

Haïti - Politique : Edwin Zenny dénonce la vague de nominations de l’ex-Président Préval
Dans une déclaration faite dans la Presse Jacmelienne, le Sénateur Edwin Zenny (INITE - Sud-Est), a annoncé que l’équipe du Président Michel Martelly allait se pencher rapidement sur le dossier des nominations qui ont été effectuées à la fin du mandat de l’ex-Président René Préval et de son gouvernement.
 
Le Sénateur Edwin Zenny a déclaré qu’il est inconcevable de tolérer cette vague de nominations dans plusieurs secteurs, notamment la justice, l’éducation et la santé. Il qualifie ces nominations « de coup politique » visant à déstabiliser le Gouvernement de Martelly « Ce n’est pas possible qu’à la fin du règne de René Préval, que son Gouvernement prenne plaisir à nommer plusieurs personnes de l’administration publique, afin de continuer avec les mêmes pratiques de l’ancien système de gouvernance, alors qu’à quelques jours du départ de l’équipe Préval/Bellerive, il a annoncé des licenciements. »
 
Le Sénateur a indiqué, que toutes les personnes qualifiées de l’administration publique, qui ont été révoquées dans la région, seront bientôt reconduites à leur poste.

HL/ Claudy Bélizaire

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


franco
Posté le 11/07/2011 17:24:50
Chers amis, il ne faut condamner Edo de son comportement. Il est libre de parler et d'agir en conséquence s'il veut travailler pour faire respecter le droit que chaque citoyen haitien à la sécurité de l'emploi. Son origine sociale ne peut pas être une cause de complicité du citoyen dans la nomination de piètres éléments et dans la révocation d'honnêtes gens qui ne veulent pas suivre les dictées des partisans zélés de l'ancien régime dans le département du Sud Est. Il ne doit pas non plus faire des abus. C'est un dossier qui demande une étude approfondie .
Versaint
Posté le 11/07/2011 16:03:59
C'est ce qui alors aurait suscité l'espoir dans la divergence face aux déboirs que traverse le mental de l'homme Haitien. Car le comportement coordonné du Sénateur Edwin Zenny, devrait être suivi par ceux là dont parait-il, n'ont point de mémoire requise à leur tâche.
Kool Groove
Posté le 11/07/2011 07:39:23
@Doli -- Tu peux nous dire pourquoi l'ethnicité de Zenny fait partie de ta narration? En d'autres termes, who cares! Just curious.
Roldy
Posté le 10/07/2011 17:54:07
Le Sénateur Edwin Zenny est un homme de caractère. Comparativement aux autres parlmenteurs de l'ancien système qui cachent tout ce était de mauvais. Aujourd'hui, ils sont prêts à tout et même d' octroyer décharge pleine et entière á tous les corrupteurs du régime de Préval pour qu'il n'y ait pas de poursuite légale puis qu'ils ont été eux- mémes des corrompus. La liste des actions illégales perpétrées par Préval est longue. Citons entr'autres: la nomination des Déléguée et Vice-Délégués, Directeurs Départementaux les Présidents des BED, les Commissaires du Gouvernement, les Commissaires de Police, la publication le 13 mai 2011 d'un faux Amendement de la Constitution et j'en passe. Selon moi, le nouveau régme devrait se pencher depuis longtemps sur ces cas et remettre les pendules à l'heure. Ainsi, Michel Martelly aurait une emprise sur les institutions républicaines en tant que Chef de l'Etat.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n