Cliquez pour télécharger la 2ème version de l'avant-projet de nouvelle Constitution





iciHaïti - Internet : Lancement du réseau social haïtien «Zanmi»

iciHaïti - Mexique: Un autocar de migrants haïtiens se renverse, au moins 33 victimes

iciHaïti - République Dominicaine : Plus de 70,000 haïtiens de retour au pays en un mois

iciHaïti - Nécrologie : Décès du Professeur Tony Cantave

iciHaïti - Kidnapping : La PNH libère 3 otages des mains de leurs ravisseurs


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #455

Haïti - FLASH : Le CFI recherche des projets commercialement viables qui ont besoin de capitaux

Haïti - Diplomatie : La Chine bloque une résolution des USA sur Haiti

Haïti - Insécurité : Situation en Haïti, rapport de l’ONU


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Guerre des gangs, des centaines de personnes, fuient Martissant
07/06/2021 09:09:41

Haïti - FLASH : Guerre des gangs, des centaines de personnes, fuient Martissant
Depuis le 1er juin 2021, des gangs rivaux lourdement armés s’affrontent dans la 3ème circonscription de Port-au-Prince, particulièrement dans les quartiers de Martissant et de Fontamara sous les yeux et le silence des autorités chargées d'assurer la sécurité des vies et biens.

Pour l'instant, il est difficile d'avoir un bilan exact de ces affrontements. Cependant, un bilan partiel non officiel, fait état d’au moins 10 personnes tuées par balles dont des résidents, une cinquantaine de blessés, des maisons et petites entreprises incendiées, plusieurs milliers de personnes déplacées notamment des femmes, des enfants en bas âge et des personnes à mobilité réduite…

Les haïtiens contraint de fuir ces assaut meurtriers à Martissant, se regroupent dans au moins 4 points : le marché-poisson. la place publique à Fontamara, Bizoton à l'église Mont-Carmel et au Centre sportif de Carrefour.

À Carrefour, le Comité communal de Protection civile, en coordination avec la Croix-Rouge haïtienne et les pompiers volontaires de la commune, a recensé 562 déplacés internes, qui se sont réfugiés dans un centre ouvert dans une église. Les volontaires ont identifié 260 hommes et 302 femmes, parmi lesquels 7 personnes vivant avec un handicap, 5 femmes enceintes et 69 enfants.

Un Comité de gestion, mis en place 24 heures après le constat de cette situation a aidé à distribuer, ces dernières heures, de la nourriture, de l’eau et des kits d’hygiène…

Les volontaires de la Protection civile maintiennent une présence constante sur la place de Fontamara, où les premiers déplacés s’étaient réfugiés depuis le 1er Juin écoulé.

L'Office de la Protection du Citoyen (OPC) condamne avec force l’actions des gangs armés qui blessent, tuent les populations civiles, incendient, vandalisent les maisons, les petites entreprises et attaquent les ambulances… L’Office exhorte les autorités concernées à prendre des dispositions rapides et urgentes pour ramener l'ordre et la Paix dans la 3e circonscription de Port-au-Prince et permettre aux déplacés de regagner leur domicile avec des accompagnements sociaux. Ces exhortations sont également valables pour les quartiers de Bel-Air, de Bas-Delmas et de Cité-Soleil.

De son côté, le Premier Ministre a.i. Claude Joseph a déclaré « Après 3 Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN) spécial organisés en moins de 72 heures sur la situation d’insécurité qui régnait sur l’axe Martissant-Fontamara au cours des derniers jours, je me suis fait accompagner par Léon Charles le Directeur Général a.i. de la Police Nationale d'Haïti (PNH) pour une visite des lieux (HL : encadré d'une forte escorte armée]. J’ai emprunté la route de Martissant à la Marine haïtienne, en passant par la Place de Fontamara, pour constater, de visu, que l’institution policière a pu y ramener l’ordre et rouvrir la voie à la circulation, conformément aux directives du CSPN. »

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-33909-haiti-actualite-zapping.html

TB/ PI/ SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Jacmelien
Posté le 08/06/2021 13:23:12
Notre situation est métastasée et il n'est pas possible de parler à bon escient mais de voir si les hommes d'Etat, la classe politique et la classe dirigeante financière se réveillent. Ce sont les efforts héroïques de la Révolution de l'Indépendance qui sont en jeu. Un langage trops doux est utilisé, il est utilisé envers les Dominicains, les internationaux, les défis nationaux et les gangs. Les gangs semblent avoir le plein contrôle de la situation alors que nous restons réfléchis, prudents, amicaux et très communicatifs mais sans actions. Ce pays est dans une situation de pleurnicherie et sans capitaine. Cela fait l'affaire de plus d'un... ce pays est victime d'un complot interne et externe.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n