iciHaïti - Politique : Avancée considérable au cours de ce mois d’avril

iciHaïti - Projet Biodiversité Sud : Deux accords ont été signés

iciHaïti - Championnat Spécial D1 : Résultats partiel 9ème journée

iciHaïti - RD : La question des mineurs haïtiens illégaux dans les rues de Santiago

iciHaïti - Championnat Spécial D1 : Première victoire du Tempête FC (calendrier 9ème journée)


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Santé : L’afflux de blessés rend critique les besoins des hôpitaux

Haïti - FLASH : 1,64 million d’haïtiens en insécurité alimentaire aiguë d’urgence

Haïti - FLASH : La République Dominicaine a augmenté ses dépenses militaire de 14%

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Justice : Libération de Wolf «Duralph» François
19/07/2011 12:38:51

Haïti - Justice : Libération de Wolf «Duralph» François
Les autorités judiciaires de Petit-Goâve, ont remis en liberté, hier vers 15:00, le journaliste Wolf « Duralph » François, qui était détenu depuis le 22 juin 2011 aux motifs de diffamation, trouble à l’ordre public et bris de biens publics d’après les chefs d'accusations retenu contre lui, par Me Alix Civil, Commissaire du Gouvernement auprès du tribunal de première instance de la ville de Petit-Goâve (Sud) https://www.haitilibre.com/article-3272-haiti-justice-deux-journalistes-haitiens-detenus-arbitrairement.html

Le journaliste, bien avant sa libération, avait été contraint de faire une déclaration à la presse où il devait se désolidariser de Joseph Guyler C. Delva, le Secrétaire Général de SOS Journalistes qui l’avait défendu avec acharnement et présenter ses excuses aux autorités en échange de sa liberté... Il a fait, non sans difficultés, le choix qui lui paraissait le plus avantageux...

Peu avant d’être relâché, Wolf « Duralph » François avait déclaré « Pour ce qui a trait à mon état de santé, je dois dire que les conditions de détention m'étaient très défavorables, d'autant que je suis un homme qui ne jouissait pas auparavant d'une santé robuste, j’avais déjà mal aux reins. Les mauvaises conditions de détention, n’ont fait qu'aggraver ma situation et en plus j’ai attrapé une pneumonie en prison. Je dois vous avouer qu'au moment où je vous parle, je me sens très mal... Au cas où la justice déciderait de me relâcher, je devrais me rendre immédiatement à l'hôpital pour recevoir les soins nécessaires... J'ai été battu dans ma cellule par des prisonniers. Moralement mon état d'esprit est au beau fixe, mais physiquement, je ne me porte pas bien... J'ignore le mal que j'ai commis... je n'ai fait aucun mal... Je ne suis ni coupable, ni responsable des faits qui me sont reprochés, la justice doit agir en ma faveur. »

HL / Guyto Mathieu

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


pascal
Posté le 25/07/2011 17:09:59
C'est une grande faveur dont bénéficie Wolf Francois au dépend des autorites petit Goaviennes. Puisqu'il a commis beaucoup d'infraction au moment ou le chef du parquet l'a invité en tant que citoyen. 4 jours avant,il se mettait a mobiliser ses partisans. Aussi c'est son mauvais comportement dans la cité qui ne le fait pas arriver a bénéficier d'aucun support de ses confrères journalistes dans la région. Je me demande le jour même pourquoi ses confrères et même les correspondants l'ont boycotté pendant toute son incarcération
sjon
Posté le 20/07/2011 16:21:27
Je pense qu'une fois de plus, Guy delva se revelerait comme un homme si toutefois les déclarations du journaliste arrêté puis libéré a Petit Goâve sont fondées. Mais cela pourrait être un déshonneur pour la presse si Guy avait agit ainsi.
pouchon
Posté le 19/07/2011 19:50:58
je crois que la justice petit-goavienne a fait un pas vers l'avant en relâchant Wolf «Duralph» Francois/ après ce crime qu'on a commis sur ce pauvre journaliste qui lutte pour le changement d'une société perdue dans les décombres [hors sujet] Il faut corriger ceux qui méritent de corriger pour nous aurons un jour des hommes francs, justes, honnêtes, responsables... dans notre société. Nous avons perdu toutes nos valeurs et identités morales . Ou est notre avenir en tant que peuple en tant que citoyen haitien. Vive Haïti pour toujours et il ne périra point.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n