Téléchargez le Calendrier scolaire 2023-2024 (Officiel)





iciHaïti - Cérémonie d’hommage : 10 personnalités et institutions haïtiennes d’exceptions (liste)

iciHaïti - Fort-National : Rumeurs de délocalisation de la base de la BOID

iciHaïti - Social : 16 personnes d'une même famille retrouvées sans vie

iciHaïti - Choléra : Bulletin quotidien #454

iciHaïti - Culture : Histoire des 80 ans du Centre d’Art


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Mondial U-20 Chili 2025, éliminatoires : «J-3» Liste définitives des Grenadiers sélectionnés

Haïti - FLASH : Mgr Pierre André Dumas blessé dans une explosion à Port-au-Prince

Haïti - FLASH : 51 personnes inculpées dans l’Assassinat du Président, dont Martine Moïse, Claude Joseph et Léon Charles (liste)

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Justice : Opération de police au CEP, ils n'étaient pas là
22/07/2011 11:56:02

Haïti - Justice : Opération de police au CEP, ils n'étaient pas là
Hier, jeudi des policiers du Bureau de Recherche et d’Intervention (BRI), un corps spécialisé de la Police Nationale d'Haïti ont investis les locaux du Conseil Électoral Provisoire (CEP), suite aux mandats d'amener émis contre le Président du CEP, Gaillot Dorsinvil, et deux conseillers de l'institution, Ribel Pierre et Leonel Raphaël par le Commissaire du Gouvernement.

«...Puisque la loi met à notre disposition ce qu'on appelle, le mandat d'amener, nous allons les contraindre à ce présenter au Parquet pour que nous puissions les entendre sur les faits qui leur sont reproché [...] Nous avons donné des instructions à la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), pour qu'elle appréhende et amène en l’état, au Parquet, les nommés Gaillot Dorsinvil, Ribel Pierre et Leonel Raphaël...» avait déclaré le Commissaire du Gouvernement Sonel Jean-François la semaine dernière.

Les trois personnes recherchés n'étaient pas à leur bureau ni dans le bâtiment lorsque les policiers sont arrivés. Pierre-Louis Opont a permis aux agents de l'ordre de vérifier par eux-mêmes l'absence des conseillers.

L'avocat de Gaillot Dorsinvil, Me Renold Georges a fait savoir que la convocation d’un Conseiller électoral ne relève pas de la juridiction du Parquet, s’appuyant sur l’article 195 de la Constitution en vigueur, il explique qu’un conseiller électoral n’a à répondre que devant la Haute Cour de justice.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-3388-haiti-justice-mandats-d-amener-contre-dorsinvil-et-2-conseillers-du-cep.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n