Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - GARR : 819 femmes dont 169 enceintes et 117 fillettes rapatriées de RD en novembre

iciHaïti - Hebdo-Route : 33 accidents et au moins 85 victimes

iciHaïti - Rép. Dom. : Un photographe haïtien honoré pour ses pratiques en faveur des handicapées

iciHaïti - Environnement : Les travaux d’assainissement s’accélèrent avant Noël

iciHaïti - 17 ans de la CNMP : La PNH reçoit une Plaque d’honneur


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #627

Haïti - Martissant : Guérillat urbaine, plusieurs victimes, le sous-commissariat de police attaqué

Haïti - FLASH : Le Chirurgien-dentiste Makindi Guerrier grièvement blessé dans une tentative d’enlèvement

Haïti - FLASH : 3 nouveaux otages américain libérés


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Remise officielle du projet de la nouvelle Constitution au Premier Ministre
09/09/2021 08:32:19

Haïti - FLASH : Remise officielle du projet de la nouvelle Constitution au Premier Ministre
Mercredi 8 septembre 2021, lors d’une cérémonie à la résidence officielle du Premier Ministre a.i. Ariel Henry, le Comité consultatif indépendant (CCI), présidé par Me Boniface Alexandre, a remis officiellement au Premier Ministre, en présence de membres du Gouvernement et de cadres de l’administration publique, le projet de la nouvelle Constitution.

Rappelons que ce projet de Nouvelle Constitution, fruit de longues consultations engagées par le Comité auprès des représentants de différents secteurs de la vie nationale et de la population, entreprises depuis le 30 octobre 2020, était l’un des chantiers prioritaires du défunt Président Jovenel Moïse, assassiné en sa résidence privée, dans la nuit du 6 au 7 juillet 2021 https://www.haitilibre.com/article-34567-haiti-flash-nouveau-juge-d-instruction-dans-l-assassinat-du-president-moise.html

Pour le Premier Ministre Henry, il s’agit par ce projet, de doter le pays d’une nouvelle charte fondamentale d’application inclusive, claire, respectueuse des droits de la personne, garante de l’équilibre des trois pouvoirs et des valeurs démocratiques modernes, des libertés fondamentales, de l’État de Droit et permettre la création des conditions d’une bonne gouvernance démocratique.

Dans son intervention le Premier Ministre a déclaré « […] Les crises politiques multiples que nous avons connues au cours de ces dernières décennies, le handicap que cela constitue pour la bonne marche des institutions publiques, sont des arguments sérieux en faveur d’une nouvelle constitution.

Notre pays ne saurait concrétiser ses objectifs de développement sans disposer d’institutions fortes et stables. L’analyse des crises multiformes de nos institutions montre l’impérieuse nécessité de doter le pays de nouvelles règles fondamentales.

Il est impératif d’œuvrer, dans une logique participative et inclusive, de façon à clarifier les compétences des Pouvoirs de l’État, le rééquilibre des Pouvoirs, la responsabilisation des élus, le renforcement des institutions de contrôle et l’indépendance de la justice.

[…] Membres du Comité, je vous remercie et vous félicite d’avoir fait preuve d’abnégation, de professionnalisme, d’impartialité dans l’accomplissement du mandat qui vous a été confié. Mission accomplie. La Nation vous est reconnaissante.

Soyons clairs une nouvelle constitution ne sera pas la panacée pour résoudre tous nos problèmes. Mais si nous arrivons à nous mettre d’accord sur un mode d’organisation de la gouvernance plus équilibrée et plus efficace, ce sera un point de départ pour d’autres convergences […] »


Par ailleurs, le Premier Ministre a saisi l’opportunité de cette cérémonie, pour réitérer sa ferme volonté et sa détermination à ce que justice soit rendue au Président Moïse « Cette cérémonie est une opportunité pour dire haut et fort à toute la Nation, à la famille et aux proches du Président, qu’en dépit des petites manœuvres et des attaques ciblées de certains, la vérité finira par jaillir et justice sera faite »

Téléchargez le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021) en français et en créole (PDF) : https://www.haitilibre.com/docs/07092021_PWOJEKONSTITISYONAYITI.pdf

« Le CCI vous invite à consulter, lire et partager le texte du projet de constitution de la République d'Haïti. Nous invitons tous les citoyens, toutes les citoyennes à donner leur avis sur le texte, et à réfléchir à toutes les opportunités qu'un changement constitutionnel peut apporter pour le pays, »

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Jackito
Posté le 17/11/2021 06:08:41
Je suis pour une nouvelle constitution sans la présence des Sénateurs, ni délégué se ville, ni d'ASEC.
Gradin Labastie III(Jacmel)
Posté le 09/09/2021 16:09:02
La classe dirigeante haïtienne qui est privée, sociale et de La politique destructrice ne se rendent pas compte que l'image du pays a atteint un niveau qui ne peut pas être atteint plus bas. Le président du Mexique, qui est généralement très prudent et sage pour ne pas parler des affaires d'autres pays, a déclaré avec tristesse que notre pays est contrôlé par les gangs et hors des lois. Tandis que les politiciens irresponsables continuent à rechercher des accords favorisant leur pérennité et non une nouvelle vie pour leurs concitoyens. Le seul et valable accord est d'avoir des élections et un référendum non pas prochainement mais à une date précise et d'éviter la répétition de la réduction des mandats présidentiels au non-respect des dates. Les gars s'il vous plaît jusqu'à quand serez-vous sérieux et éviterez cette chute totale de la nation ?
pipo
Posté le 09/09/2021 09:59:34
C'est toujours la vielle constitution avec les sénateurs et deputes (petit potentat dictateurs) par myriades. La seule difference est que la position de premier ministre est éliminée, et que les ministres ne sont pas confirmes par le sénat. Nous en avons marres de ces sénateurs et deputes qui abusent de leur pourvoir.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n