Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - PNH : Un membre influent du gang «400 Mawozo» mortellement blessé

iciHaïti - UEH : Nouveau Décanat la faculté de médecine et de pharmacie

iciHaïti - Mirebalais : 2 membres actifs des gangs «400 mawozo et Vitelhomme» arrêtés dans un hôpital

iciHaïti - Football : 2ème édition de la Ligue des Nations (calendrier des matchs)

iciHaïti - Enlèvement : Un enfant de 18 mois rendu à sa famille dominicaine par les autorités haïtiennes


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #787

Haïti - Agriculture : Le Mexique cherche à contribuer à la reprise du secteur agricole en Haïti

Haïti - Social : Fin des recherches de survivants du naufrage dans le passage de Mona

Haïti - FLASH : La compagnie d’autobus «Dieu qui décide» suspend ses opérations pour cause d’insécurité


+ de nouvelles



Haïti - FLASH 215e : Le cortège du P.M. bat en retraite sous les tirs nourris des gang du G9 (Vidéos)
18/10/2021 07:27:43

Haïti - FLASH 215e : Le cortège du P.M. bat en retraite sous les tirs nourris des gang du G9 (Vidéos)
Dimanche 17 octobre, 215e anniversaire de la Commémoration de l’assassinat de Jean-Jacques Dessalines, fondateur de la Patrie, la situation a été très compliquée à Pont Rouge (zone sous contrôle des gangs). Le Premier Ministre a.i. Ariel Henry à la tête d’une délégation d’officielle n’a pas pu se rendre au monument de l’Empereur déposer la traditionnelle offrande florale.

Des individus lourdement armés n’ont pas hésité à tirer des rafales d’armes automatiques pour forcer le Premier Ministre et son cortège composé entre autres de membres du Gouvernement et d’un important dispositif de sécurité à battre en retraite et à rebrousser chemin.



L’ex policier Jimmy Chérizier, alias « Barbecue » le Chef de la coalition de Gang « G9 » qui avait annoncé que le gouvernement ne pourrait pas mettre les pieds au Pont-Rouge le 17 octobre 2021, tout de blanc vêtu, entouré de nombreux hommes cagoulés et lourdement armé a savouré sa victoire et n’a pas caché son triomphe devant la déroute du Gouvernement. Puis il s’est rendu au monument de l’Empereur au pied duquel se trouve une photo du Président assassiné Jovenel Moïse et a procédé à un dépôt floral.



Pendant ce temps, le cortège officiel s’est replié au Musée du Panthéon National Haïtien (MUPANAH) pour la traditionnelle cérémonie. Le Premier Ministre a.i. Ariel Henry accompagné du Ministre de la Justice Liszt Quitel et d'autres membres du Gouvernement, a déposé deux offrandes florales, l'une à l'hôtel de la Patrie (musée où reposent les restes de l'Empereur et l'autre sur la place publique de Marchand Dessalines, en mémoire de la commémoration de son assassinat perpétré, par les ennemis de la Nation, le 17 octobre 1806.

« À l’occasion du 215e anniversaire de l'assassinat, au Pont Rouge, de l'illustre fondateur de la nation, Jean-Jacques Dessalines, je viens de déposer, en mémoire de l’Empereur, une offrande florale, à l’Autel de la patrie où reposent ses restes impérissables » a déclaré le Premier Ministre sur son compte Twitter.

Après l’offrande florale sur la place publique de Marchand Dessalines le Premier Ministre a déclarer « Pour commémorer les 215 ans de l’assassinat de l'Empereur Jacques Ier, ce visionnaire qui nourrissait le rêve majestueux de liberté et de progrès, j’ai déposé une offrande florale sur la Place publique de Marchand Dessalines, la 1ère capitale de l'Haïti libre et indépendante. »

Rappelons que depuis 2018 aucune commémoration officielle n’a pu être réalisée à Pont Rouge.

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


pipo
Posté le 18/10/2021 09:12:39
En bon creole, "toute la priere guin amen", puissant aujourd'hui, faible demain. Le temps des presidents bandes de mâchoires est dévolu. Prendre le pouvoir est une étape, diriger un pays est une autre chose. Qui vivra verra.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n