Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Caracoli : Formations en gestion culturelle, inscription ouvertes

iciHaïti - Social : Journée mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes

iciHaïti - Tourisme : Succès d’Haïti dans deux expositions au Qatar

iciHaïti - AVIS : 15ème édition d'Artisanat en fête, inscriptions ouvertes

iciHaïti - Carburant : La Chambre de Commerce et d'Industrie du Nord consternée


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #616

Haïti - Politique : Installation du nouveau Ministre de la justice

Haïti - Littérature : «Les Villages de Dieu» d’Emmelie Prophète, Prix Fetkann / Maryse Condé 2021

Haïti - Politique : Le nouveau Gouvernement déjà sous le feu des critiques


+ de nouvelles



Haïti - Rép. Dom. : Fin des services de santé aux haïtiens illégaux, sauf en cas d’urgence
05/11/2021 10:56:10

Haïti - Rép. Dom. : Fin des services de santé aux haïtiens illégaux, sauf en cas d’urgence
Devant la forte augmentation des soins médicaux aux patients haïtiens pour les 8 premiers mois de l’année 2021, soit 275,993 actes en date du 9 septembre 2021 pris en charge par les hôpitaux du réseau public de santé dominicain (consultations ambulatoires, générales et spécialisées, accouchements, urgences, chirurgies, hospitalisations et des diagnostics cliniques et d’imagerie), le Gouvernement dominicain a annoncé mardi 2 novembre 2021, qu’il n'offrira plus de services de santé aux haïtiens en situation migratoire irrégulière et que seuls les cas d’urgence seront désormais pris en charge.

Cette limitation de l'accès aux services hospitaliers aux immigrants illégaux, qui entre dans le cadre d'une série de mesures adoptées par le Conseil national dominicain des migrations, affectera une grande partie de la population haïtienne qui jusqu'à présent reçoit des services médicaux dans les hôpitaux publics sans être tenu de présenter une pièce d'identité.

À Santiago des haïtiens en situation irrégulière ont exprimé leur mécontentement face à la mesure annoncée par le Conseil des migrations, que l’accès aux hôpitaux publics soit limité pour les immigrants en situation irrégulière, sauf en cas d’urgence. Ils ont dit que cela les affecte, car ils ne peuvent pas se permettre des cliniques privées, et ils n'ont pas d'assurance médicale pour être traités dans ces centres…

Depuis le début de l’année il y a eu 4,190 naissances de mères haïtiennes (33,6% du total national), il y a eu 6,265 hospitalisations d’haïtiens (16,9% du total national) et 3,037 interventions interventions chirurgicales (10,3% du total national).

Le Ministre de la Santé publique, Daniel Rivera, a souscrit à la décision du Gouvernement de ne plus fournir de services de santé aux haïtiens en situation migratioire irrégulière dans le pays, sauf en cas d’urgence et défendu cette nouvelle mesure.

Concernant les parturientes haïtiennes (femme accouchant) Il a dit que les centres de santé publics n'ont pas la capacité nécessaire pour prendre en charge le grand nombre de femmes haïtiennes en travail qui viennent sur le territoire national spécialement pour accoucher.

Le Ministre a expliqué qu'actuellement, 33% de toutes les naissances à l'échelle nationale correspondent à des mères haïtiennes et que l’année 2021 devrait se terminer avec 40%.

Le Ministre Rivera a expliqué que dans les hôpitaux de provinces telles que Valverde et Santiago 70% des services de natalités sont occupée par des femmes haïtiennes en travail. Appelant les autorités haïtiennes à être responsables envers ses citoyens.

De même, il a indiqué qu'environ 80 femmes haïtiennes accouchaient dans le pays chaque jour, et pourrait atteindre le seuil de 100 accouchements par jour si l’immigration illégale n'est pas arrêtée, une situation qu'il dit que le système de santé ne peut pas supporter en terme de ressources humaines et financières. Notons également que les haïtiennes enceintes de plus de 6 mois ne seront désormais plus admise en République Dominicaine.

Pour mémoire en 2017 les accouchements d’haïtiennes en République Dominicaine ont coûté plus de 100 millions de dollars américain à l’État Dominicain (Source Dr Nelson Rodriguez Monegros, Directeur de l'information du Service National de la Santé (SNS) de l’époque - https://www.haitilibre.com/article-21014-haiti-rd-plus-de-5-milliards-de-pesos-pour-l-accouchement-de-femmes-venues-d-haiti.html ) auquel s’ajoute les soins médicaux aux mères et aux enfants pour plus de 60 miliions de dollars https://www.haitilibre.com/article-21694-haiti-rd-pres-de-8-milliards-de-pesos-en-soins-et-services-hospitaliers-aux-haitiens.html

Lire aussi :
https://www.icihaiti.com/article-33527-icihaiti-rd-29-des-lits-de-maternite-dominicains-sont-occupes-par-des-haitiennes.html
https://www.haitilibre.com/article-33196-haiti-rd-vers-la-fin-des-accouchements-gratuits-pour-les-haitiennes-en-republique-dominicaine.html
https://www.icihaiti.com/article-25827-icihaiti-social-le-nombre-d-haitiennes-accouchant-en-rd-aurait-baisse.html
https://www.haitilibre.com/article-21694-haiti-rd-pres-de-8-milliards-de-pesos-en-soins-et-services-hospitaliers-aux-haitiens.html
https://www.haitilibre.com/article-21014-haiti-rd-plus-de-5-milliards-de-pesos-pour-l-accouchement-de-femmes-venues-d-haiti.html

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Jaguar
Posté le 07/11/2021 07:55:23
Oui il y a des illegaux partout, mais du fait de n'avoir pas de papiers, ils ne sont enregistres nulle part: Par consequent, ils ne peuvent pas aller recevoir des soins dans aucun hopital sans assurance maladie, sans argent. S'ils recoivent des soins, on peut dire merci Aux hopitaux des evangelistes, particulierement les eglises, qui leurs donnent des services caritatifs, sans avoir besoin de savoir s'ils sont legaux ou non. Je crois que l'attitude des voisins de l'Est est justifiée, car c'est au gouvernement haïtien de construire des hôpitaux dans le pays, au lieu de prendre l'avion pour aller se faire soigner a Miami avec l'argent de l'Etat, comme ils font d'habitude, alors que leur peuple meurt par milliers faute d'accès aux soins: Petits messieurs, organisez votre pays, gérez-le...
Anoue
Posté le 06/11/2021 07:02:43
Je vous comprends complètement cependant j'aimerais vous dire que de même façon il y a des Haïtiens illégal en RD c'est de la même façon il y a des dominicains illégal dans d'autres pays que pensez vous. Droit humain+( tout le monde a le droit à la santé ) C'est une violation pour moi
Basdos
Posté le 05/11/2021 14:55:51
Vu le niveau d'incompetence dans ce pays, car les soi-disant leaders qui ne comprennent pas que gouverner n'est pas une affaire clanique, alors, tranquilement, mais surement, Haiti deviendra une colonie de la Republique Dominicaine. La nourriture, les soins de sante, des emplois, l'education aux enfants haitiens, des investissements haitiens dans le commerce et des residences privees (meme que Lambert y va la bas pour sa detente) et le RD est capable de distribuer l'essence dans leur stations, alors que reste t'il pour la domination complete dans ce pays? Les USA n'ont aucun interet ici. Mais, Oui, Haiti se meurt.
Jaguar
Posté le 05/11/2021 11:32:55
Pourquoi de 1804 a nos jours, Haiti n'a pas d'hopitaux, alors que dans le monde entier, on considere les interventions medicale comme un droit et non un luxe dans le monde? Je comprends bien la position dominicaine, depenser de l'argent a travers les soins aux personnes illegale n'est pas un devoir, c'est au gouvernement de faire des besoins de base a leurs populations une priorite.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n