Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Bahamas : 88 boat-people haïtiens interceptés près de «Great Inagua»

iciHaïti - JUSTICE : Nouveau cambriolage au Tribunal de Première Instance de PAP

iciHaïti - AVIS : Levée des interdictions de rassemblement au sein des centres sportifs et socio-éducatifs du pays

iciHaïti - Basketball : Don de James Harden, Star des «Nets de Brooklyn» aux enfants d’Haïti

iciHaïti - Nippes - 50 jeunes passent les épreuves écrites d’admission dans la PNH


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #677

Haïti - Politique : «Il n'y aura pas un nouveau Président le 7 février 2022» dixit le P.M. Henry

Haïti - FLASH : Plus de 54 victimes, 834 familles sinistrées et d’importants dommages matériels (dernier bilan Provisoire)

Haïti - FLASH : L’Ex-sénateur J-C Moïse expulsé des États-Unis


+ de nouvelles



Haïti - Insécurité : Enlèvement de la militante féministe Novia Augustin
06/12/2021 09:09:01

Haïti - Insécurité : Enlèvement de la militante féministe Novia Augustin
Vendredi 3 décembre 2021, dans la soirée des individus armés ont enlevé à Delmas 75, la militante des droits des femmes Novia Augustin, dirigeante de la Fédération des Organisations de Femmes pour l’Égalité des Droits Humains (FEDOFEDH) et de l’Organisation « Refuge des Femmes ».

Elle fait également partie des personnes devant choisir une représentante des femmes dans le prochain Conseil Électoral Provisoire (CEP) que doit mise sur pied le Premier Ministre a.i. Henry.

Les ravisseurs exigeraient 150 000 dollars américains, pour sa libération

Sofia Loréus, la Ministre à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes (MCFDF) a appris avec une grande indignation l'enlèvement de Novia Augustin, une militante active dans la lutte pour promouvoir et défendre les droits des femmes en Haïti

La Ministre Loréus condamne vigoureusement cet enlèvement et exhorte les ravisseurs à libérer au plus vite Novia Augustin.

De plus, la Ministre appelle la police et les procureurs à œuvrer pour assurer la sécurité de chaque citoyen et en particulier des femmes qui sont toujours les plus vulnérable dans ces actes.

S/ HaïtiLibre


Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


yfed302
Posté le 06/12/2021 11:14:25
Lorsque nos responsables politiques ne se mettent pas en tête que faire partie d'un gouvernement entraine une certaine responsabilité, on peut assister à n'importe quelle dérive. Voilà pourquoi nous allons remarquer que les ministres ou autres vont se contenter de faire une petite déclaration à la presse et se croiser les bras par la suite avec la responsabilité du devoir accompli. La vie va suivre son cours et la liste des victimes continuera de s'allonger. Mais un jour, le peuple aura ras le bol de toutes ces situations et il y aura des conséquences pas tout à fait agréables pour certains. Assurément, cela ne peut continuer de la sorte. Et qu'on le veuille ou non, Haïti sortira de ce bourbier avec une équipe de politiciens responsables de leurs devoirs face à la nation.
Liline
Posté le 06/12/2021 10:13:29
Vous ne faites que condamner, l'heure n'est plus à la condamnation mais à l'action face à ce fléau qui détruit notre tissu social. A chaque jour son malheur les choses ne peuvent pas continuer ainsi. Vous qui êtes au pouvoir vous ne pouvez pas vous contenter de vous plaindre ou de faire part de votre tristesse puisque vous êtes au commande. En vous comportant ainsi vous ne faites que montrer votre faiblesse, c'est affligeant.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n