Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Insécurité : Le Parlement menacé d’attaque

iciHaïti - Culture : 2 haïtiens sélectionnés pour participer au «incYOUTHbator»

iciHaïti - Cuba : 250 «boat people» haïtiens secourus

iciHaïti - Violence armée : Reprise des examens de 9ème AF

iciHaïti - Grand Sud : Des espaces sûrs pour les femmes et les filles victimes de violences


+ de nouvelles


Haïti - Économie : Le FMI met Haïti sous surveillance jusqu’en mai 2023

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #831

Haïti - Économie : Des camions-citernes n’approvisionnent pas les stations services

Haïti - Sports : Nos Grenadières prennent leur revanche sur les Ticas du Costa Rica [4-2]


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Le GTS propose 12 mesures d’exception au Gouvernement pour mettre fin à l’insécurité
30/04/2022 09:20:14

Haïti - FLASH : Le GTS propose 12 mesures d’exception au Gouvernement pour mettre fin à l’insécurité
Le Groupe de Travail sur la Sécurité (GTS) créé en 2019, composé d’experts en sécurité, des droits humains, des secteur privé, syndical, religieux, cadémique et de la diaspora ayant pour mission de proposer des pistes de solutions pouvant aider à régler la problématique de l’insécurité en Haïti, interpelle une fois de plus les autorités gouvernementales face à l’aggravation de l’insécurité criminelle à Port-au-Prince, notamment de la violence urbaine dans la zone de Croix des Missions et Santo, consécutive à la guerre de territoire opposant depuis une semaine les membres des gangs « Chen Mechan » et « 400 Marozo ».

Face à la montée en puissance du gang des « 400 Marozo » et de sa volonté d’exercer le contrôle sur l’ensemble de la Plaine du Cul-de-Sac, la situation sécuritaire du pays et notamment de la zone métropolitaine de l’Ouest risque de devenir encore plus dramatique. Tout contrôle des hommes de « 400 Marozo » sur les quartiers de l’entrée Nord de la Capitale constituerait non seulement une menace grave pour les entreprises commerciales de la zone, les infrastructures portuaires et les recettes douanières, mais aussi pour les seules sources d’approvisionnement libres des habitants de Port-au-Prince en denrées alimentaires, souligne le GTS

Dans le souci d’apporter une solution définitive à ces menaces criminelles et d’éviter plus particulièrement que les gangs de Martissant et des « 400 Marozo » n’assiègent totalement la Capitale, le GTS exhorte le Chef de Gouvernement à adopter les mesures d’exceptions suivantes :

Mesures proposées par le GTS :

  • Décréter l’État d'urgence sécuritaire pour une durée d’un mois sur toute l’étendue du territoire ;
  • Appeler les résidents des zones exposées à des affrontements entre la PNH et les gangs à se mettre à l’abri pendant la durée des interventions ;
  • Constituer une « Task force opérationnelle » d’au moins 500 Policiers, regroupant prioritairement des Policiers du Groupe d'Intervention de la Police Nationale (SWAT), de la Brigade de Recherches et d'Intervention (BRI) et des Unités Départementales de Maintien de l’Ordre (UDMO) etc…, ayant été soumis au préalable à un Vetting ;
  • Renforcer les contrôles au niveau de la frontière haïtiano-dominicaine et y déployer les forces du Bureau de Lutte contre le Traffic de Stupéfiants (BLTS) ainsi que dans tous les Ports du pays afin d’empêcher les gangs de se ravitailler en armes et munitions à l’extérieur ;
  • Contrôler de façon stricte avec le support des UDMO, les déplacements et transports interdépartementaux de sorte à prévenir toute tentative de renfort venant d’autres régions au profit des gangs de la Capitale ;
  • Accorder aux Policiers le droit de fouille ou de perquisition contre tous les véhicules d’immatriculation officielle ;
  • Suspendre tous les régimes d’immunités des grands commis de l’État ;
  • Renforcer les règles d’engagements de la PNH de sorte à empêcher que des éléments civils à la solde des gangs n’envahissent les périmètres des véhicules blindés afin de les neutraliser et livrer les Policiers à bord aux mains de ces gangs ;
  • Mobiliser des fonds d’opération substantiels et des Primes de risque exceptionnelles pour permettre aux Policiers engagés frontalement dans la lutte contre les gangs armés à demeurer en permanence sur place afin de consolider les territoires reconquis ;
  • Réquisitionner des banques de sang et des personnels médicaux spécialisés pour assurer une prise en charge diligente et efficace des Policiers blessés au cours des opérations antigangs ;
  • Instituer une chambre d’instruction et un Parquet national pour poursuivre les membres des gangs armés, ainsi que tous les individus suspectés de les avoir soutenus ;
  • Adopter tout autre droit dérogeable et toute autre mesure exceptionnelle susceptibles de contribuer à l’efficacité de la lutte contre les gangs armés.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-36536-haiti-guerre-des-gangsla-pnh-dans-la-zone-de-combat.html
https://www.haitilibre.com/article-36528-haiti-flash-au-moins-20-civils-tues-dans-les-zones-de-combats-entre-gangs.html
https://www.haitilibre.com/article-36512-haiti-flash-guerre-des-gang-la-plaine-du-cul-de-sac-transforme-en-champ-de-bataille.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


haiti pou haitiens
Posté le 30/04/2022 22:17:00
Le gouvernement lui même représente l'insécurité. Tous les assassins de Jovenel sont au timons des affaires. Arrêtez de prendre les gens pour des imbéciles. c'est le peuple qui va en finir avec tous les assassins le jour où ils comprendront que nos vrais ennemis sont en train de vouloir créer un génocide ou une guerre civile.
Jojo
Posté le 30/04/2022 17:54:07
Quel beau sermon, pourquoi envoyés nos policiers a la boucherie comme ça été a martissant dans les années précédentes. Pourquoi ne pas fournir à nos policiers les moyens adéquates pour ce genre d'opération, des hélicoptères et des Drônes
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n