Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - PNH en action : 6 membres d’un gang arrêtés

iciHaïti - FLASH Invitation : (J-1), Grande journée familiale «Les jardins d'Odette Roy Fombrun»

iciHaïti - Championnat des Caraïbes : Le Violette A.C. en finale

iciHaïti - PNH en action : Arrestation de «Yòyò», un redoutable bandit

iciHaïti - Sécurité : La PNH déjoue une tentative d'enlèvement


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #792

Haïti - Taïwan : 2,6 millions pour un projet de relance économique et d’autonomisation des femmes en Haïti

Haïti - Économie : Le P.M. promeut l'entrepreneuriat féminin (Vidéo)

Haïti - FLASH : Modèles d’examens de 9e AF et calendrier des épreuves (2022)


+ de nouvelles



Haïti - Éducation : Le report de la rentrée scolaire fait polémique...
25/08/2011 13:13:11

Haïti - Éducation : Le report de la rentrée scolaire fait polémique...
La décision du Ministère de l’Éducation (à la demande du Président Martelly), de reporter la rentrée scolaire au 3 octobre, continue de soulever l'inquiétude de certains observateurs, notamment des parlementaires, des représentants de la société civile et du secteur éducatif.

Rosny Desroches, Représentant de l’Initiative de la Société Civile (ISC), y voit une « grave erreur ». Pour lui ce report constitue « un inconvénient considérable sur le calendrier scolaire, déjà en retard par rapport au nombre de jours prévu...» soulignant que cette décision aura des conséquences négatives sur le budget des directeurs d’école et des enseignants qui planifient leurs dépenses en fonction de la période scolaire.

Pour le Sénateur Jean Hector Anacacis, cette décision est avant tout politique et aura des conséquences graves sur le mandat du Chef de l’État qui semble, pris au piège de ses promesses électorales...

Quant au Député de Borgne/Port-Margot, Jude Charles Faustin, il qualifie de «fantaisiste » la décision du Chef de l’État. « Il n'y a pas de nouveau budget et dans ces conditions, ce report ne va pas changer grand chose à la situation. »


Des syndicats d'enseignants, estiment que ce report ne changera rien aux difficultés économiques des parents, désignant le « pouvoir d’achat » comme principale cause de la situation. Ils affirment, qu'un mois de plus, ne permettra pas aux parents de trouver les moyens qu'ils n'avaient pas un mois avant.

La Sénatrice Edmonde Supplice Beauzile (Centre) s’interroge sur cette décision «... si le Président Martelly parle de subventions ciblées, parce que là, il parle uniquement de 146,000 enfants, il nous faut le savoir [...] l'objectif du millénaire [dont l'État haïtien est partie prenante] est que tous les enfants haïtien, en dehors du système, intègre le système en 2015, ça c'est une priorité qui date de plus de 10 ans [..] Donc si c'est une préoccupation de l'État, puisque nous sommes dans la continuité de l'État, nous pouvons ne pas être d’accord dans la manière de faire, mais nous pouvons l'être dans la stratégie utilisée.

Mais [...] est-ce que le Ministère de l'éducation nationale est capable de nous dire s'il s'agit d'enfants dans la rue, d'enfants en milieu rural, quelles tranches d'âge et nous expliquer où on va les placer? Avec quels enseignants? Quel programme? Quelle stratégie va être employée? Pour moi, c'est toute une préoccupation, ce report devrait non seulement nous apporter des réponses en terme d'actions positives mais nous permettre de nous prononcer sur ces interrogations. Je crois que cela devrait permettre de soulager d’abord les familles haïtiennes défavorisées... autant de questions qui restent, pour le moment, sans réponses.

Je vois qu'il y a d'autres groupes du secteur qui opinent sur ce report, moi je crois qu'il y avait une nécessité de faire ce report, mais si aucune réponse n’est donnée à ces préoccupations, une telle décision aura été vaine [...] Peut-être que le Président Martelly ne savait pas ce que cela représentait en terme budgétaire que d’envoyer des enfants gratuitement à l'école [...] pour moi c'est comme un défi, tout Chef d'État devrait avoir ceci comme défi : comment faire de l'éducation le moteur du développement durable [...] Maintenant il [le Président] a la velléité de faire respecter ce que dit déjà la Constitution, ce n’est pas nouveau... »


Françoise Gruloos Ackermans, la Représentante du Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (Unicef), salue les mesures adoptées par l'équipe présidentielle pour envoyer un maximum d'enfants a l'école cette année de manière a garantir le respect des droits des enfants dans le pays. Elle ne pense pas que le report de la date de rentrée scolaire soit dramatique soulignant que « cela peut donner aux partenaires la possibilité de mieux accompagner les autorités » rappelant que l’UNICEF distribuera cette année 750,000 sacs d'école.

De nombreuses familles se disent satisfaites de la décision du Président de reporter au 3 octobre la rentrée scolaire, affirmant que cela va leur permettre d'être mieux préparé.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-3560-haiti-education-une-rentree-scolaire-qui-s-annonce-difficile.html
https://www.haitilibre.com/article-3641-haiti-education-le-president-martelly-confirme-la-rentree-scolaire-pour-le-3-octobre.html
https://www.haitilibre.com/article-3331-haiti-education-une-ecole-gratuite-oui-mais-comment.html
https://www.haitilibre.com/article-3620-haiti-education-la-rentree-scolaire-reportee-mi-octobre.html
https://www.haitilibre.com/article-3611-haiti-education-ecoles-gratuites-le-president-affiche-son-optimisme.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


raphylama
Posté le 26/08/2011 18:19:05
C'est un bon début, le Président est un homme de confiance. Martelly veut que les pays progresse ... C'est un rêve de chaque Haïtien, sauf que les bureaucrates ne font rien que ruiner l'avenir du pays!
Galaxy46
Posté le 26/08/2011 10:36:53
Ordinairement, à chaque rentrée des classes il y a toujours des absents. Si la mesure du chef de l'État pouvait sauver au moins un de ces absents, c'est déjà un plus. Quant aux contestataires, ils ont peut-être raison, mais la vérité est restée à couvert.
ken
Posté le 25/08/2011 23:33:45
Une rentree de classe qui fait couler de l'encre et de la salives non pas dans les salles de classe mais dans les salles de media. Des pleurs pour la durée, la quantité de jours alors que le rendement de l'école devrait être assis sur la qualité des cours. Depuis l'instauration de ce 10 eme mois quel a été le bilan du système à partir des résultats des examens officiels? Pire que jamais. J'étais à l'école sous Papa Doc, il y avait neuf mois de classe avec tous les 22 congés et tous les jours de fete religieuse, avec un aménagement si cela tombe en Week end. Pourtant élève de 4eme, je me sens plus valable que ceux de retho avec 200 jours de classe. La solution en effet ne réside que dans le programme de l'enseignement a adapter, à réagencer . Les hypocrites qui y voient une perte de quantité de jours, si pendant ces jours de plus on apprend rien de valable a ces enfants. Plus qu'une affaire de cours, c'est une affaire de poche qui se règle. L'école commence d'ordinaire au cours de la première semaine de Septembre pour fermer les portes au démarrage des examens officiels de 6eme annee, début de Juin. Un écolage de Juin pour rien.
bigordlove
Posté le 25/08/2011 22:08:13
Selon ce qu'on est en train de lire sur la rentrée des classes il y a des déclarations qu'on ne doit pas accepter, visant la condition de vie des gens vivant au sein de la population apres le 12 janvier, sur le plan économique il existe une baisse totale, par rapport à ces problèmes le choix de la Présidence est louable.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n