Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Hebdo-Route : Baisse spectaculaire des accidents

iciHaïti - Petit-Goâve : Arrestation d’un membre du gang «5 secondes»

iciHaïti - Santé : Bilan du Centre Ambulancier National (juillet 2022)

iciHaïti - Politique : Réunion entre le Ministre de l’intérieur et le Chef de mission adjoint de l’Ambassade Américaine

iciHaïti - PNH : Arrestation de l’assassin présumé du policier Anthony Dumas


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #872

Haïti - Tourisme : Visites de chantiers des infrastructures d’accueil

Haïti - Tournoi de la CFU : Nos Jeunes Grenadiers U-14, prêt à défendre leur titre (liste des joueurs et calendrier des matchs)

Haïti - FLASH : L’OEA accuse et dénonce 20 ans d’échecs en Haïti de la communauté l’internationale


+ de nouvelles



Haïti - Alerte voyageurs : Risque d’enlèvements très élevé, indiscriminé et imprévisible
09/06/2022 10:28:37

Haïti - Alerte voyageurs : Risque d’enlèvements très élevé, indiscriminé et imprévisible
Voyageurs de passage et français vivant en Haïti, l'Ambassade de France en Haïti, vous rappelle les risques encourus et les recommandations associées

Criminalité en Haïti :
La violence criminelle est très importante, notamment dans les deux principales villes du pays, Port-au-Prince et Cap-Haïtien, où les armes à feu circulent en abondance. Bien que la population locale soit la principale touchée, les étrangers peuvent également en être les victimes.

Des périodes de regain d’actes de brigandage sont constatées dans l’ensemble des zones de la capitale, à tout moment de la journée, y compris à Pétion-ville. Sont particulièrement visées les femmes seules, en particulier lorsque le véhicule est à l’arrêt dans un embouteillage. Il est donc recommandé d’éviter de circuler seul(e) et de ne pas laisser d’objets (sacs main, paquets, etc.) visibles dans la voiture. Pour les sorties, il est recommandé de privilégier les restaurants, cafés, bars et magasins avec parking clos et gardé, de faire preuve de la plus grande vigilance et discrétion, de proscrire les signes ostentatoires de richesse et de ne se déplacer à pied en aucun cas.

Enlèvements :
Des enlèvements contre rançon ont lieu régulièrement [plus de 200 en mai 2022 https://www.haitilibre.com/article-36857-haiti-actualite-zapping.html ]. Les étrangers peuvent en être la cible. Il est donc vivement conseillé de suivre les recommandations suivantes :

  • Éviter d’emprunter des routes ou des rues isolées et rester sur les grands axes de circulations. Ne pas se fier aux itinéraires suggérés par les applications d’orientation et système de guidage ;
  • Limiter ses déplacements et éviter dans la mesure du possible de circuler seul ;
  • Stationner son véhicule dans des zones protégées
  • Ne pas emprunter les transports publics et les taxis locaux et ne pas circuler à pied sur la chaussée ou les trottoirs ;
  • En cas d’agression, n’opposer aucune résistance et ne faire aucun geste, mouvement ou action qui pourrait être assimilé à une forme de résistance ;
  • Toujours s’assurer que son véhicule est en bon état de fonctionner et ne risque pas une panne en cours de route (avoir suffisamment d’essence dans son réservoir) ;
  • Toujours circuler les vitres fermées et portières verrouillées, ne pas laisser d’objets de valeur visibles à l’intérieur des véhicules ;
  • Toujours surveiller son environnement immédiat. En cas de situation suspecte, essayer, dans la mesure du possible, de rejoindre un lieu protégé et de signaler la situation/l’incident à l’Ambassade de France en Haïti.

Agressions à main armée à la sortie de l’aéroport de Port-au-Prince :
Face à la fréquence des agressions à main armée, parfois mortelles, sur le trajet de l’aéroport, visant les voyageurs, y compris dans le cadre de visites familiales, il est vivement conseillé :

  • D'organiser votre accueil par des proches ou des personnes de confiance ;
  • De veiller à la plus grande discrétion sur l’objectif et les modalités de son déplacement, ainsi que sur votre adresse de destination finale ;
  • De ne pas porter de vêtements, d'accessoires ou des bagages de valeur ;
  • De limiter au minimum le transport d’objets de valeur et de sommes d’argent en liquide, en privilégiant les transferts par voie bancaire.

Avant votre départ, il est recommandé de préparer un rangement spécifique pour la monnaie qui servira à payer la taxe touristique, le chariot à bagages et un éventuel porteur, de façon à ce qu’il ne soit pas possible d’être identifié comme ayant sur soi une somme d’argent importante.

Agressions consécutives à un retrait d’argent :
En raison de la fréquence de ces agressions, il est rappelé qu’il est important de manipuler ses moyens de paiement avec précaution et avec la plus grande discrétion. Les retraits en numéraire dans certaines agences bancaires et aux distributeurs situés dans les lieux publics sont à proscrire, en raison des risques d’agressions violentes.

Risques liés aux transports :
Le transport routier est la première cause de mortalité en Haïti et les accidents graves sont fréquents.

Il est globalement dangereux de circuler en voiture dans le pays, particulièrement en province. Les conducteurs sont imprévisibles, le respect du code de la route est aléatoire, les routes ne sont pas toujours en bon état, particulièrement durant la saison des pluies, et l’on y rencontre de nombreux obstacles.

Le recours aux transports en commun (taxis collectifs, tap-tap, camionnettes, minibus, etc.) est à proscrire.

Il est formellement déconseillé d’avoir recours à un taxi individuel. Il est préférable d’utiliser des véhicules avec chauffeur fournis par des prestataires de confiance qui auront été recommandés par des personnes proches ou bien connues.

Les navires desservant les îles touristiques ne respectent généralement pas les normes de sécurité. Il est recommandé de s’assurer qu’ils disposent de tout l’équipement de sécurité nécessaire.

Manifestations :
Port-au-Prince, comme les grandes villes du pays, peut être le théâtre de manifestations, parfois très soudaines et pouvant donner lieu à des violences. Celles-ci sont régulièrement accompagnées de barrages sur les principaux axes routiers. La Police Nationale d’Haïti (PNH) est en charge du maintien de l’ordre. Il est recommandé de se tenir à l’écart des rassemblements, de se mettre à l’abri dans un lieu protégé dès qu’éclatent des troubles et de s’assurer d’avoir toujours accès à des provisions pour quelques jours afin de ne pas avoir à se déplacer.

Rappel des recommandations générales :

  • Manier avec précaution ses moyens de paiement. Les retraits en numéraire auprès des distributeurs automatiques de billets situés dans des lieux publics et les agences bancaires sont à proscrire absolument, en raison du très fort risque d’agression.
  • Ne pas opposer de résistance en cas d’attaque à main armée, demeurer calme et courtois en toute circonstance.
  • Renoncer à l’utilisation de motos-taxis et aux déplacements à pied, notamment la nuit.
  • Toujours verrouiller les portières de son véhicule. Les déplacements automobiles de nuit sont fortement déconseillés. Si un tel déplacement était nécessaire, il est recommandé de ne pas être seul dans le véhicule, de conduire avec une grande prudence, d’informer son entourage du trajet envisagé et de programmer un rendez-vous téléphonique à l’arrivée à destination.
  • De se tenir à l’écart des mouvements de foule et des manifestations.
  • De toujours prévenir ses contacts sur place afin qu’ils organisent un accueil, du fait des déficiences des services de bus et de taxis dans les deux aéroports internationaux du pays.
  • De se montrer vigilant vis-à-vis des offres touristiques incluant des randonnées pédestres en montagne. Il est déconseillé de camper ou de bivouaquer dans les zones montagneuses (« mornes ») considérées comme des zones de non droit.

Les Français de passage en Haïti sont vivement invités à s’enregistrer sur la plateforme Ariane

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


The Angel
Posté le 10/06/2022 15:30:35
Pourquoi vouloir enterrée aussi le Cap Haitien qui est l'une des villes de provinces où le taux de criminalité est très bas en Haiti,vouloir mettree Cap Haitien qui est aussi la deuxième porte d'entrée du pays puisque la seule ville après Port au Prince à pouvoir recevoir des vols internationaux,c'est dire à quelle niveau vous voulez isoler Haiti. Vous en avez dejà fait assez à ce peuple, Assez.!
Rey
Posté le 09/06/2022 19:52:32
C'est le moment de pensez que la démocratie d'Haiti nous tue et nous faisons prendre les chemins de la mer et de la République dominicaine pour la sécurité. Il est mieux d'avoir un dictateur comme Duvalier au lieu de vivre le cauchemars d'aujourd,hui.
Rito
Posté le 09/06/2022 12:42:55
Après toutes ces recommandations restez chez vous.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n