Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - PNH en action : 6 membres d’un gang arrêtés

iciHaïti - FLASH Invitation : (J-1), Grande journée familiale «Les jardins d'Odette Roy Fombrun»

iciHaïti - Championnat des Caraïbes : Le Violette A.C. en finale

iciHaïti - PNH en action : Arrestation de «Yòyò», un redoutable bandit

iciHaïti - Sécurité : La PNH déjoue une tentative d'enlèvement


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #792

Haïti - Taïwan : 2,6 millions pour un projet de relance économique et d’autonomisation des femmes en Haïti

Haïti - Économie : Le P.M. promeut l'entrepreneuriat féminin (Vidéo)

Haïti - FLASH : Modèles d’examens de 9e AF et calendrier des épreuves (2022)


+ de nouvelles



Haïti - Éducation : Michaëlle Jean en visite à Jacmel
04/09/2011 14:40:11

Haïti - Éducation : Michaëlle Jean en visite à Jacmel
Originaire de Jacmel, Michaëlle Jean l’Envoyée spéciale de l'UNESCO pour Haïti et ancienne Gouverneure Générale du Canada, est en Haïti depuis le 31 août pour une tournée de 8 jours à travers le pays. Vendredi, Mme Jean était en visite dans sa ville natale, dans le but de superviser les différents projets financés par l’UNESCO dans le département du Sud-Est, notamment des projets dans le domaine de l’éducation, de la culture, des communications et des sciences.

Michaëlle Jean a déclaré que l’UNESCO avait identifié la ville de Jacmel comme un pôle de développement intégré. D’après elle, cette ville a beaucoup de potentialités humaines et touristiques lui permettant d’aboutir à un développement durable. Elle a félicité le courage des Jacmeliens, qui n’hésitent pas à prendre des initiatives afin de mettre un terme avec la pratique de l’assistanat international et s’est dite prête à soutenir toutes les démarches visant à la réussite du processus de reconstruction d’Haïti. « La reconstruction du pays n’aurait pas de sens, si elle ne produit pas de l’opportunité. »

Applaudissant l’initiative du programme d’éducation gratuite du Président Michel Martelly, elle a fait savoir qu’un programme consistant, d’accès à l’éducation et une formation de qualité, est fondamental pour le développement d’Haïti « Le chef de l’État haïtien, Michel Joseph Martelly a identifié l’UNESCO comme l’un des partenaires de choix permettant de concrétiser son rêve d’envoyer plusieurs milliers d’enfants à l’école » a déclaré Mme Jean, précisant que l’institution qu’elle représente en Haïti, était prête à lancer un programme visant à la formation des maîtres dans le système d’éducation haïtien. Elle a dit attendre avec impatience, la formation du gouvernement, pour démarrer avec ce programme, soulignant qu’il ne suffit pas d’envoyer plusieurs milliers d’enfants à l’école et de prôner une éducation de qualité en Haïti si les professeurs ne sont pas compétents.

Mme Jean, qui plaide en faveur d’une éducation solide et de qualité pour tous les jeunes du pays, a invité tous les haïtiens à mettre de côté leurs intérêts personnels pour favoriser ceux d’Haïti. Elle a déploré que certaines organisations criminelles profitent de la situation précaire des jeunes, afin de les détourner du droit chemin et a insisté sur la création d’emplois pour tous les jeunes du pays.

Pendant son passage à Jacmel Mme Michaelle Jean a visité l’école-atelier de Jacmel, [logé dans les locaux de l’Institut de Sauvegarde du Patrimoine National (ISPAN)], l’ancienne prison de la ville, et a également rencontré les autorités locales de Jacmel.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-3722-haiti-education-michaelle-jean-confirme-que-l-unesco-a-des-fonds-pour-l-education-gratuite.html

HL/ Claudy Bélizaire

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Patriotisme
Posté le 06/09/2011 18:09:17
Je présente mes félicitations à Madame Michaelle Jean qui, malgré qu'elle est de nationalité canadienne, a pensé à son pays principalement à sa ville natale. S'il y avait plusieurs haitiens vivant outre mer qui pensaient comme elle, Haiti serait sortie de l'ornière de la misère par une éducation performante. je profite de cette occasion pour suggérer aux responsables de l'éducation en Haiti, d'intégrer grandement dans les écoles l'apprentissage intégrale de ces deux langues étrangères qui devrait être obligatoire. je m'explique nous avons tous nos voisins de l'Amérique latine a qui parlent l'espagnols excepté le Brésil et les USA est actuelle la ville métropoloitaine ou fédérale d'Haiti C'est là que les Haitiens voyagent le plus constamment. Et les Haitiens immigrés aux USA rencontrent beaucoup de difficultés dans leurs milieux de travail. Avant de donner un emploi à un haitien, on tient compte à ce qu'il parle l'Anglais ou l'Espagnol.. Sur le marché du travail aux USA les latino et les Jamaicains sont bienvenus et les haitiens sont refoulés comme des parias etc. Il nous faut relever ce défi...
dantor
Posté le 05/09/2011 10:09:28
Les hommes haitiens n'ont jamais prôner une justice sociale, la misére du pays constitue leur atout pour s'enrichir sur le dos du peuple, ce sont les femmes et les enfants, leurs victimes, le pays est une source de revenu pour eux [hors sujet] je ne pense pas que des femmes commme Mme Jean, pourrait évoluer dans ce pays de Macho. Ils veulent des femmes soumises, non des femmes engagées pour une justice sociale, ou les besoins primaires du peuple ; logement, eau, électricité, santé, sanitation, route, aide alimentaire, écoles, justice sociale seraient prioritaires.
dantor
Posté le 05/09/2011 09:35:58
Si les femmes Haitiennes cessaient de faire du bénévolat et se lançaient dans la politique d'une façon éclairée, le pays sortirait des ténèbres, de la corruption, seules les femmes ont su maintenir la famille, base de toute société, les hommes veulent le pouvoir, l'argent, les plaisirs de la vie. Dommage que la femme haitienne continue, a soutenir un patriarcat au détriment du nationalisme, si on avait des Michaelle Jean dans le pays, on serait sur la voie du changement, depuis 1804 anos jours les hommes, haitiens au pouvoir n'ont jamais pensé a la famille, c'est la femme le poteau mitan, les hommes au pouvoir n'ont jamais émis de politique sociale,la politique du petit pain [hors sujet]
Antonio
Posté le 05/09/2011 02:29:08
Merci chère madame grâce a des gèns comme vous les haïtiens vont se mettre par milliers au travail afin de changer le pays.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n