Nouveau calendrier scolaire remanié 2022-2023 (Officiel)





iciHaïti - RD : Saisie de 2,695 gallons d’essence de contrebande à destination d’Haïti

iciHaïti - RD : Forte militarisation à proximité de la CODEVI (zone frontalière Ounaminthe / Dajabón)

iciHaïti - AVIS France : Message de l’ambassadeur aux français vivant en Haïti

iciHaïti - France : Clôture du stage de formation du RAID aux agents spécialisés de la PNH

iciHaïti - Crise : Les dominicains appelés à quitter Haïti dès que possible


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #924

Haïti - AVIS : Création d’entreprises à fort impact social, appel à projets

Haïti - FLASH : «Ti Makak» envisagerait d’attaquer la mission diplomatique de la Nonciature Apostolique

Haïti - AVIS Québec : Recrutement en Haïti de 50 personnes diplômées en soins infirmiers


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : La population proche de la révolte, au moins 2 morts et plusieurs blessés au pays (vidéo)
23/08/2022 08:53:43

Haïti - FLASH : La population proche de la révolte, au moins 2 morts et plusieurs blessés au pays (vidéo)
Lundi 22 août, 2022 une vive tension a régné au niveau dans la capitale et dans plusieurs grandes villes de province Miragoâne (Nippes), Petit-Goâve, Cayes (Sud), acmel (Sud-Est) et Cap-Haïtien (Nord), où des milliers de manifestants sont descendus dans les rues…

Les manifestants exprimaient leur ras-le-bol contre la criminalité, l’insécurité, la vie chère, l’inflation qui atteint 29 % https://www.haitilibre.com/article-37369-haiti-flash-l-inflation-accelere-et-atteint-29.html ), la rareté des produits pétroliers et la dévaluation de la Gourdes, exigeant le départ du Premier Ministre ai.i Ariel Henry

Des barricades de pneus enflammés ont été érigés notamment à Delmas, Lalue et Nazon en signe de protestation, d’autres ont été rapportées sur la route de l’aéroport. Sur la route nationale #1 vers Cabaret, des individus menaçants empêchaient toute circulation de véhicules et de personnes. La route Nationale #7 a été bloquée à hauteur de Beaumont. La situation n’était pas meilleure en Province…

Pneus enflammés, jets de pierres, routes bloquées, véhicules de transports publics et motos-taxis rares, commerces fermés sur fond de tir sporadiques d’armes automatique, jets de pierres contre les force de l’ordre, usage intensif de grenades lacrymogène pour disperser les manifestants, ont émaillé cette journée où l’on sentait par endroit le souffle de la révolte…

La plupart des stations-services étaient fermées et les opérations paralysées au terminal pétrolier de Varreux,



Au moins 2 personnes auraient été tuées a Delmas 38 et plusieurs autres blessées lorsque plusieurs indvidus non identifié ont ouvert le feu sur les manifestants avant de prendre la fuite en voiture. Des manifestants ont incendié une maison qui entreprosait clandestinement du carburant.

Aux Cayes un adolescent de 16 ans, a été blessé par balle à la jambe...

Des affrontement ont été signalés entre manifestants et proches du pouvoir à Delmas et en provinces.

Au cours de cette journée au moins trois motocyclettes et 4 véhicules ont été incendiés et de nombreuses voitures privées vandalisées.

Au Cap-Haïtien des milliers de protestataires ont gagné les rues sous fort encadrement policiier. L’ancien sénateur Jean-Charles Moïse leader du Parti de l’opposition radicale « Pitit Desalin » était particulièrment remonté contre les banques qu’il accuse d’être responsable de la montée vertigineuse du taux de change déclarant « Nous allons toutes les brûler si le taux de change n’est pas fixé à moins de 100 gourdes » menaçant également de brûler les maisons de transfert les importateurs de riz et les propriétaires de stations d’essence et de fermer le pays si necessaire.

BF/ PI/ HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


pipo
Posté le 23/08/2022 10:56:47
Un promoteur de Pere Lebrun a été president, maintenant nous avons un raciste pyromane qui se veut president. Pitié pour Haiti.
Rey
Posté le 23/08/2022 10:24:13
Les violences aggravent la situation, combien de fois que nous prenons les rues comme des fous pour détruire, bruler, briser? et cela n'apportera rien de positif pour le peuple, nous devons changer nos manières de revandiquer ,notre image est tres mauvaise aux yeux des autres pays.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n