Nouveau calendrier scolaire remanié 2022-2023 (Officiel)





iciHaïti - AVIS France : Message de l’ambassadeur aux français vivant en Haïti

iciHaïti - France : Clôture du stage de formation du RAID aux agents spécialisés de la PNH

iciHaïti - Crise : Les dominicains appelés à quitter Haïti dès que possible

iciHaïti - Crise : La Mairie de Cap-Haïtien manque de carburant, demande l’aide des citoyens

iciHaïti - Littérature : Haïti dans les Finalistes du Prix «Les Afriques 2022»


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #923

Haïti - FLASH : Incident dans la zone franche de la CODEVI, les ouvriers évacués sous protection

Haïti - Mondial FIFA, Pérou 2023 : Nos jeunes Grenadiers U-17 connaissent leurs adversaires (phase finale qualificative)

Haïti - FLASH : «Il faut des soldats sur le terrain dès maintenant» dixit ex Ambassadrice US Pamela A. White


+ de nouvelles



Haïti - Banques : La justice pourrait être saisie contre Jean Charles Moïse
06/09/2022 09:21:03

Haïti - Banques : La justice pourrait être saisie contre Jean Charles Moïse
Dans une note, l’Association Professionnelle des Banques (APB) proteste énergiquement contre les propos d’une violence sans précédent, formulés par un leader politique (Jean-Charles Moïse, sans le nommer dans la note), à l’encontre des banques et de leurs collaborateurs lors d’une manifestation politique, au Cap-Haïtien. https://www.haitilibre.com/article-37465-haiti-flash-la-population-proche-de-la-revolte-au-moins-2-morts-et-plusieurs-blesses-au-pays-video.html

« Proférer ainsi des menaces, haranguer les foules déjà frustrées par la situation difficile que connaît le pays, pour les inciter à commettre des actes à caractère criminel est un procédé dangereux et irresponsable qui peut déboucher sur une situation anarchique échappant à tout contrôle. »

L’APB rappelle que suite a ces propos, « […] le 30 août dernier, lors de la manifestation publique organisée par ce même homme politique au Cap-Haïtien, plusieurs succursales de banque, en pleine journée de travail, ont essuyé des jets de pierres pendant plus de 45 minutes en provenance d’une foule déchaînée, mettant ainsi la vie des employés de banque et des clients en danger et provoquant des dégâts matériels dans certains locaux de nos membres. »

L’APB, prend la deéfense de ses membres accusés d’être responsable de la volatilité du taux de change, et rappelle que le taux de change du dollar est déterminé, à l’occasion de chaque transaction par l’équilibre entre l’offre et la demande de cette devises sur le marché des changes. L’Association souligne également que « […] les taux des changes au cours des 12 derniers mois montre que le secteur bancaire, qui représente actuellement beaucoup moins de la moitié du marché des changes, applique des taux nettement en dessous de ceux du marché informel. »

La note conclue « Face à un tel déferlement de violence gratuite mais visiblement alimentée, les banques se réservent le droit de poursuivre en justice tous les auteurs intellectuels et matériels d’actes portant atteinte à l'intégrité des vies de leur personnel et à la sécurité de leurs biens. »

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-37511-haiti-actualite-zapping.html
https://www.haitilibre.com/article-37465-haiti-flash-la-population-proche-de-la-revolte-au-moins-2-morts-et-plusieurs-blesses-au-pays-video.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n