iciHaïti - AVIS : Restriction des dépenses de Noël dans l’administration publique

iciHaïti - FLASH : Le Gouvernement indien offre 15 bourses d’études, inscriptions ouvertes

iciHaïti - AVIS : Aucun haut fonctionnaire ne peut quitter le pays sans l’autorisation du P.M.

iciHaïti - Social : Jouez et découvrez l'esprit de Noël avec Digicel

iciHaïti - Éducation : 53% des écoles fonctionnent, taux par département


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Choléra : Bulletin quotidien #58

Haïti - Éducation : Le livre numérique unique, un réel changement dans la manière d'enseigner

Haïti - Caricom-Cuba : Le Président de Cuba prône une solution pacifique à la crise en Haïti

Haïti - TPS : Déclaration du Sénateur démocrate Edward J. Markey


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Choléra, l’OMS tire la sonnette d’alarme
05/10/2022 09:03:19

Haïti - FLASH : Choléra, l’OMS tire la sonnette d’alarme
Mardi 4 octobre 2022, Christian Lindmeier, Porte-parole de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) lors d'un point de presse à Genève a déclaré « Il est très important maintenant d'obtenir de l'aide sur le terrain dès que possible » Il a décrit en Haïti un cocktail de circonstances difficile entourant la propagation du choléra, avec des cas apparaissant dans des zones contrôlées par des gangs « Avec la situation humanitaire et sanitaire telle qu'elle est, et les zones contrôlées par les gangs où il n'y a pratiquement aucun accès pour contrôler, tester ou même apporter de l'aide, nous devrions malheureusement nous attendre à ce que les cas soient plus nombreux et augmentent. »

« Cette situation complique grandement la réponse humanitaire […] La situation évolue rapidement et il est possible que des cas antérieurs n’aient pas été détectés […] Si le carburant n'est pas immédiatement libéré à des fins humanitaires, la réponse à cette crise sera limitée et l'impact de l'épidémie sera exacerbé ».

Il a annoncé qu’ Haïti pourrait bénéficier de vaccins oraux pour lutter contre le choléra indiquant que des démarches étaient en cours auprès du groupe international de coordination pour la fourniture de tels vaccins. Soulignant toutefois, que la disponibilité de ces vaccins reste limitée, la demande demeurant supérieure а l’offre.

L’ONG internationale Médecins sans frontières (MSF) informe que jusqu’au lundi 3 octobre 2022 elle avait admis 68 patients, potentiellement atteints du choléra, au sein de ses structures dans le quartier de Brooklyn (à Cité Soleil), et dans les centres de Cité Soleil et de Turgeau. On déplore déjà 8 décès dont un enfant de 3 ans selon les autorités sanitaires. 3 cas suspects de choléra auraient été détectés au pénitencier national…

Des unités de traitement du choléra de 10 lits sont ouvertes dans le quartier de Brooklyn, 20 lits au centre d’urgence MSF de Turgeau et une unité au Centre de Traitement du Choléra (CTC) d’une capacité de 50 lits à l’hôpital MSF de Cité Soleil https://www.haitilibre.com/article-37803-haiti-flash-deja7-morts-du-cholera-et-des-dizaines-de-cas-suspects.html qui est prêt à recevoir de nouveaux patients atteints de choléra, les autres unités étant déjà saturées.

« Avec la montée de la violence et de l'insécurité, bon nombre des familles haïtiennes les plus pauvres n'ont d'autre choix que de boire et d'utiliser de l'eau insalubre », a déclaré Bruno Maes, Représentant de l'UNICEF en Haïti. « Les familles ne peuvent pas acheter du savon pour se laver les mains, les ordures ne sont pas ramassées dans les rues, les hôpitaux sont fermés ou incapables de fonctionner. Tous ces ingrédients ont fait d'Haïti une bombe à retardement pour le choléra. Maintenant, elle a explosé ».

« En raison de la rareté des services de base à Cité Soleil, on craint que de nombreux enfants ne meurent de ce retour du choléra. L'UNICEF a positionné un stock d'urgence pour appuyer le gouvernement d'Haïti à répondre à la résurgence du choléra :

  • 755 000 tablettes de purification d'eau pour desservir 15 000 personnes pendant 15 jours ;
  • 28,230 pains de savon pour servir 14 000 personnes pendant un mois ;
  • 20 réservoirs souples de 10 mètres cubes, 10 réservoirs souples de 5 mètres cubes et 30 réservoirs sont déjà mis à la disposition de la Direction Nationale de l'Eau Potable et de l'Assainissement (DINEPA).
  • Une commande de 80 fûts de chlore de 45 kg (3,6 tonnes au total) a été passée pour aider la DINEPA à chlorer l'eau de Port-au-Prince, à désinfecter les ménages touchés et à approvisionner les centres de santé dans les zones affectées. »

Bruno Maes rappelle que « Le choléra peut facilement se propager comme une traînée de poudre à travers Haïti si les gens continuent à n'avoir aucun accès ou un accès limité aux services de santé, d'eau et d'hygiène de base en raison de l’insécurité […] Pour réduire les risques d'une épidémie majeure, notre préoccupation la plus urgente n'est pas seulement d'acheter et de livrer de l'eau potable, du chlore et du savon, mais de trouver des moyens d'atteindre les familles les plus pauvres dans les zones contrôlées par les gangs. »

Pour le le Bureau intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH) « Le contrôle de l'épidémie dépendra de la fin du blocus par les gangs. » Un couloir humanitaire, doit être en place d’urgence afin de permettre l’approvisionnement en carburant en priorité des hôpitaux, de la DINEPA et des télécoms.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-37803-haiti-flash-deja7-morts-du-cholera-et-des-dizaines-de-cas-suspects.html

SL/ S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n