iciHaïti - Jeux Olympiques Paris 2024 : 6 athlètes haïtiens seront en compétition (officiel)

iciHaïti - Culture : Ateliers de danse gratuits, inscriptions ouvertes

iciHaïti - Prépa. Mondial U-20 : 2ème victoire en match amical pour nos Grenadiers

iciHaïti - Prépa. Mondial U-20 : Nos Grenadiers prêts pour leur 2e match amical malgré le froid

iciHaïti - Justice : Le CPT s’est réuni avec le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Concours : Une haïtienne remporte le Prix RFI / AUF des jeunes écritures

Haïti - Tourisme : Plan d’action du Ministre James Monazard

Haïti - FLASH : Cap sur la formation du Conseil Électoral Provisoire

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : Vers une intervention armée étrangère en Haïti, pour éliminer les gangs
08/10/2022 09:30:25

Haïti - FLASH : Vers une intervention armée étrangère en Haïti, pour éliminer les gangs
Le Conseil des Ministres, réuni à l'extraordinaire, jeudi 6 octobre 2022, a adopté une résolution autorisant le Premier Ministre a.i. Ariel Henry à « solliciter et obtenir des partenaires internationaux d'Haïti un support effectif par le déploiement immédiat d'une force spécialisée armée, en quantité suffisante pour stopper, sur toute l'étendue du territoire, la crise humanitaire causée, entre autres, par l'insécurité résultant des actions criminelles des gangs armés et de leurs commanditaires. Résolution publiée dans le numéro spécial #29 du journal officiel « le Moniteur » en date du vendredi 7 octobre 2022.

Texte de la résolution :
« Alarmé par les risques d'une crise humanitaire majeure due au brusque constat de la résurgence du choléra, ajoutée à la détérioration accélérée de la situation sécuritaire sur toute l'étendue du territoire national :

Considérant que le blocage des terminaux pétroliers par les gangs armés ont des conséquences catastrophiques sur le fonctionnement des hôpitaux obligés de fermer leurs portes, sur la disponibilité de l'eau potable, sur les écoles qui n'arrivent pas à accueillir les élèves et sur l'approvisionnement des villes en denrées alimentaires :

Considérant que cette crise humanitaire menace la vie de beaucoup de nos compatriotes et, en particulier, les plus démunis qui vivaient déjà dans la précarité et l'insécurité alimentaire ;

Considérant qu'il est impératif de redémarrer des activités afin d'éviter l'asphyxie complète de l'économie nationale :

Soucieux de poursuivre les démarches visant à créer un climat propice à l'organisation d'élections libres, transparentes et inclusives, en vue de remettre en place les institutions démocratiques et de transférer la direction des affaires du pays à des élus librement choisis par le peuple Haïtien :

Considérant qu'il est impérieux dé mettre un terme à ces dérives dangereuses. afin de rétablir l'autorité de l'État et de faire respecter les Lois de la République ;

Le Conseil des Ministres donne mandat au Premier Ministre. Ariel HENRY, pour:

1. Solliciter et Obtenir des partenaires internationaux d'Haïti un support effectif par déploiement immédiat d'une force spécialisée armée, en quantité suffisante, pour stopper, sur toute l'étendue du territoire, la crise humanitaire causée, entre autres, par l'insécurité résultant des actions criminelles des gangs armés et de leurs commanditaires ;

2. Parvenir rapidement à un climat sécuritaire devant permettre de lutter efficacement contre le choléra, de favoriser la reprise de la distribution du carburant et de l'eau potable à travers le pays, le fonctionnement des hôpitaux, le redémarrage des activités économiques, la libre circulation des personnes et des biens, et là réouverture des écoles ;

3. Mettre en place une Commission interministérielle chargée de produire rapidement un document définissant l'ensemble des actions indispensables à entreprendre parallèlement en vue de rendre durables les initiatives qui seront prises.

Il demeure entendu que Je Premier Ministre en fera rapport au Conseil des Ministres.
[…] »


L’ancien diplomate Me Pierre Antoine Louis a déclaré sur les onde du télévision locale que la demande a été adressée au Conseil de sécurité de l’ONU, qui doit dans les prochains jour discuter de la forme que prendra cette force spéciale armée… Me Pierre Antoine Louis estime que les autorités haïtiennes pourraient avoir sollicité des unités spécialisées avec des hélicoptères en appui aux unités de la Police Nationale d’Haïti (PNH) pour déloger les gangs armés.

Toutefois, précisons qu’aucune information officielle n’a filtrée jusqu’à présent sur le contenu de la demande du Premier Ministre et que les spéculations vont bon train.

De son côté vendredi 7 octobre à Lima, le Ministre dominicain des Affaires Étrangères, Roberto Álvarez, a demandé des éclaircissements au Gouvernement d'Haïti sur l'aide qu'il a demandée à la communauté internationale pour faire face à la violence des gangs…

SL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


yfed302
Posté le 08/10/2022 16:26:25
Le mal est encore fait. Pour une énième fois, le pays va recevoir des soldats étrangers sur son sol. Pensez-vous que le résultat va être ce que la population voudrait avoir? Nous attendrons pour voir la suite. Mais, la responsabilité de tout ce gâchis retombe sur les épaules de tous ces sois-disant politiciens qui ont toujours oeuvré dans le seul but de mettre de l'argent dans leur poche. Le peuple devra leur demander des comptes un jour . Et cela, aucun gouvernement étranger pourra nous empêcher de le faire. Ils doivent tous être jugés par un tribunal populaire. Ces soldats étrangers vont arriver, et avant de partir, ils installeront un gouvernement qui devra continuer leur oeuvre: continuer le vol des richesses du pays et empêcher l'épanouissement du peuple. Aucun pays sur la terre a jamais aidé un autre sans contrepartie. [hors sujet]
Homme-de-Jacmel
Posté le 08/10/2022 15:43:51
Quand les gens de cette famille politique sont à la barre, le pays doit connaître une occupation car c'est le seul moyen de rester au pouvoir sans rien faire, ils vendent le peu qu'on a, nourrissent les gangs et quand les monstres qu'ils ont créés deviennent Contre eux, affaiblis et apeurés, demandent de l'aide à l'extérieur car pour eux notre armée n'a aucune raison d'exister Ce n'est pas ce Premier ministre qui a dit... trop d'irritants quand le Dr Joseph a déclaré l'état de siège ! Notre célèbre et prestigieux historien dans son interview de la semaine dernière a tout dit.
Rey
Posté le 08/10/2022 14:16:46
Enfin ,finalement on pourra trouver des bons resultats pour la paix et securite' en Haiti, jusqu'au moment de creer notre vrai Armee d'Haiti avec des jeunes hommes et filles qui ont de bons dossiers. Etant un homme d,experiences,ce n,est pas la premiere fois que nous demandons d,aides aux pays etrangers,nos cauchemars ne viennent pas des Etrangers,mais de nos freres Haitiens,il y a toujours des problemes entrez nous,pourquoi?
Fanfan
Posté le 08/10/2022 12:57:51
Quand les autorités haïtiennes voudront résoudre le problème de l’insécurité en Haïti, elles demanderont à la communauté internationale deux choses.première un appui à la justice pour arrêter les parrains de tous ces gangs armés et deuxièmement un appui en équipement militaire pour la PNH et les FADH.Une arme sans balle est inutile.Autrement dit les bandits armés restent dans leurs fiefs trouvant facilement des munitions sans pouvoir se déplacer. Il faut stopper les gens à cravate qui fournissent des munitions à ces malfrats pour terroriser toute une population. Mais l’intervention d’une force étrangère n’est pas la solution. Fòs etranje pral detwi ke koulèv la m’en nou bezwen la jistis ki pou ede nou detwi tèt koulèv la.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n