iciHaïti - PNUD : Programme d’Appui à la Justice et de Lutte contre l’Impunité

iciHaïti - Nécrologie : Décès d’un ancien membre de la Fédération Haïtienne de Football

iciHaïti - FIFA : Nos Grenadiers avancent de 4 places au classement mondial

iciHaïti - Agriculture : Message du Ministre de l’agriculture Vernet Joseph

iciHaïti - Football : Nérilia Mondésir va quitter la France pour les USA


+ de nouvelles


Haïti - Bonne nouvelle : MSF reçoit 80 tonnes d’équipements et fournitures médicales

Haïti - Éducation : Le programme de rattrapage pour l’année scolaire 2023-2024 se poursuit

Haïti - FLASH : Les bandits armés commencent à changer de stratégie

Haïti - FLASH : Des Kenyans déjà secrètement en Haïti, premier contingent attendu le 25 juin 2024

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Sécurité : Propos d’Himmler Rébu sur le retrait de la Minustah
20/09/2011 10:00:33

Haïti - Sécurité : Propos d’Himmler Rébu sur le retrait de la Minustah
Hier, lundi, le dirigeant du Grand Rassemblement pour l’Evolution d’Haïti (GREH), l’ex-colonel Himmler Rébu, s’est exprimé sur le retrait de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (Minustah). Selon lui, ce départ est possible, mais conditionné par deux facteurs, l’un d’ordre politique, l’autre technique.

«... le départ est possible parce que c'est conditionné par deux facteurs, un facteur d'ordre politique d'abord et ensuite d'un facteur d'ordre technique. » Le facteur politique explique Himmler Rébu, « est conditionné essentiellement par une série de décisions politiques, qui malheureusement ne sont pas toujours uniquement internes. Elles engagent parfois l'aspect multilatéral de la question, donc c'est ce problème qu'il faut résoudre, le problème de la prise de décision politique à l'interne, qui devra tenir compte du positionnement et des intérêts de l'international.

Pour le facteur d'ordre technique, c'est un copié collé, parce que la doctrine en matière de sécurité, est la même pour tous les pays du monde, sauf qu'il faut une adaptation aux us et coutumes, aux mœurs et à la culture des peuples. L'application technique, est une affaire extrêmement simple, c'est ce que vous allez utiliser comme moyens pour arriver à mettre sur pieds un corps pour suppléer au départ de la Minustah, parce que vous ne pouvez pas faire partir la Minustah et créer un vide, mais vous allez avoir exactement les mêmes problèmes qui étaient à l'origine de l'arrivée de la Minustah en Haïti.

Maintenant ce qu'il faut faire, c’est se demander pourquoi la Minustah est là; pourquoi elle était rentrée en Haïti, sous quelles conditions, quels sont les accords qui ont été signés par l'État haïtien ? Parce que vous ne pouvez pas leur demander de partir et les faire revenir quatre mois après, ce n’est pas une plaisanterie [...] est-ce que nous réunissons aujourd'hui, les conditions politiques d'un départ de la Minustah ? C'est la seule véritable question à laquelle il faut répondre... »


Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-3839-haiti-securite-ban-ki-moon-confirme-le-retrait-progressif-de-la-minustah.html
https://www.haitilibre.com/article-3827-haiti-securite-precisions-sur-le-retrait-des-effectifs-de-la-minustah.html
https://www.haitilibre.com/article-3820-haiti-politique-ban-ki-moon-declare-le-temps-d-un-retrait-progressif-est-venu.html

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Leonidas
Posté le 21/09/2011 13:47:18
@Maitre Beause -- La colère, je ne sais pas si tu l'as remarqué, est rampante au sein de la Population qui n'est pas si aveugle qu'on aurait tendance a le croire quand il s'agit de qui mettre a l'index. La Communauté Internationale actuellement est en train de faire face a l'une des plus grandes crises économiques de l'Histoire et l'on aurait tort de penser que le Peuple ne comprend pas ses agissements.
Aimable
Posté le 21/09/2011 12:28:53
@Leonidas -- Encore l'apologie du non-sens.
Maitre Beause
Posté le 21/09/2011 11:57:55
@Leonidas-- Quant on voit la grande marche arrière qu'a faite le Président Martelly il est fort aisé de comprendre qui mène la danse dans le pays. Michel Martelly quelques temps après son investiture a dénoncé les dérives de la CIRH à travers le déblocage de quatre milliards qui n'ont pas servi à grand chose par rapport au sort du peuple Haitien un an après le séisme. Il parlait même du manque d'éfficacité de cette organisation pas assez haïtienne à ses yeux. Il a dû vite se déjuger en avalant son chapeau et dérouler le tapis rouge pour accueillir Bill Clinton qui est à son enième voyage dans le pays, et le décorer de la plus haute distinction nationale. A propos de la création d'une nouvelle force armée j'ai cru comprendre qu'un grand journal américain a publié un long article sur ce sujet et la tendance majoritaire est négative. Comme tu l'as souligné, notre seule planche de salut réside dans le peuple Haitien. Lui et lui seul peut déjouer tous les pronostics. La question que nous nous posons A-t-il encore la capacité de se mettre en colère après avoir tant souffert. S'il baisse les bras, s'il se résigne s'il reste passif nous pouvons d'ores et déjà dire. Le sort en est jeté.
Leonidas
Posté le 21/09/2011 10:59:50
@Maitre Beause -- Tu as parfaitement raison de dire que les Clinton mènent la danse dans le Pays. Mais tu as peut être oublié qu'Haiti est un cas d'espèce, un cas qui déjoue toutes les prédictions. D'ailleurs ce n'est pas sans raison qu'on l'appelle «le tombeau des ambassadeurs». A mon avis, tout est relatif et il faut être prudent quand on statue sur son cas. Le grand inconnu reste le Peuple lui même quant il est chevauché par ses pulsions de colère, ou encore la conjoncture internationale, mouvante comme du sable, dont pourraient se servir les activistes de gauche ou bien les altermondialistes pour mettre cette Communauté Internationale sur la défensive. En conclusion, un échiquier politique ou vraiment personne ne peut être catégorique sur l'issue de la partie en cours.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n