Téléchargez le Calendrier scolaire 2023-2024 (Officiel)





iciHaïti - France : Le Centre Ambulancier National au salon de «Secours Expos»

iciHaïti - AVIS : Toute transaction de borlette en ligne 5 minutes avant les résultats officiels est déclarée nulle

iciHaïti - Cérémonie d’hommage : 10 personnalités et institutions haïtiennes d’exceptions (liste)

iciHaïti - Fort-National : Rumeurs de délocalisation de la base de la BOID

iciHaïti - Social : 16 personnes d'une même famille retrouvées sans vie


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Crise : Faits saillants de la situation humanitaire en Haïti

Haïti - AVIS : Concours national de dissertation sur la propriété intellectuelle, inscriptions ouvertes

Haïti - Justice : Réponse de l’avocat de Martine Moïse sur l’ordonnance du Juge Walther W. Voltaire

Haïti - FLASH : 30 Magistrats certifiés, 12 autres exclus du système (Liste)


+ de nouvelles



Haïti - Sécurité : «Il faut de toute urgence déployer une force armée spécialisée internationale» dixit Guterres
24/01/2023 08:18:53

Haïti - Sécurité : «Il faut de toute urgence déployer une force armée spécialisée internationale» dixit Guterres
Le secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a réaffirmé lundi « qu’il faut de toute urgence déployer une force armée spécialisée internationale" en Haïti et a appelé les gouvernements à envisager de suspendre les expulsions d’Haïtiens jusqu’à ce que les crises humanitaires et des droits humains soient suffisamment maîtrisées.

Les recommandations ont été publiées dans le cadre d'un rapport du Bureau intégré des Nations Unies en Haïti, et Guterres a noté que la violence liée aux gangs et les violations des droits de l'homme ont atteint un niveau critique.

« Le peuple haïtien subit la pire situation d’urgence humanitaire et de droits humains qu’il ait connu depuis des décennies, » a-t-il écrit.

Guterres a noté que si le blocage mené par des gangs l'année dernière sur un important terminal de carburant est terminé, une force spéciale est toujours nécessaire pour garantir que les infrastructures clés restent sans entrave et que les gens puissent voter en toute sécurité lors d'une élection générale dont la date n'a pas été fixée.

Le nombre de meurtres signalés a bondi de 35 % l'an dernier par rapport à l'année précédente, avec plus de 2,100 morts. De plus, les enlèvements ont plus que doublé l'an dernier, avec plus de 1,350 victimes. https://www.haitilibre.com/article-38684-haiti-securite-homicides-+35-2enlevements-+104-7.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Homme-de-Jacmel
Posté le 25/01/2023 03:11:02
Je ne sais pas ce que doivent ressentir les anciens hauts fonctionnaires et ministres des affaires étrangères du pays dans les années 60s, 70 et 80 lorsqu'ils voient qu'aujourd'hui depuis 1991, nous sommes toujours la risée de l'international : jusqu'à quand serons-nous un adolescent immature pour être un jeune adulte ? Est-ce que nous n'avons pas d'adultes au sein de notre diplomatie pour être toujours accompagnés d'un ministre dominicain des affaires étrangères ? [hors sujet]
Romau
Posté le 24/01/2023 09:12:37
Si pour certains, la solution est de fournir des visas humaitaires, mais je reste convaincu qu'une force etrangère est necessaire. Même un protectorat pourrait être envisagé, car les acteurs politiques et les autorités actuels sont echoués et depassés par le desordre qu'ils ont créé dans le pays.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n