iciHaïti - Argentine : Dévoilement d’un buste du Président Alexandre Pétion

iciHaïti - FLASH Brésil : Découverte macabre, une vingtaine de migrants haïtiens...

iciHaïti - Championnat Spécial D1 : Jour «J» Calendrier de la 8 ème journée

iciHaïti - Humanitaire : Malgré la situation tendue l’aide humanitaire présente sur le terrain

iciHaïti - Cap-Haïtien : Début prochain des travaux de Réhabilitation du Port international


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : Les organisations des représentants du CPT en désaccord avec le décret du Gouvernement

Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - CARICOM : Déclaration sur la création du Conseil Présidentiel de Transition haïtien

Haïti - Politique : Le Président du Kenya William Ruto salue la création du Conseil Présidentiel de Transition

Haïti - Cap-Haïtien Traffic d’armes : Arrestation de Jean Bernard Joseph


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : La zone métropolitaine à feu et à sang
01/03/2024 07:15:43

Haïti - FLASH : La zone métropolitaine à feu et à sang
Jeudi 29 février 2024, la capitale et a zone métropolitaine ont été l’objet d’attaques de gangs coordonnées. Toutes les activités ont été paralysées, les écoles les entreprises privées, les commerces et les instituions publiques ont fermé leurs portes. Des fusillades étaient entendues dans toute la capitale et ses environs, le bilan humain provisoire est très lourd et les dégâts importants

Dans un vent de panique, des milliers de personnes tentaient de regagner leur domicile et d’autres à fuir leur quartier à la recherche de zones plus sûres au milieu de la confusion et du chaos.

Des barricades ont été signalés dans différents quartiers dans la zone métropolitaine de la capitale, Port-au-Prince, Delmas 6 était totalement bloqué.

Le bilan très partiel fait état de plusieurs dizaines de blessés par balles et un nombre de mort indétermé. Au moins 25 personnes ont été admises à l'hôpital de l'Université d'État d’Haïti (Hôpital général), les centres hospitaliers étaient débordés par le nombre de cas dans un contexte où les routes bloquées, rendait l'accès aux hôpitaux difficile. L'Hôpital universitaire de la Paix et l'hôpital Bernard Mevs étaient en état d’alerte maximale.

L’aérogare Guy Malary de Port-au-Prince a été mitraillé, un impact de balle a été constaté sur un siège au niveau de la salle d’arrivée de l’aérogare et des impacts de balles étaient visible sur plusieurs baies vitrés du bâtiment dont certaines iomt été brisées sur fond de panique généralisée.

Plusieurs vols locaux et internationaux ont été annulés à l’aérogare Guy Malary.

La route de l’aéroport international et les quartiers périphériques ont été le théâtre d'affrontements violent et sanglant entre les forces de l'ordre et les bandes armées dont ont ignore encore le bilan…

À l'aéroport international Toussaint Louverture deux avions en stationnement sur le tarmac de l’aéroport auraient été atteints par des projectiles selon les témoignages rapportées. Les membres du personnel et les voyageurs se sont mis à couvert pour ne pas être victimes de balles perdues.

Les vols internationaux, en provenance et à destination des États-Unis, à partir de l’aéroport international Toussaint Louverture de Port-au-Prince et les vols domestiques, ont tous été annulés

Un employé d’une compagnie aérienne a été blessé par un projectile ainsi qu’un policier qui a été atteint de 3 balles. Ils ont été conduit d’urgence à l’hôpital

Le sous-Commissariat de Portail Léogâne a été incendiés sans faire de victime, ceui-ci étant déserté. Le sous-commissariat de Bon-Repos a été attaqué, 4 policiers ont été tués (Marion Junior, inspecteur principal issu de la 14e promotion; Pierre Luciana, 26e promotion; Jean Baptiste Guilliamson, 31e promotion et Pautrace Resula, 32e promotion.) et 4 autres blessés lors de l’assaut contre le sous-commissariat selon Lionel Lazarre, coordonateur du Syndicat national de policiers haïtiens (SYNAPOHA). Les bandits ont saccagé, pillé et incendié le sous-commissariat ainsi qu’un blindé qui s’y trouvait

Des individus armés ont attaqué la Faculté d’agronomie et de médecine vétérinaire de l’Université d'Etat d'Haïti (UEH) à Damien qu’ils ont vandalisé et pillé un étudiant a été blessé par balle à l’oreille

Des membres du gang « Kraze Barye » dirigé par Vitel’Homme Innocent ont attaqué vers 2h du matin les locaux de l’Académie de Police en détruisant une partie du mur de clôture donnant accès au champ de tirs de l’Académie avec une machinerie lourde. La PNH est intervenue avec un blindé pour repousser les assaillants.

SL/ TB /PI/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n