iciHaïti - CEP : Précisions pour rétablir la vérité et éviter la désinformation

iciHaïti - Nécrologie : Hommage à Serge Ducoste, de la Ministre des sports

iciHaïti - Conseil de l’Université : Une femme comme représentante au CEP

iciHaïti - Environnement : Suivi de la construction du quai à la Baie-des Moustiques

iciHaïti - Taïwan : 1,5 million de dollars pour le programme «Kore Pèp»


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Santé : Des présumés cas d’Anthrax en Haïti, déclenchent l’alerte sanitaire chez nos voisins dominicains

Haïti - Économie : Réouverture du bureau de développement commercial de la Chine en Haïti

Haïti - Politique : Une délégation américaines attendue ce lundi en Haïti

Haïti - Qualif. Mondial U-20 Chili 2025 : Nos Grenadiers écrasés par le Mexique [4-0] (Vidéo)


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : «La crise nutritionnelle pourrait coûter la vie à un nombre incalculable d’enfants» dixit l’UNICEF
31/03/2024 08:49:34

Haïti - FLASH : «La crise nutritionnelle pourrait coûter la vie à un nombre incalculable d’enfants» dixit l’UNICEF
Les conclusions récentes de l’analyse menée par le Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire (IPC) indiquent une augmentation alarmante de 19 % du nombre d’enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère (MAS) en Haïti cette année. En outre, et comme le montre la dernière analyse IPC, 1,64 million de personnes sont confrontées à des niveaux critiques d’insécurité alimentaire aiguë (phase 4 de l’IPC), ce qui accroît le risque d’émaciation et de malnutrition chez les enfants, en particulier dans huit régions du pays.

La violence armée qui sévit dans les départements de l’Artibonite et de l’Ouest, qui englobent Port-au-Prince, a entravé l’acheminement de l’aide et ébranlé un système de santé déjà fragile, menaçant de manière imminente la vie de plus de 125,000 enfants exposés au risque de malnutrition aiguë sévère et de maladies apparentées.

« La violence et l’instabilité en Haïti ont des conséquences qui vont bien au-delà des risques liés à la violence elle-même. La situation crée une crise sanitaire et nutritionnelle qui pourrait coûter la vie à un nombre incalculable d’enfants » a déclaré Catherine Russell, Directrice Générale de l’UNICEF. « Des milliers d’enfants se trouvent au bord du gouffre, alors que des fournitures vitales sont prêtes à être livrées si les violences cessent et si les routes et les hôpitaux rouvrent. Cette crise nutritionnelle est entièrement le fait de l’homme. Des conditions sécuritaires de base sont nécessaires de toute urgence pour les habitants d’Haïti, pour le bon fonctionnement des services vitaux dont ils dépendent et pour que les travailleurs humanitaires puissent atteindre les enfants et les familles qui en ont désespérément besoin.«

Depuis janvier, la détérioration de la sécurité en Haïti a continué d’aggraver la crise humanitaire, avec de lourdes conséquences sur la capacité de l’UNICEF à stocker, livrer et réapprovisionner l’aide dont la population a tant besoin.

Au début du mois, l’un des 17 conteneurs de l’UNICEF a été pillé au Caribbean Port Service de Port-au-Prince. https://www.haitilibre.com/article-41906-haiti-flash-des-conteneurs-a-nouveau-pilles-au-port-de-la-capitale-video.html . Le conteneur pillé contenait des articles essentiels à la santé maternelle, néonatale et infantile, notamment des réanimateurs et du matériel connexe.

Par ailleurs, l’insécurité qui règne actuellement à Port-au-Prince a rendu pratiquement impossible l’acheminement de fournitures médicales et alimentaires destinées à plus de 58,000 enfants souffrant d’émaciation sévère dans la région métropolitaine. La route de Martissant, le seul couloir humanitaire reliant Port-au-Prince aux régions du sud, reste bloquée, laissant environ 15,000 enfants souffrant de malnutrition au bord de la catastrophe.

L’insécurité qui règne dans une grande partie de la capitale haïtienne entrave le transport et le réapprovisionnement en aliments thérapeutiques prêts à l’emploi (RUTF), utilisés pour traiter les enfants souffrant de MAS, ce qui pourrait entraîner des ruptures dans la chaîne d’approvisionnement et avoir de graves conséquences si la situation reste inchangée.

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n