iciHaïti - FLASH : Nouvelles dates de rendez-vous (Visa pour le Brésil)

iciHaïti - CEP : Précisions pour rétablir la vérité et éviter la désinformation

iciHaïti - Nécrologie : Hommage à Serge Ducoste, de la Ministre des sports

iciHaïti - Conseil de l’Université : Une femme comme représentante au CEP

iciHaïti - Environnement : Suivi de la construction du quai à la Baie-des Moustiques


+ de nouvelles


Haïti - Social : 110 millions de la BID pour améliorer les services sociaux

Haïti - USA : Le Gouvernement américain annonce 60 millions de dollars d’aide humanitaire pour Haïti

Haïti - Sécurité : L’Ambassadrice américaine annonce une augmentation importante du nombre de véhicules blindés

Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Santé : Des présumés cas d’Anthrax en Haïti, déclenchent l’alerte sanitaire chez nos voisins dominicains


+ de nouvelles



Haïti - FLASH : «Barbecue» annonce la terreur dans la commune de Delmas (vidéo)
14/06/2024 07:26:27

Haïti - FLASH : «Barbecue» annonce la terreur dans la commune de Delmas (vidéo)
Jeudi 13 juin 2024, dans une vidéo, l’ancien policier Jimmy Cherizier, alias « Barbecue », Chef de la coalition de gangs « G9 », et leader de l’alliance des deux plus importantes coalitions de gangs en Haïti « G9 » et « G pèp » plus connu sous le nom de « Viv Ansanm », a annoncé que dans les prochains jours la « terreur » s'emparerait de la commune de Delmas.

« Barbecue » qui affirme se trouver dans la commune de Delmas averti la Police Nationale d'Haïti (PNH) de cesser de le poursuivre et d'envoyer des véhicule blindés pour le combattre, promettant des jours sombres dans la région de Delmas.

Rappelons que « Barbecue » assume la responsabilité de l'embuscade au cours de laquelle trois policiers de l’Unité Tactique Anti-Gang (UTAG) sont morts le weekend dernier et le véhicule blindé dans lequel ils se trouvaient, pillé et incendié https://www.haitilibre.com/article-42522-haiti-insecurite-un-blinde-incendie-3-policiers-tues.html

Il a déclaré que ses prochaines attaques seront dirigées contre les entreprises de l'élite économique situées autour de la ville de Delmas à Port-au-Prince. Il affirme que ce sont les hommes politiques et l’élite économique qui ont formé et équipé les bandits des quartiers populaires, avertissant « il est probable que dans les prochains jours il y aura des affrontements majeurs au bas de Delmas. »



PI/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Madou
Posté le 15/06/2024 12:54:19
Face a un fou furieux, sans loi, ni foi, que pourra faire le nouveau i gouvernement, sans risquer de se faire assassiner, comme beaucoup d’ Haïtiens innocents. Prétendre s’appeler «  vivre ensemble » Il faudrait ajouter entre terroristes. Pauvre peuple haïtien, à quand la paye, à quand le retour des O NG venant aider les plus pauvres? Vos policiers ont beaucoup de mérite. Et beaucoup de courage.
Pipo
Posté le 14/06/2024 08:45:39
Un raciste de la pire espece, qui parle des siro-libanais comme responsables de la décheances de notre pays. Quant a lui, dans son esprit, il est le sauveur de la Nation. A bon entendeur salut, on aura votre peau un jour ou l'autre. Il est aussi plus laid que Biassou. Un semi illettré qui se croit important ! En plein 21eme siècle le pays est toujours bloque en 1804.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n