iciHaïti - Santé : 60 infirmières formées en urgences obstétricales

iciHaïti - Insécurité : Le Ministre Vincent demande d’utiliser la force et des méthodes musclées

iciHaïti - PNH : Arrestation d’un violeur d’une fillette de 11 ans

iciHaïti - Politique : Le Premier Ministre Jouthe célèbre les femmes rurales

iciHaïti - Espagne : Le nouvel Ambassadeur d’Haïti a remis ses Lettres de Créances au Roi Felipe VI


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien 24 octobre 2020

Haïti - FLASH : Jovenel Moïse veut une nouvelle Constitution avant les élections

Haïti - Politique : Le MHAVE cherche une solution pour les haïtiens vivant au Chili

Haïti - FLASH : Les Prix des carburants revus à la baisse (OFFICIEL)


+ de nouvelles



Haïti - Social : Ganthier au bord d’un bain de sang
23/06/2010 09:37:07

Depuis le début du mouvement de protestation du 8 mai la tension a monté d’un cran à Ganthier. Les paysans protestent contre les actions d’individus sans scrupules qui vendent en toute illégalité des terres appartenant au domaine public, chassant les paysans qui occupent ces terres depuis des dizaines d’années. Des affrontement violent se sont produit dimanche entre les protestataires dont certains étaient munis d’armes blanches, les forces de police (PNH) et des individus lourdement armé au service des spoliateurs. Des tracteurs ont été incendié et des véhicules de police détériorés Les protestataires accusent la police d’être les complices de Franck Galette un spoliateur au cœur de l’affaire.

Franck Galette se serait approprié plus de 3,000 carreaux de terre et en aurait revendu une grande partie à des hauts gradés de la police, des ex-ministres, à la femme d’un ministre en poste, à des particuliers et à une ONG. Toutefois les noms qui circulent proviennent de protestataires de Ganthier sous le couvert de l’anonymat ne peuvent être confirmés sans une enquête judiciaire.

Franck Galette confirme qu'il est le propriétaire de ces terres, qu’il affirme avoir obtenu suite à un héritage [?] et qu'il en détient le titre de propriété. Il explique que le commerce des terres dans sa famille date de ses arrières grands parents et qu’il est personnellement dans ce commerce depuis plus de 16 ans.

Ralph Lapointe, le maire de Ganthier n'a pas été épargné dans ces violents affrontements, les hommes de mains de Franck Galette l'ont violemment frappé sous les yeux des policiers [qui ne sont pas intervenu d’après des témoins] et l’ont menacé de mort pour s'être opposé à leurs démarches de ventes, qu’ils considèrent légales...

Le maire a fait état de son intention de porter plainte contre ses agresseurs dont Gerald Brutus (responsable d'une succursale de SOGEXPRESS à Croix-des-Bouquets). Il dénonce la complicité des officiels du Parquet de la Croix-des-Bouquets et des policiers qui auraient autorisé Franck Galette à s'accaparer de ces terres. Il a confirmé également sont intention de porter cette affaire auprès des autorités centrales, dont le ministre de la Justice, pour menace de mort, violence et diffamation, affirmant que « Gérald Brutus m'a dit qu'il me trouvera là où j'irai », inquiet pour sa vie, le maire demande à l'État d'assurer sa sécurité. Il dénonce l'inaction des forces de l'ordre face à la milice armées de Franck Galette et affirme avoir eu la vie sauve grâce à l'intervention de la population.

Pierre Bélamy Samedi. inspecteur de Police à formellement démenti les propos du maire « C'est faux, le maire n'a pas été frappé. Ce n'est qu'un prétexte pour justifier leurs actes de vagabondage ». Il a démenti également les informations faisant état que certains policiers détiendraient des terres dans cette commune.

Le maire Ralph Lapointe annonce qu’il va de plus, intenter une action en justice contre Guy Milfort (un démarcheur de terrains) et Sergo Galette (un homme de la sécurité rapprochée de Franck Galette) qui selon lui sont impliqués respectivement dans l'enlèvement d'un enfant et dans le meurtre d'un citoyen à Ganthier.

Le maire appelle les plus hautes autorités à intervenir d’urgence afin d’éviter que la situation à Ganthier devienne incontrôlable et dégénère en bain de sang.

Lire aussi l'article précédent :
https://www.haitilibre.com/article-303-haiti-social-affrontement-violent-entre-les-forces-de-l-ordre-et-les-paysans.html

S/ HaïtiLibre


Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n