iciHaïti - Petit-Goâve : Agression à la machette au cours d’une manifestation

iciHaïti - Littérature : Fédia Stanislas lauréate du Prix littéraire Deschamps

iciHaïti - Inondations : Distributions d’aide dans la zone metropolitaine

iciHaïti - Religion : La crise au pays serait l’œuvre d’un mauvais esprit...

iciHaïti - Petit-Goâve : Le Maire Limongy aide les manifestants mais pas les victimes d'inondations


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Politique : La SOGENER refuse de payer les 194 millions réclamé par le BMPAD

Haïti - Coupe du Monde U-17 Brésil 2019 : Liste des joueurs convoqués et calendrier

Haïti - Politique : 2ème semaine de grève de la faim...

Haïti - Manifestation : 16 blessés, 1 mort, vandalisme et affrontements


+ de nouvelles



Haïti - Agriculture : 50 millions de dollars pour la relance agricole
02/12/2011 12:08:14

Haïti - Agriculture : 50 millions de dollars pour la relance agricole
Le Conseil d'administration de la Banque mondiale a approuvé hier jeudi, dans le cadre de sa nouvelle stratégie pour Haïti en 2012, un programme d’un montant de 50 millions de dollars américains, pour la relance agricole en Haïti.


Ce programme de relance agricole, de 50 millions de dollars américain avec un cofinancement de 10 millions de dollars du Programme mondial pour l’agriculture et la sécurité alimentaire (GAFSP), apporte son soutien au Plan national d’investissement dans l’agriculture en Haïti dont le but est d’augmenter la productivité et la compétitivité du secteur agricole, tout en améliorant la sécurité alimentaire et nutritionnelle des groupes les plus vulnérables.

L'agriculture joue un rôle dominant dans l'économie d'Haïti, elle contribue pour 25 % du PIB et représente près de 50 % de l'emploi global.

Plus précisément, le projet permettra de :

  • Renforcer les capacités du Ministère de l'Agriculture, des Ressources Naturelles et du
  • Développement Rural (MARNDR) pour mettre en œuvre la Stratégie nationale de vulgarisation agricole.
  • Accroître l'accès de 50,000 petits et moyens producteurs aux dernières technologies de l'agriculture et de la formation sur la santé animale et végétale à travers le pays.
    Fournir une aide financière dans le cas d'une urgence du secteur agricole.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-4387-haiti-education-70-millions-de-dollars-pour-le-projet-d-education-pour-tous.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


eltoro
Posté le 03/12/2011 14:18:13
@Bazouka -- Sans oublier que Duvalier durant tout son règne a vidé les campagnes. Il réquisitionait tous les camions, confisquait les paysans pour les amener à Port-au-Prine afin de participer à de grandes manifestations partisanes. Ces mêmes paysans par la suite étaient délaissés, livrés à eux-mêmes et erraient à Port-au-Prince. Sérieusement certains de nos compatriotes ont un sérieux problème avec la vérité.
Bazouka
Posté le 03/12/2011 03:49:51
@Maksim -- l'exode massif des ruraux vers le milieu urbain est du au manque de terres agricoles (15 % de terre cultivables sur 27 000 km2. Densite de la population 367 hab./km2 la ou la RD est a 202 hab./km2, USA 33 hab./km2 et La France 97hab./km2 ) de politique d'encadrement. Ajouter a cela la surpopulation, le parcellement des terres par les familles à l'occasion des héritages, l'absence de lois de protection de terre agricoles, l'absence de réseaux d'irrigation et électrique. Ces problèmes sont le résultat de la politique mise en place au lendemain de l'indépendance lorsque les grandes exploitations agricoles furent expropriées et distribuées aux anciens esclaves qui y pratiquèrent une culture de subsistance plutôt qu'une production destinée à l'exportation. Pour une fois la banque mondiale n'y est pour rien, les haïtiens seuls sont responsables.
Maksim Grakis
Posté le 02/12/2011 20:21:20
@ Curieux. Nous acceptons tes critiques avec respect. Mais il faut reconnaitre qu'il y a des points que tu n'as pas bien compris. Ce n'est pas juste de dire que nous prônons la charité. Pourquoi? Parce que, dans tous nos commentaires, nous prêchons toujours la libération: libération politique contre l'interventionnisme étranger, libération économique contre les injustices faites à notre pays. Les fonds de la reconstruction représentent de l'argent donné par des pays et des organisations (qui, dans la plupart des cas, ont collecté des sommes importantes au nom d'Haiti) contre des avantages précis ou des emprunts que nous devrons payer à des intérêts forts. Si les fonds sont suffisants -(on n'aura pas tous les fonds promis)- c'est à nous de décider de leur emploi.Pourquoi ne pas pouvoir décider de ces fonds et refuser à la Banque Mondiale le droit d'intervenir dans un secteur qu'elle n'a jamais supporté dans notre pays? C'est ça notre point de vue: que nous aillons le droit d'utiliser des fonds à nous offerts pour lancer notre programme de production nationale qui nous guarantira l'auto-suffisance alimentaire.Il ya 50 ans, le paysan haitien envoyait ses enfants étudier à Port-au-Prince et à Paris. Grâce aux politiques de Banque Mondiale, nos paysans ont abandonné leurs terres et leurs enfants aujourd'hui vivent dans les bidonvilles autour des grandes villes.Si nous sommes un pays souverain, nous pouvons bien dire " voilà ce que nous voulons".
Curieux
Posté le 02/12/2011 18:48:06
@Maksim Grakis -- Tu es négatif dans la plupart de tes réactions, Haïti reçois 50 millions c'est insuffisant. Tu parle de dignité mais tu prône la charité à grande échelle «Ce gouvernement devrait exiger au moins 2 à 3 milliards de dollars des fonds de la reconsruction pour le relèvement de l'agriculture» DEVRAIT EXIGER? Mais de quel droit? Tu semble oublier que l'internationale n'est pas obligé de payer pour Haïti ! Toi qui tiens de grand discours critique, explique nous comment tu trouverais le financement dignement.? Après tout 2 ou 3 milliards ce n'est pas grand chose :-) À moins que tu ne veuille que nos frères et sœurs n'aient comme seul avenir, celui de cultiver leur terre dignement, sans espoir de progrès... La liberté de choix existe tu sais? Pardonne moi frère avec respect, mais ce n'est pas acceptable et je suis en désaccord avec toi. Ce n'est pas parfait et peut être «malsain» à ton point de vue, notre relation avec l'internationale, mais c'est avec des petit pas, que l'on apprend a marcher puis à courir... Discourir c'est bien, mais la réalité ne se nourrit pas de discours. Apporte des contres propositions concrètes alors là, ton argumentation prendra de la valeur. Ce sont des solutions qu'il nous faut pas juste des critiques.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n