iciHaïti - Politique : Avancée considérable au cours de ce mois d’avril

iciHaïti - Projet Biodiversité Sud : Deux accords ont été signés

iciHaïti - Championnat Spécial D1 : Résultats partiel 9ème journée

iciHaïti - RD : La question des mineurs haïtiens illégaux dans les rues de Santiago

iciHaïti - Championnat Spécial D1 : Première victoire du Tempête FC (calendrier 9ème journée)


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Santé : L’afflux de blessés rend critique les besoins des hôpitaux

Haïti - FLASH : 1,64 million d’haïtiens en insécurité alimentaire aiguë d’urgence

Haïti - FLASH : La République Dominicaine a augmenté ses dépenses militaire de 14%

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Thierry Mayard-Paul et la vision de décentralisation du Chef de l’État
24/12/2011 12:11:04

Haïti - Politique : Thierry Mayard-Paul et la vision de décentralisation du Chef de l’État
Thierry Mayard-Paul, le Ministre de l'Intérieur, des Collectivités Territoriales et de la Défense Nationale a expliqué que la vision de la décentralisation du Président de la République, repose sur la création d'un développement durable à travers des initiatives locales et une coopération décentralisée. « [...] Dans cette idée, le renforcement de l'efficacité des institutions nationales et internationales chargées de mettre en œuvre des projets de développements ruraux à travers tous les départements d'Haïti est devenu impératif.

L'aboutissement de ces projets va s'effectuer à travers un cadre légal approprié, qui va inclure une gouvernance démocratique avec pour base les principes immuables du droit, l'incitation au paiement des taxes, la réforme agraire et toutes les autres mesures qui consisteront à rassurer les investisseurs sur les conditions mises en place à l'obtention de résultats positifs, au bénéfice de la Nation haïtienne.

Comme vous le savez, ce gouvernement valorise le développement durable et juste. Pour cette administration et pour le Ministère de l'Intérieur particulièrement, on se responsabilise, non-seulement au niveau de l'investissement communautaire mais encore pour la prise en charge de la plus grande ressource que nous avons, qui reste et demeure notre peuple haïtien.

Ce faisant, nous restons guidé par les principes de bonne gouvernance démocratique, la preuve, quand vous regarder les relations entre l'Exécutif, le Sénat et la Chambre des députés, il faut admettre qu'elles sont en nette amélioration et nous tendons vers une symbiose parfaite qui est propice, impérative même, au développement durable.

Nous sommes convaincu, que cette gouvernance démocratique devient une force véritable, uniquement quand les institutions locales et la société civile s'appliquent ensemble à relever les défis auxquels ils font face quotidiennement. Notre détermination dans la consolidation des institutions publiques et la garantie de participation de la société civile, est une étape clé dans l'invitation franche faite au secteur privé des affaires en Haïti.

À ceci, une Société Civile forte, participant à l'ébauche et à l'instauration d'une politique populaire de représentativité des institutions, est une conditions sine qua non à un fonctionnement effectif de la démocratie vers un support à un développement juste et durable. Dans ce contextes, les visions de notre administration sont de deux ordres : la promotion d'une économie rurale pour la facilitation des productions et des opportunité d'emplois et l'amélioration de la qualité de vie de l'intégralité des communes. »


HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


neptune
Posté le 25/12/2011 18:56:56
La diaspora a besoin d'une intégration sécuritaire et légale dans le pays, juste la double citoyenneté telle que stipuler n'offre rien a la diaspora, on sera toujours la vache a lait, au lieu d'avoir un ministre des haitiens vivant a l'étranger, ce sont les haitiens de l'étranger qui devaient avoir leurs représentants en Haiti, une maison mére en Haiti de référence, ceux qui ne font pas de politique, le simple citoyen devait se sentir en sécurité dans le pays et savoir ou il peut aller quand il est mal pris, il ne faut pas faire l'autruche, la diaspora est dépouvue dans le systéme aprés avoir laisser le pays depuis de nombreuses annnées,étre citoyen peut étre plus un handicap,les ressources sont la donc les parlementaires savent ceux qu'lis doivent faire pour permettre l'intégration, l'inclusion de la diaspora pour le développemnt du pays , la diaspora est le chainon manquant,il y a deux ou trois générations d'haitiens vivant a l'étranger, notre slogan l'union fait la force aprés l'indépendance n'a jamais été mis en application.
neptune
Posté le 25/12/2011 18:29:25
@zopovin -- On ne peut avoir l'État dans l'État, plusieurs gouvernements dans un pays, est ce qu'on va rediviser le pays, Nord, Sud, Ouest, a quoi sert la mairie, les députés et les sénateurs? On peut avoir des services publics, palais de justice, écoles, universités, partout dans le pays, les élus ne font pas leur travail, ils font juste de la politique, les rôles, tâches et fonctions sont pas défini, ils n'ont aucune responsabilité face a leurs jobs, des titres honorifiques, est ce qu'ils avaient des projets? Est ce qu'ils sont redevables envers la population? Le pouvoir exécutif seul ne peut assumer une décentralisation, il faut que la population soit informée du rôle des élus et ne pas mettre tout sur le pouvoir central, un programme d'éducation populaire sur le rôle et fonction des élus devrait étre fait par le gouvernement , le peuple, les citoyens, par les regroupements communautaires pourraient porter les élus a faire leur travail.
SSadou
Posté le 25/12/2011 13:02:22
Je suis d'accord avec presque tout les commentaire, car ils visent sur la forme les interets du pays. Mais comme a dit @lamouvance : le pays ne se remettera pas de ses pronfondes blessures sans ses enfants vivant à l'etranger. Chaque famille haitienne qui envoie son fils, ou sa fille dans un pays étranger soit pour travailler ou étudier c'est dans l'espoir que ce dernier revienne avec quelques choses qui améliorera leur quotidien. Maintenant notre chère mère à tous(tes) les Haitiens(nes) ou qu'ils soient dans le monde entier viennent ou reviennent pour améliorer les quotidiens de notre pays. Et c'est dans tout les domaines politique ou civile. Ce qu'on a dans les poches n'est pas plus important que ce qu'on a dans la tête. Alors, nous tous de mettre les mains dans la pate, en créant, corrigeant, enseignant, et partageant ce qu'on a appris de l'extérieur avec nos frères et soeurs. J'espère que le gouvernement donnera un jour la possibilité et l'envie à tous les haitiens vivant à l'étranger d'aller partager leur savoir faire avec avec nos frères et soeurs. Alors décentraliser c'est bien, mais centraliser tous les enfants du pays qui vivent à l'extérieur autour d'un même projet, (developement).
zobop
Posté le 25/12/2011 11:24:57
Pour une décentralisation majeure Port au prince est trop vulnérable pour continuer à mettre plus de 80% du budget du pays dans cette seule ville et d'ailleurs le Palais présidentiel devrait déménager sur terrain moins à risque, pourquoi pas Marchand Dessalines? Les géologues ou sismologues seraient de bon conseil, là on parlerait de décentralisation dans tous les cas avec le cortège qui suit un Président, le développement serait assuré pour l'endroit où il voudrait bien s'installer... pourquoi rêver, nous manquons d'audace pour oser un tel tour de force. faut être mégalo et d'un autre côté pourquoi investir sur un terrain mouvant...
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n