iciHaïti - Football : Examen pour la Licence d'Agent FIFA de Joueurs

iciHaïti - Économie : Reprise timide des activités portuaires

iciHaïti - CNDS D1 playoffs : Les 2 finalistes sont connus

iciHaïti - Mirebalais : 3 bandits lynchés après avoir été arrêtés par la PNH

iciHaïti - Football féminin : Festival «Grassroots» à Hinche et Cap-Haïtien


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Politique : Réunion importante du CPT sur la mise en place du Conseil National de Sécurité

Haïti - Politique : Mémorandum d’entente entre Haïti et le Kenya (officiel)

Haïti - FLASH : Le déploiement de la Mission retardé en raison de problèmes logistiques américains

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Le Premier Ministre s’explique sur l’audit des contrats du Gouvernement précédent
14/02/2012 09:26:03

Haïti - Politique : Le Premier Ministre s’explique sur l’audit des contrats du Gouvernement précédent
Le Premier Ministre, le Dr. Garry Conille s’est expliqué en conférence de presse hier lundi, sur ce qui justifie la création d'une Commission indépendante d’audit des contrats signés, sous le Gouvernement Préval-Bellerive et quelle sera son rôle. Les membres de cette Commission devrait probablement être connu demain mercredi.

« Une semaine après que le gouvernement est entré en fonction, nous avons premièrement réuni tous les ministres pour faire l'inventaire [...] nous avons vu qu'il y a des centaines de millions de dollars de contrats qui ont été signée depuis 2010 et qui continuent à engager mon gouvernement.

Deuxièmement il y a des projets qui sont supposés être livrés sous mon gouvernement, pour lesquels mon gouvernement sera responsable des résultats. Donc immédiatement, j'avais demandé à tous les ministres de retourner dans leur ministère respectif et de reprendre pour moi tous les contrats et projets pour que nous puissions les regarder ensemble, pour former un petit comité pour voir lesquels nous voulons garder, lesquels nous allons essayer de renégocier, dans quel état sont les projets, pour être capable d'avoir un bilan.

Nous avons fait plusieurs démarches pour obtenir ces contrats, cela a pris du temps et jusqu'à présent nous ne les avons pas encore tous. Lorsque nous avons jeter un premier regard sur ces contrats, nous nous sommes rendu compte qu'il y avait des choses un peu troublantes dans ceux-ci. Des choses qui pour moi, en tant que gestionnaire, je n'aurais pas accepté. Sans rentrer dans les détails, dans le premier lot qu'ils m'ont donner, période de décembre à mai, il y a 42 millions de dollars de contrats qui ont été signés, et il y a une même firme qui a reçu 9 contrats, soit presque 80% de ce montant, moi ça m'interpelle [...] il faut expliquer pourquoi une firme a été choisie, il faut donner un justificatif [...] dans les dossiers que nous avons reçu, nous ne le voyons pas et nous ne comprenons pas pourquoi il a été décidé de choisir cette firme 8,9,10,11,12 fois [...] lorsque vous donnez un contrat à une compagnie d'un certain montant, il faut faire un « veeting », ça doit être inclus dans le dossier [même lorsqu'on utilise une procédure qui est une exception], peut-être que ces documents existent mais je ne l'ai ai pas vu [...] donc, lorsqu’à la lecture, nous nous rendons compte qu'il y a des questionnement, immédiatement nous disons, faisons un arrêt, formons un comité qui sera totalement indépendant de moi, un comité d'audit pour regarder ces contrats et pour donner trois recommandations : le contrat et bon on peut le garder et continuer avec - le contrat ne protège pas l'État suffisamment il faut le renégocier - le contrat nous rend vulnérable et dans ce cas, il faut trouver une façon de le discontinuer, vu de la façon dont il a été fait, son contenu et les problèmes qu'il a.

Nous avons identifié 3 personnes qui sont supposées venir nous aider, pour le moment nous ne donnerons pas les noms pour des raisons évidentes [nous allons les confirmer probablement d'ici mercredi] elles m'ont remis un premier travail sur les dossiers, qui nous a conforté dans notre pensée que nous avons besoin d'une analyse un peu plus poussé [...] l’objectif est de s'assurer que les intérêts de l'État soient protégés [...] je vais m’efforcer pour qu'un des trois haïtiens, soit un haïtien de la diaspora qui a beaucoup d'expérience dans l’audit... »


Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-4907-haiti-politique-jean-max-bellerive-dement-les-accusations-sur-les-contrats-sans-appel-d-offres.html
https://www.haitilibre.com/article-4903-haiti-politique-la-parlement-veut-une-enquete-sur-les-contrats-sans-appel-d-offres.html

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Blok
Posté le 14/02/2012 21:23:25
Bonne intervention de la part du Premier Ministre dans ce dossier. Il nous faut des hommes honnête et intègre dans ce pays.
Kool Groove
Posté le 14/02/2012 13:06:49
Une initiative assez louable, mais qui a aussi ses conséquences... Ces projets ont déja été commencés, faut-il les stopper en attendant le verdict de l'audit? Et le «diminishing returns» dans tout ça? Le «cost benefit analysis»...etc? Sometimes, you must know when to bite the bullet. I am just sayin'...
Bay
Posté le 14/02/2012 11:54:52
Jusqu'a preuve du contraire, à mon avis, le Dr.Conille prouve qu'il est un homme intègre. Espérons et voir dans les jours à venir s'il continu a faire preuve du sérieux!
Fleurant
Posté le 14/02/2012 11:16:00
Merci, monsieur le 1er ministre.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n