iciHaïti - FAES : Travail temporaire pour 97 jeunes

iciHaïti - Gressier : Plusieur bandits tués, 2 fusils d’assaut saisis

iciHaïti - ALERTE : Brume de sable du Sahara (Conseils)

iciHaïti - FIFA : Le Brésil organisera le mondial féminin 2027

iciHaïti - Journée nationale des enseignants : Une dizaine d’enseignants honorés (Liste)


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - FLASH : 3 députées démocrates américaines proposent un plan de 50 milliards pour reconstruire Haïti

Haïti - FLASH : La PNH reçoit 10 nouveaux véhicules blindés des États-Unis (Vidéo)

Haïti - FLASH : 60 bourses d’études offertes par le Royaume du Maroc

Haïti - Actualité : Zapping…


+ de nouvelles



Haïti - Culture : Faute d'argent, la capitale est privée de Carnaval cette année
18/02/2012 08:43:34

Haïti - Culture : Faute d'argent, la capitale est privée de Carnaval cette année
Annoncé au début de mois de février par le maire de Port-au-Prince, Yves Musacadin Jason, le Carnaval de Port-au-Prince qui devait se dérouler sous le thème « Ann rekonstwi Potoprens ansanm » et que la mairie devait organiser, n’aura pas lieu faute de fonds. Dans une note de presse, le maire explique

« Compte tenu du fait que le Ministère de la Culture et de la Communication et le Ministère de l’Intérieur, des Collectivités Territoriales et de la Défense Nationale, n’ont pas réagi à la demande de subvention du carnaval 2012 de Port-au-Prince respectivement adressée en date du 29 décembre 2011 et du 9 janvier 2012;

Compte tenu de la réponse négative de certaines entreprises privées expliquant que le gouvernement a centralisé tous les fonds du Carnaval 2012;

Compte tenu de l’Avis équivoque du Ministère de l’Intérieur, des Collectivités Territoriales et de la Défense Nationale (Gouvernement de la République d’Haïti ) lequel n’a pas donné suite à la demande de prêt de la Mairie pour sauver le carnaval 2012 de Port-au-Prince en date du 16 février 2012;

Compte tenu du fait que, d’une part, les acteurs – d’autre part, les Carnavaliers et Carnavalieres attendant une réponse de l’Administration municipale sur la tenue ou l’annulation du Carnaval 2012 à Port-au-Prince;

Compte tenu du fait des dépenses incompressibles pour la logistique et la mise en scène du Carnaval 2012 (artistique- sécurité- secours-défilés et autres ) et de fonds nécessaires à la réalisation des Festivités carnavalesques à Port-au-Prince.

Compte tenu du fait que la Mairie n’a pas les moyens pour répondre au budget de 50 millions de gourdes du Comité d’Organisation du Carnaval 2012 de Port-au-Prince ;

L’Administration municipale informe TOUS ceux et celles que la question intéresse qu’elle a décidé en signe de solidarité avec les carnavaliers de demander aux services de sécurité publique et de protection civile de mettre en place des unités d’accompagnement pour les acteurs sur les parcours qu’ils auront décidé, particulièrement le Champs de Mars.

Il est demandé aux services de la Ville et à tous les acteurs du carnaval (groupes à pieds, bandes déguisées, associations…etc.) de bien vouloir informer la Mairie de Port-au-Prince et la Police Nationale d’Haïti de leurs parcours afin de mettre en place des unités de sécurité et de secours à leurs dispositions.

La Mairie invite solennellement tous les acteurs, carnavaliers et carnavalières, Port-au-Princiens et Port-au-Princiennes à respecter cette consigne et à demeurer vigilants dans ces moments de luttes pour sauver le Carnaval de Port-au-Prince que nous devons poursuivre dans la dignité et le respect du droit des autres à l’autonomie.

Vive Port-au-Prince
Vive le Carnaval de Port-au-Prince
Une Autre Port-au-Prince est Possible. Construisons-la ENSEMBLE »


Port-au-Prince, le 17 février 2012

Muscadin Jean-Yves JASON
Maire de Port-au-Prince

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-4982-haiti-actualite-quelques-nouvelles-ici-et-la.html
https://www.haitilibre.com/article-4897-haiti-social-port-au-prince-ne-peut-pas-se-passer-de-son-carnaval.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


zopovin
Posté le 20/02/2012 15:16:22
A mon avis Le Maire de Port-au-Prince devait concentrer toute son énergie vers le nettoyage et la reconstruction de la ville. Je comprends bien que l'habitude d'avoir le carnaval toujours a Port-Au-Prince lui semble génial, mais pas vraiment pour les gens qui sont sous les tentes et pour qui le carnaval est un ennui. Ils ne seront pas capable de se coucher tranquilement ils auront la peur des actes d'agressions contre leurs personnes. Quand Port-au-Prince retrouvera sa beauté et la sécurité qu'on jouissait autrefois, alors son débat sur le carnaval a Por-au-Prince serait attrayant et justifiable.
Maitre Beausé
Posté le 18/02/2012 16:54:10
Décentraliser le carnaval ne signifie pas pour autant éliminer cette festivité partout à travers le pays et que tout le monde devait se rendre aux Cayes. D'ailleurs, les Cayes ont une capacité d'accueil limité. Le carnaval est avant tout une grande manifestation culturelle. Cette situation concerne deux à trois millions de personnes qui traditionnellement se déversent dans les rues de port au prince pour faire la fête jusqu'au bout de la nuit. Mis à part le côté culturel, il y aussi un aspect financier non négligeable pour les différentes bandes quelles soient à pied ou montées sur des chars. Le comité organisateur risque de mécontenter tout le monde. Pourquoi laisser défiler dans les rues les groupes, les bandes, les DJ depuis plusieurs week-end pré-carnavalesques pour le Jour «J» les opposer à une fin de non recevoir? De l'amateurisme sans doute.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n