Téléchargez le Calendrier scolaire remanié janvier à août 2023 (officiel)





iciHaïti - AVIS Diaspora : Calendrier des Consulats mobiles (Floride)

iciHaïti - U-17 : Nos Grenadiers U-17 victorieux [2-1] lors de leur 2e test-match

iciHaïti - Vrai et Faux : Précisions sur la journée de troubles aux Gonaïves

iciHaïti - Insécurité : Un chauffeur de la Brigade médicale cubaine enlevé

iciHaïti - Pérou : Un autobus tombe dans un ravin, 8 haïtiens tués


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diplomatie : L’Ambassadeur d’Haïti réitère à l’OEA sa demande d’intervention d’une force étrangères

Haïti - FLASH : La Jamaïque prête à déployer des militaires et policiers en Haïti

Haïti - Économie : Perte de plus de 3,500 emplois annoncée dans le secteur textile

Haïti - FLASH : L’inflation proche de 50% (décembre 2022)


+ de nouvelles



Haïti - Économie : Opportunités d'investissement dans les secteurs miniers et de l'éco-tourisme
01/03/2012 09:04:29

Haïti - Économie : Opportunités d'investissement dans les secteurs miniers et de l'éco-tourisme
Lors d'une conférence du Club de Madrid qui s'est tenue mercredi à Port-au-Prince, Jorge Quiroga, ancien Président de la Bolivie, et José Maria Figueres, ancien Président du Costa Rica, ont discuté avec le Conseil Consultatif Présidentielle pour le développement économique et l'investissement (CCPI) et des chefs d'entreprises haïtiens, des opportunités d'investissements dans les secteurs miniers et de l'éco-tourisme.

Selon Me Thierry Mayard-Paul, le Ministre de l'Intérieur d'Haïti, « l'objectif principal de cette conférence est d'explorer ces possibilités inexploitées dans le but d'attirer les investissements qui permettront d'accélérer notre vision de développement économique durable, basé sur la décentralisation et la création d'emplois, une priorité absolue pour l'administration Martelly, dont l'objectif est de créer 500,000 emplois au cours des 36 prochains mois. »

S'appuyant sur le succès du Costa Rica comme destination éco-touristique, José Maria Figueres a discuté des meilleures pratiques pour le secteur, en soulignant que « le développement est plus que l'ouverture de vos frontières, il s'agit de créer des emplois et des opportunités d'investissements. Pensez à des activités comme des clusters d'activités économiques », a-il dit, ajoutant que « la production d'énergie décentralisée, les réseaux intelligents et les crédits carbone, sont des considérations pour le développement d'Haïti dans le secteur de l'éco-tourisme. »



En regardant les modèles de succès éco-touristique dans la région, le Ministre Mayard-Paul a récemment interviewé les dirigeants de la République dominicaine, notamment le pionnier visionnaire du tourisme Frank R. Rainieri, la force derrière le développement de Punta Cana Resort & Club. Actuellement, Punta Cana est la destination la plus fortement visitée des Caraïbes, et pourtant c'est un lieu de villégiature qui respecte l'habitat naturel de la région tout en offrant aux visiteurs une expérience de vacances de classe mondiale. Figueres a conseillé aux représentants haïtiens de comparer avec les meilleurs, pas seulement avec les voisins des Caraïbes, mais aussi à Singapour, en Irlande et en Israël.

L’ancien Président de la Bolivie, Jorge Quiroga, a partagé les meilleures pratiques minières, soulignant que la stabilité politique et une économie stable sont essentielles pour attirer les investisseurs dans ce secteur. « Pour réunir tous les investissements que vous pouvez, vous devez avoir une législation généralisée fournissant un cadre juridique approprié. » Il a également préconisé la création d'une fonction publique forte, pour assurer la capacité d'établir des partenariats avec des investisseurs.

Thierry Mayard-Paul a expliqué à l'auditoire, qu'en travaillant sur de multiples fronts pour attirer les investissements en Haïti, l'administration Martelly continue à présenter de nouvelles possibilités de développement économique, tels que l'exploitation minière. « Les possibilités d'extraction des gisements d'or et de cuivre, bénéficiera au peuple haïtien et aux investisseurs étrangers, conduisant à la création d'emplois et au développement économique, surtout dans nos régions du Nord-Est, dans un alignement complet avec notre vision de la décentralisation. »

Selon Quiroga, l'exploitation minière représente un potentiel important pour Haïti, en faisant allusion aux riches gisements de la mine de Pueblo Viejo, en République Dominicaine, la quatrième plus grande mine d'or active dans le monde. « Cette mine se trouve dans le Nord de la République Dominicaine et elle fonctionne très proche de la frontière République Dominicaine/Haïti » a t-il dit. « l'idée, c’est qu'entre ce facteur et la topographie semblable dans la région, il pourrait y avoir des réserves d'or significatives en Haïti. Plusieurs sociétés minières ont manifesté leurs intérêts dans l'exploration potentielle d'Haïti comme une destination d'exploitation minière. »

Le Ministre Mayard-Paul a souligné qu’Haïti était en train de mettre à jour ses lois minières pour assurer la protection des ressources naturelles, l'assainissement adéquat et les avantages pour les collectivités touchées. À propos des avantages pour les communautés, Quiroga a présenté des idées pour lier les revenus miniers au flux de trésorerie pour les poches des plus démunis d'Haïti.

« Lorsque les secteurs publics et privés collaborent, et travaillent ensembles en partenariat, des entreprises comme l'exploitation minière et l'éco-tourisme, peuvent rapporter des avantages positifs pour tout le monde » a déclaré Mayard-Paul. « Notre gouvernement fait sa part pour fournir un cadre réglementaire robuste qui permet de s'assurer que les projets sont bien gérés et que les investissements sont sécurisés. Maintenant, nous avons besoin d'investissement en dollars, et des investisseurs avec des idées audacieuses. »

C’est la septième mission de haut niveau en Haïti pour le Club de Madrid, qui a aidé les dirigeants haïtiens depuis janvier 2010. En plus d'être membres du Club de Madrid les anciens Présidents Quiroga et Figueres sont également des membres engagés au sein du CCPI, composée d'anciens dirigeants et de dignitaires du monde des affaires qui font a promotion des investissements étrangers en Haïti, comme moyen de développer la prospérité du peuple haïtien.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-3853-haiti-economie-martelly-lance-officiellement-le-ccpi-a-new-york.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


fleurant
Posté le 01/03/2012 11:09:36
Ce genre de projets c'est bon pour Haïti; mais le mieux, c'est de passer à l'action!
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2023
Haitilibre.com -n