iciHaïti - Nécrologie : Décès d’un ancien membre de la Fédération Haïtienne de Football

iciHaïti - FIFA : Nos Grenadiers avancent de 4 places au classement mondial

iciHaïti - Agriculture : Message du Ministre de l’agriculture Vernet Joseph

iciHaïti - Football : Nérilia Mondésir va quitter la France pour les USA

iciHaïti - CERMICOL : Situation critique au centre de Réinsertion des Mineurs


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : Les bandits armés commencent à changer de stratégie

Haïti - FLASH : Des Kenyans déjà secrètement en Haïti, premier contingent attendu le 25 juin 2024

Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Politique : Séance de travail au MJSAC avec les syndicats du Ministère

Haïti - Politique : Le Premier Ministre Conille a présidé une importante réunion sur la sécurité


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Les «Cafés dialogues communautaire» un aspect clé de la décentralisation
20/03/2012 11:36:59

Haïti - Politique : Les «Cafés dialogues communautaire» un aspect clé de la décentralisation
Le plan de décentralisation haïtien, « Katye Pam Poze » (KPP), lancé récemment par le Gouvernement, s’est concrétisé par l’inauguration du premier Café Dialogue Communautaire à Jacmel, où près de 100 résidents ont partagé leurs points de vue, sur les besoins de leurs quartiers.

Selon Me Thierry Mayard-Paul, le Ministre de l'Intérieur, qui est le fer de lance et qui coordonne le nouveau programme du Président Martelly « les besoins de chaque communauté sont différents, nous allons visiter dix villes pilotes [une par département] pour connaître leurs besoins particuliers à travers nos Cafés dialogues [...] De cette façon, nous pourrons nous assurer de répondre aux besoins de chaque communauté dans un cadre intégré et gérable. »

Les Café dialogues, sont un aspect clé de l'approche participative du KPP, qui cherche à rapprocher le citoyen de la prise de décision. Une fois que les besoins locaux sont évalués, ainsi que la réalisation d’une vaste recherche sur le terrain reposant sur l'actif communautaire, un plan détaillé sera élaboré pour chacune des dix communautés pilotes, exposant les sous-programmes prioritaires qui garantiront l'accès aux services sociaux de base et à la sécurité des citoyens.

Pierre Michel Lafontant, le Délégué du Président Martelly, dans son allocution d’ouverture a déclaré que le Président Martelly avait donné le plein appui de son administration au KPP, considéré comme la pierre angulaire de l'agenda de la décentralisation nationale du gouvernement. « le « Katye Pam Poze » va permettre de construire en Haïti des communautés plus sûres et plus prospères, tout en consolidant la gouvernance démocratique [...] L’objectif du Président, depuis le début de sa décision de briguer la présidence, était que les citoyens haïtiens soient plus directement impliqués dans la planification, la mise en œuvre, et la gestion des programmes et initiatives qui ont un impact sur leurs communautés [...] Avec le lancement du KPP, les Haïtiens ont maintenant une voix, et une responsabilité, au sein et aux côtés du gouvernement central. »



Lors de l’inauguration du ce premier Café dialogue communautaire, plus de 100 personnes, représentant une base diversifiée de résidents de Jacmel, dont le Maire, Ronald Andris, ont démontré leur appui à ce programme, initiant le modèle pilote qui informera les KPP locaux à travers le pays. Les participants ont été invités à identifier les problèmes les plus pressants auxquels sont confrontés leur communauté. La sécurité était la préoccupation dominante, suivie par d'autres sujets allant de l'assainissement de l'eau à l'éducation. Presque tout le monde a convenu que le département du Sud-Est, au sein duquel Jacmel se trouve, nécessite l’établissement d’un plan de santé globale.

« La participation enthousiaste de tout le monde ici aujourd'hui, valide pleinement notre approche de décentralisation [...] » a déclaré Mayard-Paul « Il y avait beaucoup d'énergie et d'attente pour avoir une voix à la table de prise de décisions, et les participants ont pris leurs rôles très au sérieux en travaillant ensemble pour déterminer les besoins prioritaires de Jacmel [...] La participation des citoyens est essentielle pour le succès du KPP » a affirmé le Ministre qui a expliqué aux participants, que dans le contexte de la décentralisation, les collectivités d'Haïti sont détenues par les citoyens « Ce sont vos communautés [...] et je vous félicite pour votre volonté de vouloir faire partie du changement, en partenariat avec le gouvernement. »

Précisant que l'éventail des actions au sein du KPP, comprend : le renforcement des efforts d'atténuation des risques naturels majeurs ; l'amélioration de la prestation des services de santé, de logement et d'éducation ; la récupération des espaces publics ; le développement des initiatives citoyennes locales et la création d'opportunités d'emplois en tandem avec le secteur privé. « En fin de compte, notre objectif est d'améliorer la qualité de vie du peuple haïtien en promouvant la prospérité et la Paix dans les collectivités où ils vivent [...] Renforcer la capacité des citoyens à gérer et à maintenir les programmes du KPP, l'infrastructure au niveau local, le développement de la culture et du sport sont très important pour notre administration. Il s'agit d'un ambitieux programme de décentralisation. »

Au sens large, la décentralisation est le processus par lequel le pouvoir et les autres ressources sont transférées du gouvernement central à des niveaux gouvernementaux inférieurs, tels que les régions, départements, communes et sections communales. Cela permet aux entités locales de fournir des services à leurs communautés et de mener des tâches de l'administration locale. Selon Mayard-Paul « les défenseurs de cette approche, estiment que la décentralisation est l'un des moyens les plus efficaces pour faire en sorte que les gouvernements locaux soient tenus responsables envers les citoyens qu'ils représentent »

Le Ministre de l’intérieur a tenu à souligner que, bien que « Katye Pam Poze » s’inspire sur des expériences réussies dans d'autres parties du monde, y compris l'Asie, les Amériques, en Afrique, en Europe et aux Etats-Unis, il est spécifique à Haït. Le KPP introduit une approche communautaire nouvelle et innovante haïtienne, qui tient compte de nos conditions et de notre réalité afin de stimuler le développement durable et la création d'emplois au niveau local »

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-5170-haiti-politique-programme-de-decentralisation-base-sur-la-participation-communautaire.html

HL/ S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


neptune
Posté le 21/03/2012 09:43:21
Ce plan est peut être un début de prise de conscience citoyenne, ce groupe peut entrer en action pour faire connaitre aux citoyens leurs droits et leurs devoirs et quoi attendre des élus. Les mairies non jamais pris leurs responsabilités [hors sujet] ces cafés dialogue sont l'endroit idéal pour le citoyen de faire une étude sur le fonctionnement de l'état, faire valoir ses droit. Le KPP est une bonne intiative si on met la partisanerie de coté, il y a toujours place pour la vertu, avant on avait aucun repère avec les gouvernements passés [hors sujet] le KPP est un signe que l'état veut se rapprocher des besoins du peuple et de faire son intégration comme citoyen ayant des droits et des attentes a l'endroit de ses dirigeants, de ses représentants. Les parlementeurs s'en foutent des besoins primaires.
Africa
Posté le 20/03/2012 16:38:48
@Rtcma -- Quand tu dis il faut donner un sens politique de tout cela. Le peuple Haitien a besoin de travail (jobs), de santé, d'eau potable, de routes. On a fait assez de politique, la politique n'envoie pas au marché.
henryjeanbaptiste
Posté le 20/03/2012 16:28:57
A tous les points de vues cette démarche est correcte, pour une démocratie dite participative c'est vraiment une innovation.
Johane
Posté le 20/03/2012 15:33:49
@Ali -- Vous avez tout à fait raison, si ces parlementaires voulaient aider ce gouvernement on serait très loin mais hélas... Dieu seul le sait.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n