iciHaïti - Covid-19 : La RD envoie 1,200 militaires et de l’équipements en renfort à la frontière

iciHaïti - Covid-19 : Remise de matériels et d’équipemements médicaux à l’hôpital St-Luc

iciHaïti - MUPANAH : Décès de Muguel Thélusma

iciHaïti - FAd’H : Cogestion d’une vingtaine de fermes agricoles

iciHaïti - Football : Varieno Saint Fleur nouveau Président temporaire de la FHF


+ de nouvelles


Haïti - FLASH : Le nombre de nouveaux cas, double en 24 heures

Haïti - FLASH : Séisme de 4,7 dans le Nord

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Covid-19 : Bulletin quotidien 30 mai 2020

Haïti - COVID-19 : L’OACI va rendre public son protocole sanitaire pour le transport aérien des passagers


+ de nouvelles



Haïti - Sécurité : Virage à 180 degrés de la position du Ministre de la justice sur les ex FAd'H
24/03/2012 10:22:28

Haïti - Sécurité : Virage à 180 degrés de la position du Ministre de la justice sur les ex FAd'H
Mardi, Me Michel Pierre Brunache le Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique dans une lettre adressée à Mario Andrésol, le Directeur Général de la Police Nationale d’Haïti (PNH) il demandait de « prendre toutes les mesures appropriées afin de mettre fin à ces agissements qui violent la Constitution et les lois de la république [...] La circulation d’hommes en uniforme et parfois armés n’appartenant ni à la Minustah ni à la PNH est absolument inacceptable. La police se doit d’agir avec la dernière rigueur en vue de mettre fin à cette situation illégale qui trouble l’ordre public. »

Vendredi, le Ministre dans une déclaration, fait un virage à 180 degrés et prône maintenant la dialogue, convaincu qu’il ne sera pas nécessaire d’utiliser la force....

« La police est là pour rétablir l'ordre, la police est là pour faire respecter la loi donc nous sommes dans une situation où la loi est violée [...] la police doit donc de se préparer, mais je dois vous dire, que le dialogue reste la priorité, ce sont des haïtiens qui sont à la recherche d'emplois, donc le dialogue reste et demeure la priorité [...]

Depuis plusieurs semaines, il y a une Commission qui garde le contact avec ces hommes en treillis et parfois armés. Cette Commission est composée du Secrétaire d'État à la Défense, du Secrétaire d'État à la sécurité publique et d'un conseiller de la Primature [...] le dialogue reste et demeure la priorité mais, en même temps l'État doit de se préparer pour rétablir l'ordre, parce que nous voulons mettre sur pied un État de droit et cela ne passe pas par le désordre [...]

[...]je suis persuadé que nous n'aurons pas à utiliser la force, d'ailleurs ce matin la Ministre de l'Intérieur va se rendre au Cap Haïtien pour poursuivre le dialogue qui demeure pour l'instant la priorité [...]

[...] s'il s’avère qu'il y a des hommes qui circulent dans les rues en uniforme avec des armes, la police a pour devoir de les interpeler [...] Pour les jeunes de 20 à 40 ans c'est certain qu'ils ne peuvent pas être des anciens militaires, ce sont des jeunes à la recherche d'emplois donc, l'État pourra prendre leur cas en considération comme tout les autres jeunes du pays dans la mesure des possibilités [...] Parmi ceux qui ont plus de 40 il y a des anciens militaires, ils ont parfois des revendications qui sont justes, tel que leurs pensions, leurs indemnités et c'est une autre considération, comme je vous l'ai dit tantôt, le dialogue demeure notre priorité, nous allons faire la décantation entre c'est deux groupes [...]

[...] il n'y a pas l'ultimatum la police doit se préparer en conséquence mais il y a pas d'ultimatum... »


Toutefois, cette ouverture au dialogue ne semble pas avoir été entendu du côté des anciens militaires puisque Me Thiery Mayard-Paul, le Ministre de l’Intérieur et des collectivités territoriales, à la tête d’une délégation qui s’est rendu vendredi au Cap-Haïtien, dans le but de rencontrer les individus qui se réclament des ex FAd’H et qui occupent présentement des locaux du Ministère de l’agriculture, est retourné à la Capitale, sans avoir pu mener à bien sa Mission, les ex-militaires ayant refusé de rencontrer le Ministre, se limitant à maintenir leurs position à savoir, la remobilisation des FAd’H et le paiement de 18 ans d’arriérés de pension...

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-5232-haiti-securite-vers-une-solution-pacifique-ou-un-affrontement.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Youpiha
Posté le 24/03/2012 18:14:14
Haiti est en crise, depuis,le seisme 12 janvier 2010. Nous avons une crise de logement, infrastucture. Avec quoi, on va payer cette armée? Oui, dans les cinq prochaines années, pour une nouvelle armée professionnelle. On ne doit pas demander de la charité à l'internationale.
Kool Groove
Posté le 24/03/2012 13:31:51
Confusion totale... La main droite n'a aucune idée des agissements de la main gauche, and it's amateur hour. Messieurs, on ne gouverne pas en improvisant, il y va du bien-être de tout un pays.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n