iciHaïti - Football : Varieno Saint Fleur nouveau Président temporaire de la FHF

iciHaïti - Jacmel : 133 prisonniers ont des symptômes similaires au Covid-19

iciHaïti - Saint-Marc : La foudre détruit plusieurs véhicules et chaloupes

iciHaïti - AVIS : 120 bourses de formation en réseaux communautaires internet, inscriptions ouvertes

iciHaïti - Petit-Goâve : La DGI déterminée à reprendre les terrains de l’État spoliés par le Maire Limongy


+ de nouvelles


Haïti - URGENT : Forum internet sur le Covid-19 en Haïti et les dangers des déportations US (sur réservation)

Haïti - FLASH : Nouveau vol de retour vers les USA

Haïti - Canada : Vers la régularisation du statut des demandeurs d'asile haïtiens qui travaillent dans les centres de soins pour aînés

Haïti - FLASH : Plus de 1,000 cas dans le département de l’Ouest

Haïti - Actualité : Zapping...


+ de nouvelles



Haïti - Sécurité : Une centaine d’hommes en treillis et armés devant le Parlement
18/04/2012 11:02:46

Haïti - Sécurité : Une centaine d’hommes en treillis et armés devant le Parlement
Arrivée à bord de 3 pickups et d’un autobus [aux plaques d’immatriculations masquées], une centaine d’hommes environ, en treillis et armés, se disant ex-militaires, ont tenté de pénétré dans le périmètre du Palais législatif alors que les députés étaient en séance sur la formation de la Commission chargée d’analyser les documents du Premier Ministre désigné, Laurent Lamothe. Les agents de sécurité du Parlement ont interdit à ces individus [sans incident] l'accès à l'enceinte du Palais.

Ces hommes disait vouloir s’entretenir avec les élus de leurs droits et d’une offensive que le pouvoir s’apprêterait à lancer contre les soldats qui occupent d’anciennes bases militaires.

Devant cette situation inédite, Levaillant Louis Jeune, le Président de la Chambre des députés qui a refusé de recevoir ces hommes armés a déclaré « Nous ne pouvons pas continuer de travailler dans ces conditions [...] c’est grave qu’un parlement en fonctionnement soit assiégé par des bandits armés » avant de suspendre la séance pour une durée de 24 heures en signe de protestation. Peu avant cette décision, le Député Arnel Bélizaire, [ancien membre des FAd’H], qui avait le soutien de plusieurs de ses collègues, avait tenter, sans succès, de convaincre le bureau d’accepter de recevoir une délégation de ces hommes en treillis...

Oblasse Larose [Commandant ?] à la tête de ces hommes a déclaré «... notre présence ici, devant le Parlement c’est pour dire à ceux qui sont chargés de gérer les lois dans le pays, qu'ils demandent au Ministre de la Justice, Me Michel Pierre Brunache de fermer la vanne de sang qu’il a dit qu'il allait ouvrir... Comment imaginer un Ministre de la Justice, qui dans une déclaration dit qu'il va chercher des policiers dans les unités spéciales de la police, pour les envoyer attaquer les militaires qui sont dans les bases, qui sont cantonnés paisiblement, qui font des revendications qui sont justes? [...] la Constitution d'Haïti, reconnait l'armée, et un article dit qu’en aucun cas on a le droit de révoquer un militaire [...] Comment le Ministre peut-il piétiner la Constitution comme ça? [...]

Nous sommes pour la Paix, le but de nos revendications c'est pour que le Ministre débarrasse le pays [des forces étrangères] [...] le peuple sait le tord que la Minustah fait dans le pays [...] c'est le peuple haïtien qui a demandé l'armée, il est fatigué de la Minustah [...] »


Lorsque la Police National d’Haïti est arrivée sur les lieux, les hommes armés s'étaient déjà retirés sans causer d’autres incidents.

Garry Conille hausse le ton
https://www.haitilibre.com/article-5435-haiti-securite-garry-conille-hausse-le-ton.html

Le Président condamne la présence des hommes en treillis devant le Parlement
https://www.haitilibre.com/article-5436-haiti-securite-le-president-condamne-la-presence-des-hommes-en-treillis-devant-le-parlement.html

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-5414-haiti-securite-le-ministre-de-la-justice-qualifie-d-anomalie-la-presence-d-hommes-armee.html

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


maude
Posté le 21/04/2012 12:21:32
Si la constitution reconnaît l'armée, pourquoi est-ce-que on ne réinstaure pas l'armée en Haïti. Les gens se plaignent que l'armé faisait du tort, d'après ce que j'entend la Minusta ne fait pas mieux, au moins s'il y avait l'armée, on serait sûr que ca ferait des familles Haïtienne de moins dans la pauvreté, encore là , si on leur donne une bonne formation avec un bon suivi, si on explique via radio au peuple son droit disant qu'il peut porter plainte en toute sécurité et confidentialité et alors. Les anciens militaires ne sont pas violents, ils ont le droit de réclamer ce qu'ils pensent être juste pour eux.
Mike
Posté le 19/04/2012 07:53:07
Quelle est la face cacheé de ce mouvement ? Où sont ils puisés les ressources matérielles de fonctionnement ? Je crois qu'il faut être prudent afin d'éviter le même scénario qu'en 2003 et début de 2004 .
Cleus
Posté le 18/04/2012 18:41:56
@Neptune -- Bien dit , très bien dit
Périclès
Posté le 18/04/2012 15:53:31
Je ne comprends pas qu'on a pu accepter une telle situation qui dure depuis aussi longtemps. Dans n'importe quel pays organisé cela est impossible. Pourquoi devons nous toujours donner des bâtons pour nous faire battre? Nous voulons que les touristes viennent chez nous, le feront-ils si un tel climat persiste? J'ai honte, ou sont les dirigeants de ce pays? Pourquoi laissent ils pourrir la situation? Fatigué de voir des choses pareilles. Quand est ce que nous deviendront adultes et responsables de nous mêmes? Je pleure.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2020
Haitilibre.com -n