iciHaïti - Jérémie : Réouvertures des écoles

iciHaïti - Sécurité : RSF extrêmement préoccupée par les attaques de journalistes au pays

iciHaïti - Culture : Haïti lauréat du fonds d’aide à la production «Des mots à la scène»

iciHaïti - PNH : Premier bilan partiel 1 mort et 4 policiers blessés (officiel)

iciHaïti - Décès : Démenti de l’Hôpital de l’Université d’État d’Haïti


+ de nouvelles


Haïti - Sport : Le boxeur américano-haïtien Patrick Day dans le coma

Haïti - FLASH : Très imposante manifestation carnavalesque antigouvernementale

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - AVIS : 30 Bourses d’études pour le Vietnam, inscriptions ouvertes

Haïti - Économie : L’Association des industries d’Haïti en mission à Taïwan


+ de nouvelles



Haïti - Agriculture : Le Gouvernement fixe le prix des engrais
26/06/2012 09:38:51

Haïti - Agriculture : Le Gouvernement fixe le prix des engrais
Ce lundi, le gouvernement haïtien et un groupe d'importateur d'engrais locaux, ont signé un protocole d’entente pour fixer le prix de l’engrais. Ainsi, le sac d’engrais pour les agriculteurs, ne devra pas dépasser 900 gourdes et le sulfate 550 gourdes. Pour arriver à ces prix, c’est environ 260 millions de gourdes, en subvention, que le Gouvernement va sortir des caisses de l’État...

Thomas Jacques, le Ministre de l'Agriculture des Ressources Naturelles et du Développement Rural a expliqué « [...] le Gouvernement avait décidé de faire un gros effort pour la relance de la production agricole, et il a fait sa contribution afin que le prix de l'engrais, qui était dans les 1500-1600 gourdes, dépendant des l'endroits, soit à partir de la signature de ce protocole d'entente, de 900 gourdes au maximum. Cela veut dire qu'à partir d'aujourd'hui, sur tout le territoire de la République d'Haïti, Pont Sondé, Croix-des-Bouquets, dans le Sud, Jérémie... quelque soit l'endroit, le prix de l'engrais ne dépassera pas 900 gourdes. A l’exception du prix du sulfate qui ne pourra pas dépasser 550 gourdes.

C’est une grosse décision que l'État a prise pour permettre de soulager les agriculteurs. Aujourd'hui, suite à ce premier accord que j'ai fait avec les importateurs locaux, le Ministère va aller dans toutes les zones de productions pour diffuser et faire connaître cette information [...]

Des agents vont être identifiés : des associations ou des commerçants crédibles, qui acceptent de prendre l'engagement de vendre l'engrais au prix fixé par l’État [...] nous allons, en collaboration avec la Ministre délégué auprès du Premier Ministre chargé de la promotion de la paysannerie [Marie Mimose Félix], envoyer des agents, qui vont aller dans toutes les zones de production, dans tous les marchés afin de s'assurer que les décisions que je viens de prendre, soient respectées. Nous allons prendre toutes les mesures légales contre toutes les personnes qui ne respecteraient pas ces prix [...] »


Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-5733-haiti-agriculture-le-president-inaugure-d-importants-ouvrages-agricoles-dans-l-artibonite.html
https://www.haitilibre.com/article-5475-haiti-agriculture-mesures-pour-encourager-le-secteur-agricole.html

TB/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Edris Toussaint
Posté le 13/09/2013 14:36:25
Je pense que l'avenir d’Haïti dépend de l'agriculture. Le gouvernement a compris. Cependant, si une personne possède 30 carreaux de terre cultivable, en quoi que le gouvernement peut l'aider à les cultiver ? Quelle organisation il faut contacter?
soso
Posté le 28/06/2012 14:18:34
Je dis un grand Bravo pour le gouvernement Haitien pour cette belle initiative pour fixer le prix de l'engrais et de donner une subvention. Je voudrais conseiller le gouvernement d'investir dans la promotion d'une agriculture naturelle, cela veut dire au lieu de continuer d'investir dans l'importation d'engrais chimique qui a des effets secondaires sur la santé, d'investir plutôt dans la formation des techniciens, agronomes, les planteurs et les jeunes sur la préparation d'engrais naturel (compost). L'agriculture va être très naturelle.
Haitiinfirst
Posté le 26/06/2012 17:14:13
Il faudrait faire la même chose pour les produits de première nécéssite. Il faut quand même faire payer les impôts et des taxes à ces importateurs. J'éspère que ce ne sont pas toujours les mêmes qui vont s'enrichir.
sagesse
Posté le 26/06/2012 13:23:19
C'est quand aussi la fixation du prix des riz sur le marche Haitien quand tout le monde sait que un sac coûte après toutes taxes 9.50 USD et se vend 21 USD. Comme ça on aidera aussi la Première Dame avec son programme « aba grangou » si on veut dire aba grangou il faut aller dans ce point aussi.
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n