Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Jeux de la Caraïbes 2022 : Mauvais départ pour Haïti (résultats partiels)

iciHaïti - Insécurité : 4 employés de MSC Groupe tués par balles

iciHaïti - Concacaf 2022 : 4ème Édition du Championnat féminin U-15, nos championnes se préparent

iciHaïti - SWAT : Importante saisie de matériels à Tabarre, bandits en fuite (Vidéo)

iciHaïti - Cap-Haïtien : La ville honore le Dr. Yvens Laborde de la Diaspora pour ses engagements


+ de nouvelles


Haïti - Baccalauréat : Visite d’un centre d’examen inclusif recevant des candidats handicapée

Haïti - FLASH : Saisie de plusieurs dizaines de milliers de munitions au wharf de Port-de-Paix (Vidéo)

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #834

Haïti - Justice : Révélations de l’ancien policier Junior Claude alias «Zakè» auditionné à la DCPJ (Vidéo)


+ de nouvelles



Haïti - Élections : Dans la rue ou en réunion avec le CEP ?
15/07/2010 06:32:08

Haïti - Élections : Dans la rue ou en réunion avec le CEP ?
Si l’on écoute certains responsables de l’opposition il devrait y avoir «beaucoup d’absents» à cette seconde tentative de tenir la première réunion du Conseil Électoral Provisoire (CEP). Gaillot Dorsinvil a invité au dialogue ce jeudi les responsables des partis, groupements et regroupements de partis politiques ainsi que des membres de la société civile et du gouvernement à une rencontre à Port-au-Prince autour du processus électoral.

Cette rencontre initialement programmée le 12 juillet dernier avait été reportée ce 15 juillet par le CEP, dont les représentants affirmaient avoir pris note des différentes interventions dans le presse de plusieurs dirigeants de partis politiques qui protestaient contre le fait que cette réunion invitait en même temps les candidats et les partis politiques et que plusieurs responsables politiques avaient annoncé leur intention de bouder cette réunion. Nul ne sait par contre, les changements apportés à la réunion d’aujourd’hui (s'il y en a) qui seraient en mesure d'amener une partie des contestataires autour de la table.

René Civil, un responsable de Fanmi Lavalas, affirme que les acteurs politiques seront dans les rues en vue de réclamer le départ des membres du CEP et du gouvernement [en fait la manifestation prévue ce jeudi par Fanmi Lavalas sera avant tout l’occasion pour les partisans et sympathisants de réaffirmer leur attachement au leader de l'organisation, l'ancien président Jean Bertrand Aristide qui vit en exil forcé en Afrique du Sud depuis son départ précipité de la présidence le 29 février 2004 et qui fêtera ce 15 juillet son 57ème anniversaire de naissance]. Toutefois cette manifestation bénéficierait du soutien du Réseau d’Organisations Nationales Multiplicateur de Fanmi Lavalas (RONFL) et de nombreux autres secteurs politiques.

Romestil Pierre Mélisca, coordonnateur de ce réseau, dénonce « les manœuvres du chef de l’Etat pour empêcher l’acien président Jean Bertrand Artistide de rentrer dans son pays. Il invite la population à participer en grand nombre à la manifestation de ce jeudi.

Ansyto Félix, porte-parole de la commission de mobilisation de Fanmi Lavalas, appelle les partisans de la Paix et du progrès à gagner les rues ce jeudi pour exiger le retour de l’ancien chef d'Etat.

René Civil réaffirme de son côté qu’aucune élection libre, crédible, honnête et démocratique n’est possible avec le CEP dans sa composition actuelle. D'autres membres de l'organisation ont banalisé les démarches du CEP qui se sont multipliées auprès de ce qu'ils nomment « des groupuscules » pour remplir la salle de réunion louée par le CEP au Karibe Convention Center à Pétion-ville.

Après Evans Paul de la Plateforme Alternative, c’est au tour de Serge Jean Louis de la plateforme Libération, d'annoncer qu’il ne se rendra pas à cette réunion, rappelant que cette rencontre se fera sans la présence des plateformes Alternative, Libération et UCCAD entre autres.

Himmler Rébu, le secrétaire général du PLAPH déclare que les dirigeants de la plateforme ne répondront pas à l'appel du CEP.

Nous saurons dans quelques heures ceux qui seront autour de la table et ceux qui seront dans la rue, à moins que pour une seconde fois la première réunion du CEP soit de nouveau reportée ce qui ne serait pas sans conséquence pour le processus démocratique et électorale.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-600-haiti-elections-le-cep-annule-sa-premiere-reunion.html
https://www.haitilibre.com/article-589-haiti-cep-ils-ne-seront-pas-a-la-reunion-du-12-juillet.html
https://www.haitilibre.com/article-579-haiti-politique-fanmi-lavalas-appelle-a-manifester.html

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2022
Haitilibre.com -n