iciHaïti - Tennis : Naomi Osaka abandonne sa nationalité américaine

iciHaïti - Jérémie : Réouvertures des écoles

iciHaïti - Sécurité : RSF extrêmement préoccupée par les attaques de journalistes au pays

iciHaïti - Culture : Haïti lauréat du fonds d’aide à la production «Des mots à la scène»

iciHaïti - PNH : Premier bilan partiel 1 mort et 4 policiers blessés (officiel)


+ de nouvelles


Haïti - Économie : L’inflation poursuit inexorablement sa hausse

Haïti - Sport : Le boxeur américano-haïtien Patrick Day dans le coma

Haïti - FLASH : Très imposante manifestation carnavalesque antigouvernementale

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - AVIS : 30 Bourses d’études pour le Vietnam, inscriptions ouvertes


+ de nouvelles



Haïti - Social : Le STAIA réclame l’augmentation du salaire des enseignants universitaires
19/08/2012 12:35:46

Haïti - Social : Le STAIA réclame l’augmentation du salaire des enseignants universitaires
Le « Sendika travayè Anseyan Inivèsite Ayiti » (STAIA), de l’Université d’État d’Haïti (UEH), déplore que que l’Université d'État, ne dispose pas d'un budget de fonctionnement suffisant, alors que ses besoins ne cessent d'augmenter. Le Syndicat estime que l’UEH n’a pas les moyens de conserver ses professeurs et les membres de son personnel qualifié, en raison de salaires trop bas et de l’absence d’avantages sociaux (logement et santé...)

Un professeur à plein temps gagne environ 40,000 gourdes par mois [3 cours au minimum par session]. Un professeur nommé 4,650.00 gourdes [pour un cours] et un contractuel 27,000 gourdes par session.

Le Syndicat demande donc au Parlement, d’augmenter le budget de l’UEH [actuellement de 904 millions gourdes pour l’exercice 2012-2013] afin de répondre à l’amélioration des conditions salariales des professeurs et des membres du personnel, affirmant « Il est impossible pour un professionnel universitaire de vivre avec ce salaire misérable... »

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


claude
Posté le 20/08/2012 15:21:34
Si tel reste toujours le cas, l'UEH n'aura jamais de tête se consacrant à la recherche et à la production du savoir. Avec 40,000 gourdes, un professeur ne peut même pas s'acheter quelques livres, voire voyager. Or, quelle université progresse en se fermant sur elle-même, en ne multipliant que les relations administratives avec ses partenaires (mandyansite)? Il est gênant que le rapport de l'UEH avec le reste du monde ne soit pas vraiment un rapport d'échange et que, quand un partenaire nous propose de nous envoyer tel spécialiste, nous ne puissions pas lui offrir un autre de chez nous. Pourtant, les têtes sont là, et largement bien faites, mais les politiques de ce pays, n'offrent pas de moyen pour que ces têtes se tiennent bien sur les épaules. [hors sujet]
Maksim Grakis
Posté le 19/08/2012 12:59:06
C'est de ces questions que devraient s'occuper messieurs nos députés et sénateurs au lieu de continuellement faire de la politicallerie, gaspillant ainsi les ressources de l'État. Le Parlement doit considérer d'urgence la question de "changement" des conditions de vie de tous, à commencer par les professionnels de l'éducation dans l'ensemble (universitaire, secondaire, et primaire)
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2019
Haitilibre.com -n