Cliquez pour télécharger l'Avant-projet de Constitution





iciHaïti - UNESCO : Vers l'inscription du Rara sur la «liste du Patrimoine Culturel Immatériel nécessitant une sauvegarde urgente»

iciHaïti - Jérémie : Lancement de la table de concertation contre les violences de genre

iciHaïti - PNH : Échange de tirs, 3 arrestations, 1 blessé

iciHaïti - Concours : 46ème Édition du Prix littéraire Henri Deschamps est lancé

iciHaïti - Croix-des-Bouquets : Libération d’un otage des mains de ses ravisseurs


+ de nouvelles


Haïti - Enseignement supérieur : Barbancourt s’engage à soutenir le programme HELP de bourses universitaires

Haïti - Santé : L'USAID forme 2,500 agents de santé

Haïti - Insécurité : L'Église victime de kidnapping

Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #387


+ de nouvelles



Haïti - Santé : Forte augmentation des naissances et des problèmes
17/07/2010 09:44:10

Haïti - Santé : Forte augmentation des naissances et des problèmes
Le Centre de santé de la Croix des Bouquets, qui fournit des services gratuits au public, a vu le nombre des accouchements pratiqués dans son établissement passer de 60 et 70 naissances par mois avant le tremblement de terre, à plus de 150 par mois aujourd’hui. Selon selon Dana Van Alphen de l'Organisation mondiale de la santé en Haïti, cette situation est générale, les médecins et les infirmières dans la capitale font également état d'une hausse des grossesses depuis le séisme,

« Nous avons constaté une forte augmentation du taux de grossesse depuis le tremblement de terre, une des causes, c'est la promiscuité dans les camps de réfugiés dans laquelle vivent ces femmes » a déclaré Francenette Defonce, une infirmière sage-femme à Croix des Bouquets.

Le Dr. Laure Adrien, obstétricien et gynécologue qui supervise le centre de santé et directeur exécutif de la Société haïtienne d'obstétrique et de gynécologie s’inquiète pour sa part de l’augmentation des grossesses difficiles « Nous avons plus de grossesses compliquées, nous avons un pourcentage plus élevé d'hypertension, nous avons beaucoup d'hémorragie post-partum [...] la situation sanitaire dans les camps et la vie dans les tentes est une des causes de ces infections ».

« Beaucoup de femmes vivant dans les camps viennent à la clinique pour des grossesses non désirées, avec parfois des complications post-avortement » a déclaré le Dr. Adrien, ce qui n'était pas courant avant le séisme « ces femmes utilisent des médicaments qui provoquent des avortements et viennent se faire soigner pour des infections post-avortement, souvent accompagnés d'hémorragies importantes »

Van Alphen de l'OMS estime à 7.000 femmes le nombre de femmes enceintes post-séisme qui accouchent chaque mois en Haïti. Aujourd'hui il y aurait 63.000 femmes enceintes post-séisme.

Pour les cliniques, comme celle de Croix des Bouquets, à proximité de grand camps de sinistrés, cela signifie que chaque membre du personnel est essentiel. Haïti connaît une pénurie chronique de médecins et d'infirmières depuis de nombreuses années, mais le Dr. Laure Adrien précise que la situation post-séisme a provoqué une concurrence pour les travailleurs de la santé. Au-delà de l'appât du déménagement à l'étranger pour de meilleurs salaires, « notre plus gros problème c’est de pouvoir conserver notre personnel parce que beaucoup d’ONG et d’organisations internationales disposent de gros budgets pour payer leurs personnels, ils paient beaucoup plus que nous sommes capables de payer à l'heure actuelle [...] des employés sont tentés de travailler pour ces ONG et organisations car ils peuvent faire beaucoup plus d'argent ».

Heureusement, l’argent n’est pas la seule motivation de ces personnels de la santé comme cette infirmière qui déclare ne pas pas été tenté de quitter son emploi parce qu'elle aime les femmes avec qui elle travaille « C'est beau quand vous aidez quelqu'un à donner la vie, c'est très gratifiant ».

Chaque enfant qui naît est un espoir pour Haïti, mais si naître en Haïti aujourd’hui est parfois une joie dans un drame pour de nombreuses autres femmes c'est un drame dans un drame.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-485-haiti-social-une-demographie-inquietante.html

S/ HaïtiLibre


Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n