Cliquez pour télécharger le projet officiel de la nouvelle Constitution (septembre 2021)





iciHaïti - Social : Pascale Belony élue Miss Haïti 2021

iciHaïti - PNH : Jean Gardy Muscadin nouveau Chef de Cabinet du DG Frantz Elbé

iciHaïti - Social : La capitale paralysée par la grève et les manifestations

iciHaïti - Justice : Revue «La Magistrature» appel a contribution

iciHaïti - Religion : Le Cardinal Chibly Langlois ouvre le Synode (2021- 2023)


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #585

Haïti - FLASH : Des experts de l'ONU condamnent les expulsions d’haïtiens par Washington

Haïti - RD : Le Gouvernement dominicain qualifie de processus de «somalisation» la situation en Haïti

Haïti - FLASH : Privé de carburants par les gangs, le pays aux portes de l’enfer


+ de nouvelles



Haïti - Sécurité : «L’armée est un héritage complexe» (dixit Joazile - discours)
11/09/2012 10:03:24

Haïti - Sécurité : «L’armée est un héritage complexe» (dixit Joazile - discours)
Suite à l’Arrêté Présidentiel en date du 16 aout 2012, Jean Rodolphe Joazile, le Ministre de la Défense, a procédé lundi à l’installation des trois membres du Conseil de Direction, devant administrer le Bureau de Gestion des Militaires Démobilisés, il s’agit de M. Coulange Justafort, Coordonnateur Général ; M. Jacques Denis, Coordonnateur Général Adjoint et Mme Marie Clairol P. Alexandre Coordonnatrice Adjointe, chargé des questions administratives et financières.

Le Ministre Joazile a prononcé un discours en la circonstance.

« Chers collègues,
Mesdames, Messieurs,

Ce coin de terre, dont nous sommes tous fiers quotidiennement a été conquise au prix de longues luttes et de grands sacrifices consentis par les pères fondateurs de la Patrie commune, Haïti. Et sans les pas, de ces va-nu-pieds que nous sommes, soldats d’hier, d’aujourd’hui, de demain, de tous les temps et de toute notre existence, nous n’aurions pas pu écrire cette illustre, incomparable et ineffaçable épopée de Vertières.

Malheureusement, les crises socio-politiques, économiques et même religieuses dues à l’incompréhension, à l’égoïsme et à l’inconscient collectif, qui ont dominé et dominent encore l’histoire de ce pays, ont, au fil des années mis en lambeau le tissus social et effacé les pas de nos légions victorieuses dans les monts sacrés de l’histoire.

Et nous, soldats que nous demeurons, nous avons marqué les jours glorieux et fatidiques de la Nation haïtienne. N’ayons aucun regret et aucune honte d’avoir été emporté par une vague de l’histoire qui nous a jeté sur les rives du désenchantement. Car la vie d’un soldat est faite de victoire et de défaite. Mais, c’est dans la défaite qu’un soldat s’arme de courage et de grandeur d’âme pour ne pas être vaincu une deuxième fois, puisqu’un soldat vaincu moralement est plus mourant qu’un soldat vaincu physiquement.

Tout ceci c’est pour dire a vous, militaires démobilisés, que tout n’est pas fini et que vous devriez continuer à vous battre, mais sur d’autres sentiers, car de manière irréversible les portes de l’histoire se ferment et se referment toujours sur une voie pour s’ouvrir et se rouvrir sur une autre.

Vous avez donné et sacrifié toute une partie de votre vie pour la Patrie commune et souvent dans des conditions difficiles, sans pour autant aller sur les fronts de la guerre contre un ennemi. Quoique l’on puisse dire de nous, nous avons mérité de la Patrie et nul ne peut nous enlever cette marque d’honneur. Mais aujourd’hui, les plus grands ennemis à combattre pour notre terre sacrée ne sont que l’extrême pauvreté, la dégradation de l’environnement, les manques de moyens pour protéger la population contre les catastrophes naturelles, et j’en passe...

Empruntons ensemble la nouvelle voie de l’histoire. La remobilisation annoncée par le Président de la République aura lieu. Elle aura lieu dans le strict respect de la Constitution, elle aura lieu dans l’ordre et la discipline. C’est un pas de plus dans cette direction que nous sommes en train de franchir ce matin, par l’installation de cette nouvelle Commission chargée de la Gestion du bureau des Militaires Démobilisés.

Frères d’armes,
Mesdames, Messieurs,

Le dossier des Militaires Démobilisés parait un dossier vieux puisqu’il ne date pas de l’arrivée de ce gouvernement, c’est plutôt un héritage assez complexe que le Président Michel Martelly et le Premier Ministre Laurent Lamothe tiennent à cœur et ont pris toutes les dispositions en vue d’une évacuation rapide et heureuse à la satisfaction de tous.

Veuillez dès maintenant vous mettre au travail, Madame, Messieurs les membres de la Commission pour terminer avec le processus de dédommagement des militaires démobilisés et en même temps faire des recommandations au Gouvernement pour la mise à la retraite de tous ceux militaires, employés civils, agents de la Police Rurale qui ont rempli les conditions de mise à la retraite telles que prévues par la Constitution et par la loi.

Je vous souhaite bon travail

Jean Rodolphe Joazile
Ministre de la Défense
10 Septembre 2012 »


Photo : Jacques DENIS, Marie Clairol P. ALEXANDRE, le Ministre JOAZILE, Coulange JUSTAFORT

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


Ferna
Posté le 21/09/2012 23:24:35
La remobilisation de l'Armée d'Haiti est incontournable. Le gouvernement Martelly-Lamothe doit faire coûte que coûte pour que cette promesse électorale ne puisse faire l'objet d'une utopie. Nous, Haitiens et Haitiennes, fils et filles de Jean-Jacques Dessalines le grand, Le Père Fondateur de la première République Nègre du Monde, unissons-nous a côté de notre premier mandataire de La Nation pour la concrétisation de ce rêve tant caressé. Nous avons une culture de l'armée car l'armée Indigène avait mis en déroute l'armée de Napoléon, pour l'obtention de l'Indépendance de notre chère Haïti. Ce fut une victoire victorieusement victorieuse!!!
Kenley
Posté le 11/09/2012 17:51:06
Le retour de l'armee ou non ce n'est pas l'affaire du Président et de son équipe c'est plutôt l'affaire de tout le monde. Le pays a besoin de l'armée pour faire face a ce grand vide crée par la disparition de l'armée. L'état actuelle de notre pays interpelle de plus en plus les citoyens a prendre en main ses responsabilités. L'insécurité est intolérable et ce qui est pire les bandits sont mieux préparés et organisés que notre force de police. Vive l'armée et vive Haiti.
mamer
Posté le 11/09/2012 11:06:15
Tout ça pour gommer son incapacité de dire, que nous ne pouvons mettre en place une armée comme promis lors de la campagne présidentielle. Les politiciens sont les plus grands menteurs du monde!
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n