Cliquez pour télécharger l'Avant-projet de Constitution





iciHaïti - Politique : La CARICOM profonde préoccupée

iciHaïti - Argentine : Alerte à la bombe à l'Ambassade d’Haïti

iciHaïti - Diaspora : Des copies de l'avant-projet de Constitution disponibles à l'Ambassade d’Haïti au Canada

iciHaïti - Montréal : Alexandre Kénol sélectionneur de l'équipe haïtienne de Futsal

iciHaïti - Politique : Nomination et Installation du Directeur des communications de la Primature


+ de nouvelles


Actualité : Zapping...

Haïti - Diaspora Covid-19 : Bulletin quotidien #344

Haïti - Bourses : Appel à candidatures, programme de mobilité doctorale Anténor Firmin

Haïti - Politique : Dates des principales consultations de l’avant-projet de nouvelle Constitution

Haïti - Kidnapping : Les deux dominicains et l’interprète haïtien relâchés


+ de nouvelles



Haïti - Justice : Sénatus va sévir contre la mendicité avec des enfants
23/09/2012 09:56:38

Haïti - Justice : Sénatus va sévir contre la mendicité avec des enfants
Après avoir déclaré jeudi, qu’il allait prendre des mesures pour interdire les mendiants devant ou a proximité des banques, Me Jean Renel Sénatus, le Commissaire du Gouvernement, a expliqué qu’il entendait également engager la lutte contre les personnes, qui utilisent des petits enfants pour mendier.

« [...] il y a une autre question, celle des personnes qui mendie avec des enfants [...] Haïti a signé plusieurs conventions sur la traite des personnes, Haïti a signé la Convention internationale des droits de l'enfant. Il est inconcevable dans notre société qu'il y ait des parents, qui acceptent de prêter leurs enfants aux mendiants et mendiantes [...] ce jeudi, j'ai vu vers 4 heures du matin, près de l'hôpital général, une dame qui dormait avec un petit bébé, qu'elle avait louée pour venir faire de l'argent [...] Je lui est posé moi-même la question, je ne l'ai pas arrêté, parce que je n'avais pas encore parlé publiquement, pour dire ce que j'allais faire, nous voulons que ces personnes sachent d’abord, ensuite nous appliquerons la loi. Le Commissaire du Gouvernement n'accepte pas ça, parce que la loi l’interdit

Maintenant que j'ai parlé, d'ici demain matin [vendredi] c'est le début de la répression. Nous allons ramasser ces personnes qui loue des enfants pour aller faire de la mendicité et les enfants, nous allons les prendre. Nous avons déjà parlé de la question avec le bien-être sociale, pour placer ces enfants dans des crèches.

Il n'y a pas de jeu là-dedans. Nous n'allons pas laisser faire, il faut que ces personnes sachent, que les enfants ont des droits et qu'il faut qu'ils respectent les droits des enfants, nous n'allons pas jouer avec [...] »


Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-6698-haiti-securite-renel-senatus-va-chasser-les-mendiants.html

S/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


phalai
Posté le 25/09/2012 05:12:53
Si on doit mettre en prison les mendiants, je pense qu'il faudrait commencer avec les grands mendiants internationaux qui dirigent le pays, la communauté internationale se plaint d'Haïti qui n'a qu'une politique, la mendicité.
tuppac
Posté le 24/09/2012 06:10:58
Je ne pense pas que ce sois une bonne idée de chasser les pauvres dans la capitale. Dans tous les pays il y a des mendiants même les pays les plus riches. Je pense que le commissaire doit commencer par interdire aux gens de rester à coté des banques faire des investigations sur le train de vie des gens qui travaille dans les banques parmi ces gens la il y des voleurs qui indiquent clairement aux criminels les personnes qui viennent faire de grosses transactions Ces gens doivent être condamné et jeter en prison
Nsyd
Posté le 23/09/2012 15:29:40
Plus de 80% de la population vit dans l'abjecte pauvreté. Ils n'ont pas de travail, ils n'ont pas acces au plus fondamentaux des besoins humains et il n'y a pas de programmes sociaux pour les aider à sortir de leur misère.Il est très facile de dire que ces gens sont paresseux et abandonnent les provinces afin de venir mendier à Port-au-Prince; et ignorer les vrais problèmes. La solution n'est pas de se débarrasser des pauvres parce qu'ils rendent ceux qui ont de l'argent mal à l'aise. Mais plutôt de cesser de gaspiller de l'argent sur les programmes inutiles et de proposer des solutions solides qui aideront tous; surtout les plus vulnérables de notre société. Je suis un fan de ce gouvernement, je crois qu'ils ont l'intérêt de la population à coeur, mais cette approche ne fonctionne pas et n'est rien de plus que la répression des pauvres. . Cette administration doit être très prudent. lorsque vous n'avez pas une bonne alternative, mais des règles et règlements qui n'attaquent pas vraiment les problèmes à la source, il ne vous reste dans les mains q'une population insatisfaite et voici l'arrivée des émeutes et des troubles. cette approche a été prise par d'autres avant, et ne les a emmené nulle part.
marie
Posté le 23/09/2012 11:47:19
Si leur besoins de base étaient comblé peut-être, qu'il n'aurait pas besoin de mendier. A t-on penser a leur donner à manger?
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2021
Haitilibre.com -n