iciHaïti - Cap-Haïtien : Réhabilitation de la route au Carrefour Aéroport International

iciHaïti - CONCACAF : Championnat féminin U-15

iciHaïti - USA : L’ADIH demande l’appui du CPT pour le renouvellement de la loi HOPE

iciHaïti - ONU : Le mandat du BINUH proroger d’un an à l’unanimité

iciHaïti - USA : Restrictions en matière de visas pour les dirigeants d’entreprises de voyage


+ de nouvelles


Haïti - Actualité : Zapping…

Haïti - Diaspora : 18ème édition du Festival Haïti en Folie

Haïti - Diplomatie : Message du Mexique pour les 95 ans des relations diplomatiques avec Haïti

Haïti - Prépa. U-20 Mondial 2025 : Les 3 onze de départ des 3 match amicaux remportés par nos Grenadiers

Haïti - Assassinat du Président Moïse : La Colombie voudrait rapatrier les 18 colombiens emprisonner en Haïti


+ de nouvelles



Haïti - Politique : Le Président Martelly est de retour
02/10/2012 09:20:36

Haïti - Politique : Le Président Martelly est de retour
Le Président Michel Martelly, accompagné de la Première Dame, Sophia Martelly, est revenu, ce lundi 1er Octobre, des États-Unis où il a défendu les intérêts d’Haïti à la 67e Assemblée Générale de l’Organisation des Nations Unies. Le Chef de l’État a été accueilli à l’Aéroport international Toussaint Louverture, par le Premier Ministre Laurent Lamothe, des membres du Gouvernement, des parlementaires et une foule immense.

Déterminé à améliorer les conditions de vie de la population, le Président Martelly a marché, de l’Aéroport international Toussaint Louverture au Palais National, sous la musique des Disc Jockeys et des bandes rara, au milieu de milliers de citoyens et citoyennes, qui lançaient des slogans pour exiger le respect du mandat de 5 ans du Chef de l'État.

Cette marche a été surtout l’occasion pour le Président Martelly de prouver à la population, qu’il reste et restera toujours proche d’elle, afin d’entendre ses revendications pour une meilleure prise en charge. Le Chef de l’État, a dit qu’il était conscient des difficultés que confronte le pays, et qu’il avait pris toutes les dispositions en vue de faire face aux exigences de l’heure et appelé la population au calme.

Au cours de cette marche, le Président de la République, a réitéré son engagement à maintenir un climat stable et propice pour faciliter l’investissement et la création d’emplois dans le pays.

Réagissant à cette marche populaire, l'ancien Sénateur Turneb Delpé, y voit une contre-manifestation pro-Martelly, en réponse à la mobilisation de Dimanche à Port-au-Prince. Il critique le Chef de l’État, qui par cette manifestation populaire, cherche à banaliser les revendications de la population et s’interroge sur l’origine des fonds qui ont servi a payer les bandes rara. De son côté, le Sénateur Jean-Baptiste Bien-aimé, minimise le succès populaire du Chef de l’État, en affirmant que de nombreux manifestants étaient en fait des employés de l’État.

Lire aussi :
https://www.haitilibre.com/article-6782-haiti-sociale-plusieurs-milliers-de-manifestants-a-port-au-prince.html

HL/ HaïtiLibre

Twitter Facebook Rss
Envoyer l'article à... Nouvelles du Jour...
Read in English


Réagissez à cet article
Pseudo :
Email :

Votre adresse email ne sera pas divulguée - Commentaire refusé si votre adresse email est fausse


0 caractères saisis. | 1500 caractères restants.
Avant de réagir lisez notre charte de modération


JR stare
Posté le 03/10/2012 11:33:07
Il n'y aura pas de renversement du Président Matelly, son mandat de 5 ans doit être respecter jusqu'au bout! Et vous les haïtiens honnête vous devez faites en sorte que le quinquennat du Président soit respecter, arrêtons les [modération] dans ce pays pour une fois. Prenons l'exemple de la France! le mandat d'un Président est toujours respecter, qu'il soit bon ou mauvais. Si on est conscient, il est en train de diriger un pays assez ravager par les catastrophes naturelles et les crises politiques, où tout est à refaire. Alors donnez lui la chance de pouvoir reconstruire le pays! Et vous les haïtiens honnête vous devez faire en sorte que son quinquennat soit respecter. Arrêter de manipuler les gens et de provoquer dans ce pays des soulèvements inutile qui ne font de nous enfoncer dans la tragédie, la misère, et nous mettre en marche arrière.
babylove
Posté le 02/10/2012 22:01:03
Un peu de bon sens messieurs et dames, on ne peut pas changer de Président comme on change d'habits, ce n'est pas sérieux. Je ne défends personne, mais je veux de la stabilité pour le pays, notre économie ne sera jamais en bonne santé tant qu'aura autant des crises politiques dans ce pays. Il faut créer des conditions pour faciliter la croissance, et les investissemements de capitaux étrangers. L'État haitien ne peut résoudre tous les problemes, d'ailleurs il est en faillite. Je suis d'accord avec les pressions qu'on donne aux dirigeants pour qu'ils puissent corriger les erreurs mais pas pour créer de l'instabilité dans le pays. Les problèmes de ce pays ne datent pas d'aujourd'hui, il faut de la patience et de la stabilité pour trouver des résultats dans le long terme. Cessons de voir les choses avec émotion. Soyons plus objectfs pour construire enfin l'État-Nation d'Haiti.
Kool Groove
Posté le 02/10/2012 15:55:43
@erndelma1 a écrit :« Quelqu’un qui arrive à rassembler plus de mille personnes après lui qu’il s’appelle Duvalier, Aristide ou Martelly est à louer pendant que certains ne peuvent pas rassembler auprès d'eux-même, que les membres de leur famille.» Cette déclaration contient une faille énorme....Et si ces manifestants ont été payés? I am just saying....
jaguar
Posté le 02/10/2012 14:56:30
Mon cher compatriote @bastos, je crois que tu n'a pas compris mon commentaire, ou tu l'as lu a la six-quatre-deux. Dans mon commentaire, je n'ai pas critiqué l'homme, mais l'action, et lorsqu'il y a l'inconvenance on ne reste pas bouche bée surtout quand cela vient de notre Président. En parlant d'État de droit, fais le tour d'Haiti et constate toi-même pour me dire s'il existe dans notre société, et si oui je te médaillerai pour avoir fait une bonne découverte. A propos de partisannerie supposée dont tu m'attribue, je ne porterais jamais cette étiquette là, car je ne vois de qui puis-je être partisant. Partisant des petits hommes qui s'amusent comme des enfants de 10 ans pendant que mon pays attend sans fin d'eux les choses les plus élémentaires mais en vain? ou partisan des opposant qui ne savent pas s'organiser? Eh bien mon cher @Bastos, si tu relis bien mon texte, tu pourra savoir que ma seule partisannerie n'est autre que celle que je manifeste pour mon pays auquel je n'aimerais pas voir les charlatans de la politique ouvrir des plaies qui vont demander du temps a se cicatriser. Par ailleurs, mon commentaire n'a pas dit qu'il ne faut pas respecter le mandat d'un élu, mais que les gens restent ou pas, cela m'est égal, tant que mon pays ne paye pas les conséquences comme toujours...
 




Pourquoi HaïtiLibre ? | Contactez-nous | Charte de modération | Privacy policy | English
Copyright © 2010 - 2024
Haitilibre.com -n